Restez connectés avec nous
Un avocat explique les problèmes que les joueurs pourront avoir pour rentrer en France
©IconSport

Autour du PSG

Un avocat explique les problèmes que les joueurs pourront avoir pour rentrer en France

Alors que le gouvernement français, comme plusieurs en Europe, a imposé un confinement à cause de l’épidémie du coronavirus, plusieurs joueurs de Ligue 1 ont quitté la France, surtout pour rentrer dans leur pays natal. Notamment 4 joueurs du Paris Saint-Germain : Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 35 ans), Mitchel Bakker (arrière gauche de 19 ans), Neymar (attaquant de 28 ans) et Edinson Cavani (buteur de 33 ans). Une décision compréhensible, mais pas forcément sage. Outre les questions sanitaires, il y a les soucis autour de leur retour quand la compétition reprendra. Matthieu Barandas, avocat spécialiste en droit du sport, les a évoqués auprès de L’Equipe.

« Aujourd’hui, l’incertitude existe autant pour un joueur qui part au Brésil que pour un joueur qui part dans un autre pays de l’espace Schengen. Tout simplement parce que la grille d’analyse de l’ancien monde, celui d’une liberté de circulation des personnes, n’a plus cours à l’heure actuelle. Les frontières sont fermées et ne se rouvriront qu’en fonction de l’évolution de la pandémie dans chaque pays. Donc ce sera vraiment du cas par cas.

Barandas « ces départs obéissent à une logique de confort. »

Une question intéressante du point de vue du droit est que le joueur qui part peut se mettre en faute s’il est dans l’incapacité de revenir. Je leur conseillerais de ne pas s’amuser à partir sans autorisation, sans quoi leur responsabilité pourrait être engagée. Car on n’est pas ici dans une logique de droit de retrait. Là, ces départs obéissent à une logique de confort. 

Une dérogation pour rentrer si les frontières sont fermées ?

Dans ces temps où tant de sacrifices sont demandés aux populations, il peut être particulièrement malvenu de faire ce type de dérogation, et leur activité pourra difficilement être perçue comme essentielle.« 

Ainsi, clairement, les joueurs n’ont pas pris la décision la plus sage en rentrant dans leur pays. C’est un choix humain, pour retrouver un cadre plus rassurant. Ou pour « aider » dans le cas de Cavani. Et il ne servira à rien de s’en prendre aux joueurs. Cependant, on pouvait préférer qu’ils restent simplement chez eux. D’un point de vue sanitaire d’abord, mais aussi pour ces difficultés apportées au moment de devoir revenir à Paris. On ne peut qu’espérer que tout sera passera bien. Mais la prudence doit être de mise en ce moment.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG