Restez connectés avec nous
Zsolt Löw évoque le licenciement "incompréhensible" de Tuchel et critique Leonardo
©IconSport

Anciens

Zsolt Löw évoque le licenciement « incompréhensible » de Tuchel et critique Leonardo

Le Paris Saint-Germain a surpris et s’est fait remarquer en licenciant son entraîneur Thomas Tuchel (arrivé en 2018 et qui était sous contrat jusqu’en juin prochain) juste après sa victoire le 23 décembre contre Strasbourg (4-0, 17e journée de Ligue 1), même si le communiqué officiel n’est arrivé que mardi dernier. Une décision qui arrive suite à plusieurs semaines compliquées, notamment marquées par quelques tensions depuis cet été. Zsolt Löw, son adjoint depuis son arrivée au PSG, a été invité à revenir sur ce moment et son aventure parisienne auprès du média Nemzeti Sport. L’Hongrois n’a pas manqué d’envoyer quelques piques au directeur sportif Leonardo tout en défendant le bilan du staff qui a été poussé vers la sortie.

Löw « Nous avons surperformé, c’est la vérité. »

« Nous avons été surpris qu’près un match gagné 4-0 contre Strasbourg, le directeur sportif du club nous dise qu’il ne comptait plus sur Thomas à l’avenir. Après avoir dû faire face à des difficultés considérables, fait quelque chose d’historique avec le PSG, avoir qualifié le club en Ligue des champions à l’automne, en étant dans le coup en championnat, la décision est un peu incompréhensible.

Nous avons été gênés par d’innombrables blessures tout au long de la saison, et nous avons également dû faire face au coronavirus, je pense que c’était une grande réussite professionnelle de clôturer l’année de cette façon. Nous avons surperformé, c’est la vérité.

Löw « Soyons honnêtes, cela n’aurait pas été durable à long terme. »

La période de transferts estivale ne s’est pas déroulée comme nous l’aurions souhaité. Les principaux départs ont eu lieu avant et juste après les matchs d’août, ils n’ont pas pu être remplacés correctement. Cela a également créé des tensions entre certains dirigeants de club et le staff, tout comme le fait que le directeur sportif pratiquait des principes de gouvernance différents de ceux de l’entraîneur. Ils avaient des idées différentes dans de nombreux domaines, et la différence de point de vue s’est accrue avec le temps. Soyons honnêtes, cela n’aurait pas été durable à long terme.

Al-Khelaïfi ?

Nous avons eu une très bonne relation avec lui, il a apprécié notre travail et nos résultats. Mais lorsqu’il a ramené Leonardo à Paris, il lui a laissé les mains libres. C’est avant tout le directeur sportif qui décidait. Al-Khelaïfi a envoyé deux messages ces derniers jours, écrivant des mots gentils.

Löw « Nous avons gagné le respect des joueurs. »

Le lien avec les joueurs ?

L’un de nos plus grands succès est que les joueurs ont vu au fil du temps que nous étions capables de remporter des trophées. […] Je pense qu’une unité sans précédent est née au PSG. Presque tous les joueurs m’ont envoyé un message de remerciements. En lisant les messages, je me suis rendu compte que ces deux ans et demi avaient du sens. Nous avons gagné le respect des joueurs. », propos relayés par RMC Sport.

Des points qui amènent à une séparation plutôt logique.

Compte tenu de la façon dont l’aventure s’est terminée entre le staff de Tuchel et le PSG, on pouvait s’attendre à ce qu’il y ait quelques critiques dans les prises de parole. Il n’y a rien de choquant ici, c’est même presque discret, mais on sent assez clairement qu’il n’y avait pas une entente entre Leonardo et le staff. Löw indique brièvement (dans une partie coupée) qu’il ne peut pas donner le détail des divergences de points de vue, alors il faut attendre pour en savoir plus. Cependant, il y avait visiblement de quoi avoir des tensions et ne pas fonctionner au mieux. Ce qui est bien assez pour penser à se séparer. Et du point de vue du club, il était plus l’heure de changer d’entraîneur que de directeur sportif.

Chose relativement logique, puisque Leonardo est revenu il y a un an et semble avoir su instaurer de bonnes choses autour du club. Le dirigeant brésilien a notamment rappelé qu’il a une certaine capacité à prendre la parole pour défendre le club et calmer les rumeurs ou les critiques. Il y a aussi eu un recrutement plutôt intéressant compte tenu des conditions. Et mine de rien, la première année après son retour le PSG est allé en finale de la Ligue des Champions. Il ne l’a pas fait tout seul, mais c’est notable.

Aussi, même si Löw rappelle assez justement que Tuchel et le staff ont dû faire face à des difficultés importantes, il y a eu trop de matchs décevants. Aussi bien dans le résultat que dans le contenu. Le PSG, comme tous les grands clubs, a une certaine exigence. Et trop de matchs ont été loin d’être satisfaisants (plus d’un tiers qui n’ont pas été gagnés en Ligue 1, dont 4 défaites). Il était sans doute mieux de se séparer et que le club se relance avec de nouvelles idées ainsi qu’une meilleure relation.

Retrouvez ici notre Podcast à propos de l’arrivée de Pochettino et de son style.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens