Restez connectés avec nous
Riolo "Au PSG j’ai l’impression que plus ça va moins ça va...C'est peut-être la pire saison de l'ère qatarie, j'explique pourquoi"

Autour du PSG

Riolo « Au PSG j’ai l’impression que plus ça va moins ça va…C’est peut-être la pire saison de l’ère qatarie, j’explique pourquoi »

Ces derniers temps, le Paris Saint-Germain est beaucoup moins brillant que lors des premiers mois de la saisons. La défaite 5-1 contre le LOSC dimanche dernier (32e journée de Ligue 1) étant particulièrement marquante. Sans surprise, les « spécialistes » en profitent pour envoyer critiques et « analyses » des problèmes. Hier soir, c’est le journaliste Daniel Riolo qui a fait part de son inquiétude pour le projet parisien.

“Au PSG j’ai l’impression que plus ça va moins ça va. C’est peut-être la pire saison de l’ère qatarie et j’explique pourquoi. Certains me disent que c’est pire l’année où il n’y a pas eu le titre et la remontada. Non. Normalement, tu dois apprendre des erreurs du passé. Tu dois te servir des expériences. Tu peux aussi constater aussi que cette saison-là Monaco avait des joueurs extraordinaires. Il y avait une réelle adversité, c’est moins le cas.

« Il y a en a qui ont trop connu la défaite, ça pue la loose. »

Après cette saison, il y a eu un mercato très lourd avec les arrivées de Neymar et Mbappé. Ces joueurs devaient te mettre à l’abris du ridicule en Ligue des champions. (…)Il devait y avoir un recrutement pour la grinta, avec Buffon et Alves, mais il n’y en a pas. Il faut prendre en compte l’évolution de l’histoire. A chaque fois qu’il y a de l’adversité, le PSG a du mal. Résultat, rien ne se passe, rien n’évolue.

C’est le flou dans la direction, Tuchel-Henrique… est-ce qu’on va y voir clair un jour ? C’est flou dans la formation. C’est le flou dans le secteur médical. Il y a beaucoup de joueurs à changer parce qu’à partir d’un moment tu es en fin de parcours. Il y a en a qui ont trop connu la défaite, ça pue la loose, il y en a qui doivent aller voir ailleurs. », a déclaré Riolo.

Des éléments à remettre en question.

On peut accorder à Riolo qu’il a certains points qui sont très justes. Notamment le fait que l’on ne voit pas assez la progression qui devrait logiquement avoir lieu. Paris a perdu 3 fois de suite en 8e de finale de la Ligue des Champions alors que l’on reprochait à Laurent Blanc de ne pas dépasser le quart de finale. Pire encore, les mêmes soucis reviennent. A un moment, les Parisiens font de grosses erreurs, semblent pris par la peur et n’arrivent plus à dégager une vraie collective. Et le pourquoi est de plus en plus flou.

Il est légitime de penser que du changement dans l’effectif est nécessaire. Mais encore faut-il réussir à bien le cibler. Ce qui demande une grande analyse et d’être avec le groupe au quotidien. Il y a des joueurs qui ont été excellents dans de grands rendez-vous, puis mauvais dans d’autres. Il y a ceux qui ont plus de mal cette saison (comme Kimpembe), mais qui ont déjà montré leur talent par le passé. Et puis il ne faut pas oublier que les départs demandent des arrivées. Il faut savoir ce qui est possible à ce niveau-là. On espère que le PSG a bien préparé cet été, car cela fait plusieurs mercatos que tout semble être fait au dernier moment. Des besoins évidents ne sont pas remplis et Tuchel s’est donc retrouvé à bricoler.

Mais il faut bien analyser et ne pas tout jeter sans réfléchir.

Ce qui amène aussi un point essentiel au moment de juger cette saison : les blessures. N’oublions pas qu’avant les forfaits de Neymar (attaquant de 27 ans) et Edinson Cavani (buteur de 32 ans), tout le monde était d’accord pour dire qu’il y avait une énorme progression cette saison. Avec des joueurs essentiels en moins, les choses se compliquent. C’est logique, peu importe l’effectif. Et depuis, les soucis s’accumulent. Après la défaite européenne, la liste d’absents a toujours été longues. Difficile alors vraiment juger l’avancée de l’équipe. Encore une fois, il y avait beaucoup de mieux avant. Mais même avec les premiers blessés, Paris semblait pouvoir aller en quart de finale. C’est sur ce retour qu’il faut comprendre le problème. Mais sans tout changer, à part réussir à avoir une équipe un peu moins décimée l’an prochain. Notamment pour ce qui est de Neymar.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG