Club

Bisevac : « Quand tu vois l’argent que donnent les Qataris »

Publie le 25/11/2012 a 16:25



  • En arrivant à Lyon, Milan Bisevac s’est immédiatement imposé. Aujourd’hui, le Serbe fait figure de pilier au sein de la défense centrale de Rémi Garde.

    A 17h, le club rhodanien se déplace à Toulouse, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. En cas de victoire, ils reprendront la tête au classement, au détriment du PSG. « On a le potentiel pour être champions. Tout le monde dit que Paris est le favori, mais moi j’étais là-bas l’an dernier et je sais comment ça s’est passé avec Montpellier. Tout le monde va avoir sa chance. Celui qui fera le moins d’erreurs sera sacré », a déclaré Bisevac, dans les colonnes du Parisien.

    Interrogé au sujet de la pression qui règne au PSG, l’ancien joueur de Valenciennes assure qu’il n’en manque pas sur les bords du Rhône. « Quand tu vois l’argent que donnent les Qataris, c’est normal qu’ils veuillent gagner tous les matches. Mais ici aussi il y a de la pression. Le président est là, il est tout près, surtout en ce moment. Quand ça ne va pas, on sait qu’il faut se réveiller, mais quand tout va bien, il faut être solide pour ne rien lâcher. Comme tout peut se casser d’un coup, il faut tout donner pour n’avoir aucun regret », conclut-il. Bisevac retrouvera le Parc des Princes le dimanche 16 décembre, à l’occasion de la rencontre entre le PSG et l’OL (18e journée de Ligue 1, 21h).

    Publie le 25/11/2012 a 16:25

    Bisevac : « Quand tu vois l’argent que donnent les Qataris »

    En arrivant à Lyon, Milan Bisevac s’est immédiatement imposé. Aujourd’hui, le Serbe fait figure de pilier au sein de la défense centrale de Rémi Garde.

    A 17h, le club rhodanien se déplace à Toulouse, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. En cas de victoire, ils reprendront la tête au classement, au détriment du PSG. « On a le potentiel pour être champions. Tout le monde dit que Paris est le favori, mais moi j’étais là-bas l’an dernier et je sais comment ça s’est passé avec Montpellier. Tout le monde va avoir sa chance. Celui qui fera le moins d’erreurs sera sacré », a déclaré Bisevac, dans les colonnes du Parisien.

    Interrogé au sujet de la pression qui règne au PSG, l’ancien joueur de Valenciennes assure qu’il n’en manque pas sur les bords du Rhône. « Quand tu vois l’argent que donnent les Qataris, c’est normal qu’ils veuillent gagner tous les matches. Mais ici aussi il y a de la pression. Le président est là, il est tout près, surtout en ce moment. Quand ça ne va pas, on sait qu’il faut se réveiller, mais quand tout va bien, il faut être solide pour ne rien lâcher. Comme tout peut se casser d’un coup, il faut tout donner pour n’avoir aucun regret », conclut-il. Bisevac retrouvera le Parc des Princes le dimanche 16 décembre, à l’occasion de la rencontre entre le PSG et l’OL (18e journée de Ligue 1, 21h).




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. ROI-IBRA (Ex MenezPastoreNene) on 26 novembre 2012 at 19:45 said:

      Shut bisevac !!!! c’ est mieux !!!! ne devient pas comme tout ces cons !!!!

    2. Pauleta_reviens on 25 novembre 2012 at 20:41 said:

      Bisevac, le mec qu’on aurait du garder, même arrière droit n°1 devant Jallet et VDW pour moi, j’aurais préféré qu’on le garde reconverti à ce poste franchement. 

    3. orange14 on 25 novembre 2012 at 19:10 said:

      encore un qui aurai du la boucler;…. il est surement vampirisé par aulas !

    4. Jusdete91 on 25 novembre 2012 at 19:03 said:

      Défaite de Lyon contre Toulouse comme ça ils vont un peu la fermer, on sera pas trop distancé si OL et OM font match nul 

    5. lyon est mene tout tout bon ca allez paris

    6. milan bisevac l’an dernier en fin de saison il disait ke l’année prochaine on va tt casser et maintenan il tient ce genre de discours prckil é lyonnais mais il ne le crw pa et je ve lui demandé keski cé passé avk montpellier?

    7. cedpsg on 25 novembre 2012 at 18:14 said:

      Paris et Lyon doivent redevenir les  clubs piliers du championnat de France et participer le plus possible à la C1.

      tfc-motpellier-asse et bordeaux, ça ne sert à rien, et les sardines, no comment.

      Aller Paris !

      • Olmecinho on 25 novembre 2012 at 18:37 said:

        Ok avec toi, mais ça n’empêche pas que je suis pour une défaite de Lyon contre TFC ce soir, et que pour être objectif jusqu’au bout, il faut un trio en ligue des champions, pas un duo, donc Paris Lyon et l’OM en C1 régulièrement fera du bien au foot français et à la ligue 1, même si c’est dure à dire

        • MarcusGrams on 25 novembre 2012 at 21:04 said:

           J’enlève l’OM l’année prochaine et je mets Monaco d’entrée .

          • Olmecinho on 25 novembre 2012 at 23:26 said:

            Je pensais pas à Monaco, mais c’est vrai que c’est une bonne idée, même je pense qu’ils auront besoin de plus qu’un an pour y être ;-)

    8. Maze93120 on 25 novembre 2012 at 17:34 said:

       Ils ont trop de chance lyon c’est hallucinant but refusé valable (mais bizarrement il y aura pas de polémique) poteau, domination sur tout les domaines mais ils tiennent le match nul en seulement 30 minutes… Allez toulouse continuez!!

    9. MYSA92 on 25 novembre 2012 at 17:18 said:

      ca y est , le staff lyonnais preside par le FAMEUX ENVIEUX D AULAS ont reussi le lavage de cerveau sur le cadeau offert par nous……………………ALLEZ PARIS

    10. LauPSG on 25 novembre 2012 at 16:53 said:

      HS: quelqu’un qui suit la série A pourrait me dire ce qu’il pense de Andrea Poli (Sampdoria) je l’ai vu jouer quelques fois, il m’a l’air très fort!

      • Arfer on 25 novembre 2012 at 17:19 said:

        Très bon jeune avec déja pas mal d’expérience en Serie A. Il joue devant la défense et à le meme profil que Pirlo avec un gros volume de jeu. Perso je le trouve moins prometteur que Verratti d’ailleurs la Juve qui n’a pas pu prendre Verratti en a fait son plan B et il va les rejoindre en fin de saison.

    11. Un seul truc me vient en tête : Le lavage de cerveau par Aulas est en marche !

    12. Gargantua75 on 25 novembre 2012 at 16:29 said:

      C’est vrai qu’à Lyon la pression médiatique et des supporters a été, est et sera toujours une des plus importantes de France XD

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Thierry Marchand Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel...Les Parisiens ont la trouille

    Thierry Marchand « Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel…Les Parisiens ont la trouille »

    Autour du PSG

    A l’heure de la mobilisation générale pour les joueurs du Paris Saint-Germain, notamment de Kylian Mbappé ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Bisevac : « Quand tu vois l’argent que donnent les Qataris »

    <Club , Ligue 1

    En arrivant à Lyon, Milan Bisevac s’est immédiatement imposé. Aujourd’hui, le Serbe fait figure de pilier au sein de la défense centrale de Rémi Garde.

    A 17h, le club rhodanien se déplace à Toulouse, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. En cas de victoire, ils reprendront la tête au classement, au détriment du PSG. « On a le potentiel pour être champions. Tout le monde dit que Paris est le favori, mais moi j’étais là-bas l’an dernier et je sais comment ça s’est passé avec Montpellier. Tout le monde va avoir sa chance. Celui qui fera le moins d’erreurs sera sacré », a déclaré Bisevac, dans les colonnes du Parisien.

    Interrogé au sujet de la pression qui règne au PSG, l’ancien joueur de Valenciennes assure qu’il n’en manque pas sur les bords du Rhône. « Quand tu vois l’argent que donnent les Qataris, c’est normal qu’ils veuillent gagner tous les matches. Mais ici aussi il y a de la pression. Le président est là, il est tout près, surtout en ce moment. Quand ça ne va pas, on sait qu’il faut se réveiller, mais quand tout va bien, il faut être solide pour ne rien lâcher. Comme tout peut se casser d’un coup, il faut tout donner pour n’avoir aucun regret », conclut-il. Bisevac retrouvera le Parc des Princes le dimanche 16 décembre, à l’occasion de la rencontre entre le PSG et l’OL (18e journée de Ligue 1, 21h).

    By
    @
    OTER ?>