Restez connectés avec nous
Salomon "j'aime bien l'idée du Ô Ville Lumière pour rentrer", avec le temps ça va marcher

Autour du PSG

Salomon “j’aime bien l’idée du Ô Ville Lumière pour rentrer”, avec le temps ça va marcher

Lors de Paris Saint-Germain / Troyes, le samedi 28 novembre (15e journée de Ligue 1), le club a rendu hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre. Pour l’occasion, les joueurs sont rentrés sous le chant Ô Ville Lumière, plutôt que la traditionnelle musique de Phil Collins. On pensait alors que c’était l’occasion d’un match. Mais la direction veut installer cette nouvelle entrée dans la durée. Bruno Salomon, journaliste de France Bleu, a donné son avis sur ce changement qui fait débat.

 “Retour en arrière, depuis 1992, le PSG rentrait sur la chanson de Phil Collins : “Who Said I Would” Son des années 80, musique identifiable, toujours des frissons… Mais voilà depuis deux matchs, le PSG ne rentre plus sur Phil Collins, mais sur cette musique : “Oh ville lumière” le chant des anciens ultras du parc. Le Flower of Scotland revisité par les tribunes chanté depuis plus de 20 ans au Parc, et donc depuis les attentats du 13 Novembre. Le club a décidé que se serait l’hymne d’entrée. Et ça irrite les gardiens du temple qui crie au crime de lèse-majesté.

Alors vous savez quoi moi, j’aime bien l’idée du “Oh ville lumière”, même si c’est plus solennel que le Phil Collins. Mais je trouve que c’est un trait d’union entre l’ancienne ambiance du parc, que c’est aussi l’occasion pour le club d’avoir enfin un hymne. Un peu comme au Real, un peu comme à Liverpool. Le PSG a son hymne.

Après, il faut maintenant que les supporters – les nouveaux qui vont au Parc- s’activent et l’apprennent, car pour l’instant ça sonnent creux quand les joueurs foulent la pelouse. Mais bon ça se fera avec le temps.“, a-t-il affirmé dans son Coup Franc.

Pour les premières éditions de cette nouvelle entrée, les chants ont été trop timides pour que cela soit vraiment beau et impressionnant (à part peut-être sur la fin de la rentrée pour PSG / Troyes). Mais on sait qu’une partie du public au Parc des Princes est nouvelle, d’autres ne sont que de passage.

Dans les grands clubs qui ont installé ce genre d’entrée des joueurs, le chant est fourni et semble être scandé par tout le stade (sauf les adversaires bien sûr). Mais c’est aussi parce que tout le monde sait qu’il faut chanter, et les paroles sont connues. Qui n’a jamais eu de frissons en écoutant Anfield chanter You’ll Never Walk Alone? Si quelqu’un va voir Liverpool, il sait qu’il faudra chanter et peut même apprendre les paroles avant.

Pour ce qui est du Parc des Princes, la coutume est nouvelle. Il faut donc attendre un peu, que tout le monde prenne l’habitude et que le processus soit connu, et donc la chanson avec. Ensuite, on peut espérer un effet boule de neige. Plus l’entrée des joueurs parisiens sera connue, plus le chant devrait être fourni. Et ainsi de suite. Il faut donc accepter quelques premières timides et espérer du mieux au fil du temps.

Ceux qui connaissent la chanson doive chanter encore plus fort pour compenser pour le moment, et transmettre les paroles à ceux qui découvrent. Le match de Ligue des Champions face à Chelsea le 16 février sera un bon test, car le Parc aura eu quelques matchs supplémentaires pour apprendre et s’habituer. De plus, la rencontre sera importante et diffusée dans plusieurs pays, ce sera une parfaite occasion pour montrer l’hymne parisien et tenter de donner quelques frissons aux supporters, parisiens comme étrangers.

Même s’il faudra du temps pour arriver au niveau des clubs mythiques, il y a de quoi avoir une très belle entrée des joueurs. Mais, comme tous les chants, il faut un temps d’apprentissage. Ceux qui connaissent ne doivent pas désespérer mais faire de leur mieux pour enseigner.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG