Restez connectés avec nous
Thiago Silva Quand vous pouvez utiliser l’arbitrage vidéo, une erreur comme celle-ci ne peut pas se produire

Autour du PSG

Thiago Silva « Quand vous pouvez utiliser l’arbitrage vidéo, une erreur comme celle-ci ne peut pas se produire »

Thiago Silva, défenseur central de 33 ans du Paris Saint-Germain et du Brésil, s’est arrêté face aux médias pour donner son sentiment après le match nul de la Seleçao hier contre la Suisse (1-1, 1ere journée de la phase de poules de la Coupe du Monde). Comme l’attaquant Neymar (26 ans), il ne cache pas son incompréhension face à l’arbitrage qui a accepté le but suisse. Mais le Monstro évoque d’autres aspects.

« Je ne suis pas révolté mais frustré. On aurait voulu partir d’ici avec un résultat positif et cela n’a pas été possible pour les raisons que nous connaissons. Quand vous pouvez utiliser l’arbitrage vidéo, une erreur comme celle-ci ne peut pas se produire.

Il faut retenir notre deuxième mi-temps’

C’est difficile de ressortir avec un match nul. On a essayé de jouer, mais on n’a pas réussi à accrocher les trois points. Il faut retenir notre deuxième mi-temps, que j’ai trouvée positive. On y a montré le visage du Brésil que tout le monde attend. Les Suisses ont été très costauds défensivement. On a essayé de trouver des espaces, mais c’était difficile. C’est comme ça, c’est la Coupe du monde, et on va se préparer du mieux possible pour le deuxième match. »

On peut comprendre que les Brésiliens soient frustrés par ce but. Le joueur suisse a clairement poussé son adversaire pour être seul sur le corner et marquer un but de la tête. L’assistance vidéo ayant déjà été utilisée durant ce Mondial pour arriver à la bonne décision, on pouvait penser que ce serait le cas ici. La scène étant d’autant plus frustrante que les joueurs ont pu voir le ralenti du but sur les écrans et constater la faute.

Mais l’essentiel pour le Brésil ne doit pas être là. Thiago Silva et ses compatriotes sont capables de faire beaucoup que lors de cette rencontre. La Suisse a bien résisté, certes. Mais on a surtout vu la Seleçao être beaucoup trop irrégulière. A Tite et son staff de trouver comment faire progresser l’équipe d’ici à vendredi pour affronter le Costa Rica (14h).


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG