Restez connectés avec nous
Zubizarreta revient sur l'intérêt de l'OM pour Nsoki et Bakker

Autour du PSG

Zubizarreta revient sur l’intérêt de l’OM pour Nsoki et Bakker

Andoni Zubizarreta, directeur sportif de l’Olympique de Marseille, était sur le plateau du Phocéen mardi soir. L’occasion de revenir sur les derniers choix faits sur le mercato et notamment le manque de recrutement d’un arrière gauche. Ce qui a mené à citer deux cas qui concernent le Paris Saint-Germain : Stanley Nsoki, défenseur de 20 ans qui a signé en professionnel en 2018 (et était visé par l’OM à ce moment) avant de partir en 2019 à l’OGC Nice, et Mitchel Bakker, latéral gauche de 19 ans arrivé cet été en provenance de l’Ajax Amsterdam.

“Nsoki ?

On a discuté avec lui bien avant que son nom sorte dans la presse. On a bien avancé avec lui et démarré des discussions avec le PSG. Ils ont commencé en demandant tout de suite un prix très élevé.

Zubizarreta “Tuchel a dit de rester et qu’il aurait des possibilités.”

Mais la pré-saison est arrivé, Layvin Kurzawa s’est blessé et Juan Bernat n’était pas encore arrivé donc Stanley a beaucoup joué et a été très bon lors du Trophée des Champions, et Thomas Tuchel, qui est le type d’entraîneurs proche de ses joueurs, lui a dit de rester et qu’il aurait des possibilités après avoir signé son premier contrat professionnel. Quand il a signé, c’était la fin pour nous.

Bakker ?

Mitchel Bakker, personne ne le connaissait avant qu’il signe au PSG, et on a essayé de le prendre. Il a le même agent que Mario Balotelli (qui était à l’OM sur la seconde partie de saison dernière, ndlr), et on lui a demandé s’il était possible de le recruter cet été. Mais il nous a dit qu’il avait déjà signé au PSG.”

Ainsi, il y a bien eu un intérêt concret de l’OM pour Nsoki en 2018 et une tentative qui avait commencé avant l’été. Sauf que Tuchel a finalement convaincu le Titi parisien de rester en signant un contrat professionnel. Cela grâce à du temps au début de la saison puisqu’il y avait besoin du jeune défenseur. Sauf qu’il a été blessé ensuite et a eu du mal à confirmer ses bons débuts. De quoi mener à moins de temps de jeu et donc à un départ. Vers Nice plutôt que l’OM, ce qui n’est pas expliqué ici.

Quant à Bakker, Marseille s’y est visiblement pris trop tard. Pas de quoi rassurer les supporters phocéens, même s’il n’y a pas encore une certitude sur son niveau puisque le Néerlandais n’a pas joué en match officiel avec le PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG