Restez connectés avec nous
Rothen invite Tuchel à "lâcher" un peu Paredes pour qu'il soit à son meilleur niveau
©Photo Icon Sport

Autour du PSG

Rothen invite Tuchel à « lâcher » un peu Paredes pour qu’il soit à son meilleur niveau

Jérôme Rothen, ancien milieu du Paris Saint-Germain (2004-2010) de l’Equipe de France (13 sélections) qui est aujourd’hui consultant sportif, est revenu au micro de RMC Sport sur la performance du Paris Saint-Germain contre le Borussia Dortmund mercredi soir afin de se qualifier en quart de finale de la Ligue des Champions (suspendue pour le moment). Il a souligné l’apport du milieu Leandro Paredes (25 ans) et une exigence du coach Thomas Tuchel qui serait trop grande envers l’Argentin.

« On l’a entendu à huis clos, son entraîneur ne le lâche pas, et ça c’est un problème chez Thomas Tuchel. Tu as l’impression qu’il a Paredes dans le pif, comme avec Meunier. La passe longue, il la maîtrise, la passe au milieu aussi, on le voit avec l’Argentine. Tuchel reste souvent focalisé sur des joueurs et Paredes en est l’exemple parfait sur ce match.

Rothen « Peut-être qu’il va se détendre. »

Une fois que Paredes sera totalement relâché sur sa qualité de passe longue, et que son entraîneur lui lâchera un peu la grappe…Peut-être qu’il va le lâcher après s’être libéré du poids ce 8e de finale. Peut-être qu’il va se détendre et parler différemment à ses joueurs et se rendre compte que de cette doublette Paredes-Gueye peut rendre beaucoup de services au PSG. »

Certes, Tuchel peut avoir tendance à beaucoup parler aux joueurs et cela avec une certaine exigence. Cependant, il ne faut pas y voir forcément une colère ou un problème. Il y a des choses qu’il veut voir de la part de son équipe et de ses joueurs, comme tous les entraîneurs. Certains s’expriment plus que d’autres. Et s’il parle beaucoup à Paredes, c’est possiblement aussi pour l’aider. Ou alors parce qu’il a une immense attente concernant l’Argentin, ou à propos du poste qu’il occupe dans lequel il faut parfaitement se placer pour gérer le contre-pressing et les relances.

En tout cas, il n’y a pas de quoi en faire quelque chose d’important. On peut surtout retenir le très bon match du PSG et de Paredes, avec Tuchel qui a de belles options pour former son équipe.

Retrouvez ici notre podcast sur le match :

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG