Restez connectés avec nous
Wenger au PSG, Lebœuf s'y oppose fermement en brandissant l'argument Thomas Tuchel

Autour du PSG

Wenger au PSG, Lebœuf s’y oppose fermement en brandissant l’argument Thomas Tuchel

Persistante, la rumeur envoyant Arsène Wenger au Paris Saint-Germain a pris encore plus d’ampleur ces derniers jours. L’Alsacien, ancien coach d’Arsenal durant 22 ans, est donc pressenti pour remplacer Antero Henrique, actuel directeur sportif, dans l’organigramme du club francilien. Invité à donner son avis sur une telle éventualité sur les ondes de RMC, Franck Lebœuf s’est montré assez catégorique : le consultant estime que cela ne serait pas forcément la bonne solution. D’une, cela pourrait ne pas plaire à quelqu’un qui semble avoir le coaching dans la peau. Et de deux, le Champion du Monde 98 a peur qu’il marche sur les platebandes de Thomas Tuchel. 

“Non pour plusieurs raisons. Parce que le club a trouvé un vrai leader en la personne de Monsieur Tuchel, qui fonctionne très bien. Il est écouté et respecté par les joueurs. Pour une fois, on a l’impression qu’il y a une vraie hiérarchie avec les joueurs qui respectent leur entraîneur et ne passent pas au-dessus. »

« Je crois que c’est quelqu’un qui a eu une belle expérience. »

« Du côté d’Arsène, c’est quelqu’un qui a oeuvré pour un club anglais (Arsenal) et avant à Monaco. Je crois que c’est quelqu’un qui a eu une belle expérience. Comme tous les anciens entraîneurs, il a envie de continuer. On l’entend souvent dire que le terrain lui manque alors que là, s’il était à Paris, il n’aurait pas le terrain. Est-ce qu’il n’y aurait pas un doublon qui risquerait de poser problème ou quelqu’un qui voudrait s’immiscer dans les affaires internes du vestiaire et que Tuchel n’aurait peut-être pas la même facilité et liberté?”, a lâché Franck Leboeuf.

Pour une fois, et on en est assez surpris, l’analyse de Franck Lebœuf n’est pas dénuée de sens. Non, elle est même assez intéressante. Oui, on pourrait se demander si Arsène Wenger se plairait à une position de manager général. Un rôle qui le cantonnerait aux aspects de la stratégie sportive du club et non du terrain. En position délicate, le départ de Henrique à la fin de l’exercice en cours semble inévitable. Dès lors, l’opportunité Arsène Wenger est assez intéressante par rapport à son expérience dans le monde du football.

Ne serait-il pas plus utile de donner directement les pleins pouvoirs à Thomas Tuchel ? Le tout est de savoir si ce dernier en a la capacité et surtout l’envie. Il faut dire que le technicien allemand, s’il a su s’imposer depuis son intronisation, pourrait jouir d’une aide considérable en s’appuyant sur quelqu’un de confiance. Un collaborateur qui pourrait gérer le sportif ainsi que le médiatique. Cependant, le président parisien Nasser Al-Khelaïfi ayant clairement démenti l’idée d’un remplacement d’Antero Henrique par Wengerle président parisien Nasser Al-Khelaïfi ayant clairement démenti l’idée d’un remplacement d’Antero Henrique par Wenger, on reste pour le moment du côté des hypothèses. Ce qui risque fort de durer.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG