Restez connectés avec nous
Rummenigge se réjouit de la fin de l'inflation dans le football grâce à la crise du coronavirus
©IconSport

Adversaires

Rummenigge se réjouit de la fin de l’inflation dans le football grâce à la crise du coronavirus

Karl-Heinz Rummenigge, président du Bayern Munich, s’est exprimé dans une tribune au sein du magazine officiel du club bavarois. L’occasion de souligner le positif de la crise dans le football causée par l’épidémie du coronavirus avec la suspension de la saison 2019-2020 qui a un énorme impact financier. L’Allemand assure que cela va permettre d’enrayer un phénomène qui était « malsain ».

« Toute crise porte en elle une chance. Depuis longtemps les salaires et les indemnités de transfert ont atteint des montants malsains. Le coronavirus et la crise qu’il provoque vont au moins conduire à stopper ce ‘toujours plus, toujours plus cher, toujours plus vite’. L’offre et la demande vont réguler le marché des transferts et établir un nouvel équilibre.« , propos de Rummenigge relayés par Le Figaro.

Des propos particulièrement forts, mais ce n’est pas vraiment surprenant de la part de ce dirigeant qui n’est pas du genre à y aller avec le dos de la cuillère. Et ce n’est pas la première fois qu’il se plaint de la montée des prix dans le football. Il a parfois accusé le Paris Saint-Germain pour ce phénomène. On peut accorder qu’il y a participé ces dernières années, mais le phénomène a commencé avant l’arrivée des investisseurs qataris en 2011 et aurait sans doute continué. Peut-être pas à la même vitesse.

Maintenant, cette crise va sans doute ralentir fortement les dépenses pour un moment. Mais est-ce vraiment la fin de l’inflation ? On peut grandement en douter. Les clubs ont les revenus qui sont coupés, certes, mais ce n’est que temporaire. Tout devrait reprendre son chemin ensuite. On peut tout de même espérer qu’il y aura un peu plus de sagesse. Cela n’empêche pas que c’est loin d’être garantie.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires