Restez connectés avec nous

Classico

PSG/OM – Garétier: Le classique? « C’est la plus grosse audience en Ligue 1 »

PSG/OM - Garétier: Le classique? "C’est la plus grosse audience en Ligue 1"

Dimanche soir aura lieu le classique du football français : Paris Saint-Germain vs Olympique de Marseille. Malgré l’écart sportif, l’affiche reste un match avec une forte émotion pour les supporteurs des deux équipes. Geoffroy Garétier est revenu en détail sur l’affiche du football français. 

“Pourquoi le classique ? Car ce qui caractérise un grand championnat, c’est une grande rivalité. Un Classico pour chaque pays : Le Barça/Real en Espagne, le Juventus/Inter en Italie, Man U/Liverpool en Angleterre, Benfica/Porto et Ajax/Feyonoord… Deux grandes équipes, deux grandes villes évidemment, qui incarnent tout un pays. En France, il y en a eu des rivalités au cours du passé mais elles n’ont jamais vraiment duré : il y a eu le Nantes/Bordeaux des années 60, le Saint-Étienne/Nantes des années 70 ou le Marseille/Bordeaux des années 80. Mais, cela n’a pas duré, c’est ça le problème.

L’idée vient de Tapie qui dit : “tout seul au sommet on se fait chier” et de Canal qui, à l’époque, venait de reprendre le PSG de faire de cette affiche, la grande affiche du football français. Cela avait du sens puisque ce sont les deux villes les plus peuplées de France et Paris représente le pouvoir, Marseille la rébellion. Il y a donc une opposition et les germes pour faire un grand Classique. Et, force est de constater que, malgré tout, cela a marché puisque cela dure depuis trente ans. Aucune rivalité n’a duré ainsi dans le football français. Ce sont les deux seuls clubs français à avoir gagné une Coupe d’Europe. Ce sont les deux clubs les plus populaires du pays et c’est la plus grosse audience en Ligue 1“

Renverser l’OM, une source de fierté

Cette affiche reste un moment particulier pour de millions de personnes qui attendent ses deux matchs avec impatience. Le coté sportif du match a perdu de sa valeur tant l’écart entre les deux équipes est énorme. Par contre, il reste toujours ce coté fierté avec cette passion qui anime tous les acteurs de ce classique. Quoi qu’il arrive cela reste un match à gagner, mais la saveur est encore plus forte et excitante quand il s’agit de renverser le club phocéen.

Il y a la culture de la gagne mais il y a aussi celle du classico que chaque nouveau joueur doit intégrer pour comprendre l’importance du match. Chaque classique gagné est un moment de paix pour les supporteurs et les joueurs. Il faut continuer à faire perdurer cet instant là avec la manière et l’honneur. Dimanche soir, il faudra poser nos tripes sur le terrain et garder ce qui appartient à César coûte que coûte.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Classico