Restez connectés avec nous
Riolo derrière ce bon début de championnat, je trouve que beaucoup de questions restent

Autour du PSG

Riolo « derrière ce bon début de championnat, je trouve que beaucoup de questions restent »

Avant de se déplacer à Liverpool mardi dans le cadre de la 1re journée de la phase de groupes de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain recevait l’AS Saint-Etienne vendredi soir lors de la 5e journée de Ligue 1. Les Parisiens se sont mis en confiance une victoire 4-0. Laquelle a été évoquée par le journaliste Daniel Riolo (RMC) sur son blog. S’il voit du positif dans ce succès et l’entame de saison parisienne, il a tout de même quelques doutes avant le voyage à Liverpool.

« Une cinquième victoire, des buts, pas de doute les premiers signaux sont positifs. La lecture des résultats indique que le PSG est prêt pour entamer sa campagne européenne.

Pourtant, derrière ce bon début de championnat, je trouve que beaucoup de questions restent, pour l’instant, sans réponse. Face à Sainté, le PSG a joué en 4-3-3. Le système a beaucoup bougé depuis le début de saison et il bouge aussi pendant un match. (…) Mes yeux m’ont-ils trahi quand j’ai vu le PSG terminer avec Rabiot en 6, avec Draxler et Di Maria au milieu ? Le jeune Diaby, entré après la pause, a commencé à gauche, puis est passé à droite quand Nkunku est arrivé. Ça n’a pas eu l’air de perturber les joueurs qui ont livré une meilleure seconde période. L’adversaire est peut-être, lui, gêné par ce labo permanent…

Il va falloir que les quatre de devant (Di Maria, Neymar, Cavani, Mbappé) soient très actifs et présents au pressing’

A Liverpool, ça devrait être un 4-2-3-1. Avec qui ? Diarra ? Pas très frais. Marquinhos ? Alors pourquoi n’a-t-il pas joué au moins un peu ? Il va débarquer à Anfield sans repère non ? Rabiot a, comme souvent, montré qu’il était mieux plus bas sur le terrain. L’association de ces deux joueurs, ça risque d’être léger face à l’impact des Reds. Il va donc falloir que les quatre de devant (Di Maria, Neymar, Cavani, Mbappé) soient très actifs et présents au pressing. »

Le PSG réussit plutôt son début de saison 2018-2019, avec notamment 5 victoires en autant de matchs de Ligue 1. C’est très positif et à souligner, évidemment. Ce n’est jamais simple d’enchaîner. Surtout, que le coach Thomas Tuchel a dû faire avec une préparation largement retardée par la Coupe du Monde, ainsi que quelques pépins physiques. C’est donc normal qu’il ait encore besoin de temps pour mettre en place toutes ses idées et « exploiter » le plein potentiel de son équipe. Peut-être, par exemple, que Marquinhos (défenseur central de 24 ans) s’imposera comme étant un excellent milieu de terrain.

Le souci est que le PSG n’a pas beaucoup de temps pour avoir sa bonne formule et faire une belle performance complète. Cela doit commencer ce mardi face à un très bel adversaire. Le milieu est ainsi le grand point d’interrogation de l’équipe alignée par Tuchel. Surtout qu’il faut avoir une formule qui marche bien tout de suite, car une mi-temps de souffrance face à Liverpool risquerait de coûter très cher. Même s’il peut procéder à des changements et améliorations en cours de match ensuite, ce qu’il réussit très bien à Paris pour le moment. Une arme non-négligeable.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG