Restez connectés avec nous
Un "cabinet de crise" pour sauver le foot français et un possible prêt auprès de fonds privés, selon RMC Sport

Autour du PSG

Un « cabinet de crise » pour sauver le foot français et un possible prêt auprès de fonds privés, selon RMC Sport

Depuis plusieurs jours, les dirigeants et instances du football français s’activent pour tenter de trouver les meilleures solutions possibles face aux problèmes posés par la suspension de la saison 2019-2020 à cause de l’épidémie du coronavirus. Il y a notamment des négociations à avoir avec les diffuseurs Canal+ et beIN SPORTS, qui refusent de continuer à faire les paiements des droits TV pour le moment. Une discussion que mènerait Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain. RMC Sport ajoute que 8 présidents de Ligue 1 forment désormais un « cabinet de crise » pour apporter des éléments supplémentaires afin d’éviter la catastrophe financière.

« Les dirigeants les plus importants du football français de clubs ont décidé de créer un « cabinet de crise » pour sauver le foot hexagonal. Huit présidents (Nasser Al-Khelaifi, Jacques-Henri Eyraud, Olivier Sadran, Jean-Pierre Rivère, Nicolas Holveck, Gérard Lopez, Bernard Caiazzo et Jean-Michel Aulas) vont ainsi se réunir tous les jours. Ce cabinet a pour but de réunir les compétences des clubs représentants 85% du chiffre d’affaire du football français, pour tenter de sauver économiquement l’ensemble des écuries professionnelles. Mais aussi réunir les réseaux de ces huit dirigeants ayant une expérience du milieu des affaires.

« Prêt qui ne sera acté qu’en cas de besoin urgent lié à un possible échec des négociations avec Canal+ et BeIN Sport. »

la LFP réfléchit depuis plusieurs jours à l’idée d’effectuer un prêt auprès de fonds privés. Plusieurs fonds d’investissement privés américains ont soumis des offres à la Ligue. Cette dernière va les transmettre aux clubs dans les prochains jours. Plusieurs présidents de L1 et L2 ont soumis l’idée de voir Gérard Lopez mener ces négociations. Le président lillois est un homme d’affaires reconnu aux Etats-Unis et en Angleterre. Prêt qui ne sera acté qu’en cas de besoin urgent lié à un possible échec des négociations avec Canal+ et BeIN Sport. »

Ce média étant relativement fiable, on peut penser qu’un tel groupe a bien été formé. Le tout est que ce ne soit pas contre l’avis des clubs qui ne participent pas. Car chacun peut avoir envie de défendre sa position. Mais on peut espérer que ce « cabinet de crise » prend les intérêts de tout le monde en compte et qu’il va penser au bien de toute la Ligue 1. De toute façon, ce n’est qu’ainsi qu’il est possible d’arriver à quelque chose de constructif et efficace. C’est aussi rassurant de voir que des idées existent pour tenir durant cette période très compliquée pour le football.

On sait que ce n’est pas le sujet prioritaire pour le moment. Mais il ne peut pas totalement disparaître. Car l’épidémie du coronavirus va être arrêtée et la vie à peu près « normale » va reprendre. Alors toutes les choses passées au second plan vont redevenir très importantes. Et ce serait bien que les problèmes ne soient pas trop importants. Alors les dirigeants et les instances de Ligue 1 doivent bien continuer à se battre pour continuer au mieux et que la suite se passe bien.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG