Restez connectés avec nous
Rothen considère que le départ de Kouassi est un nouvel "échec" de Leonardo
©IconSport

Autour du PSG

Rothen considère que le départ de Kouassi est un nouvel « échec » de Leonardo

Jérôme Rothen, ancien milieu du Paris Saint-Germain (2004-2010) et de l’Equipe de France (13 sélections) notamment qui est désormais consultant sportif, a pris la parole sur RMC Sport afin d’expliquer que le départ de Tanguy Kouassi (défenseur central/milieu de 17 ans formé à Paris) vers le Bayern Munich pour signer son premier contrat professionnel est un vrai échec pour le directeur parisien Leonardo. Un de plus, selon l’ancien international français, puisqu’il se serait déjà raté sur la négociation avec les joueurs pour la baisse des salaires durant l’arrêt des compétitions. Il y a ici l’ancien Titi parisien Pierre Ducrocq qui lui répond puisqu’il n’est pas d’accord avec lui.

“C’est un échec pour lui vu son rôle, il a pris le leadership dans les relations avec les joueurs. Ce qui est le rôle d’un directeur sportif dans tous les cas. Depuis le retour de Leonardo, On sent que Nasser est en retrait. C’est un échec après celui de la négociation sur la baisse des salaires. C’est réel.

C’était à Nasser Al-Khelaïfi de négocier ?

J’ai des infos là-dessus, c’était sa mission et les joueurs n’ont pas accepté ce que Leonardo leur a demandé.

Quand il revient, tout le monde a dit ‘Enfin il revient, cela va faire du bien, les valeurs du club, l’institution’… de grandes phrases. Et bien il y a eu l’échec sur la baisse des salaires sur les salaires. Les joueurs font comme ils veulent et quand Leonardo parle ils n’écoutent pas forcément Leonardo. Ensuite il y a Kouassi.

Rothen « S’il ne voulait pas signer, il fallait dire stop ‘Tu ne joues pas’. »

Une fois que le joueur veut partir, il n’y a pas d’autre choix que de passer à autre chose ?

Il y a eu une possibilité jusqu’au bout. Que le gamin décide avec son entourage il y 4-5 mois, je m’en fiche. Mais il y a eu encore des discussions. Mais c’est alors un échec de Leonardo.

C’est le choix du joueur ?

Il faut s’en rendre compte avant. S’il ne voulait pas signer, il fallait dire stop ‘Tu ne joues pas’.

Le joueur n’avait pas forcément dit qu’il allait partir ?

L’erreur elle est là. Il a perdu. »

En effet, le départ de Kouassi, s’il se confirme (il n’y a rien d’officiel pour le moment), sera globalement une déception pour le PSG et sans doute un échec. Leonardo a sa part de responsabilité, puisqu’il est le directeur sportif. Le dirigeant brésilien a d’ailleurs concédé qu’il a peut-être fait une « erreur » en laissant le Titi jouer alors qu’il ne signait pas son contrat.

Cependant, le constat de Rothen semble tout de même un peu sévère. Leonardo ne pouvait pas forcer Kouassi à signer si faire une offre qui n’était pas raisonnable. Il y a des dossiers comme ça, avec des joueurs (souvent influencés par l’entourage) qui sont très difficiles à gérer et anticiper. Le défenseur et ses proches n’ont pas annoncé il y a longtemps qu’il n’y aurait pas une signature à Paris. C’est compliqué de le deviner quand dans les échanges il est indiqué qu’une signature est possible.

Quant à la baisse des salaires, c’est bien sûr un dossier un peu gênant pour le PSG. Mais ce n’est pas forcément un échec pour Leonardo non plus. Il faudrait avoir le détail des discussions et de l’implication de chacun pour avoir des certitudes. Pour le moment, le plus sage est de rester prudent avant de juger ce dossier. Même s’il y a forcément de la déception face à cet effort qui n’a pas été fait par les joueurs.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG