Restez connectés avec nous

Adversaires

Chantôme « Rien à voir avec le passé »

Le 25 septembre 2006, Clément Chantôme devenait un joueur professionnel du PSG. Lors de l’exercice 2006-2007, il se révélait au grand public en disputant vingt rencontres de Ligue 1.

Depuis cette période, le club francilien a bien changé mais le milieu de terrain de 24 ans est toujours là. L’évolution des Rouges et Bleus ne lui pose pas le moindre problème, bien au contraire. « Je la vis très bien, rien à voir avec les années précédentes. Le PSG est ambitieux, tout se passe très bien pour moi. Au moment où nous avons joué la relégation, nous n’étions pas très ambitieux. Aujourd’hui on parle de nous pour jouer la première place », a-t-il justement fait remarquer en conférence de presse, ce mercredi après-midi. Malgré l’effectif quantitatif et qualitatif, le numéro 20 assure ne pas avoir peur d’une éventuelle hiérarchie. « Les meilleurs jouent, il faut prouver qu’on mérite sa place », résume-t-il.

L’évolution s’est faite clairement sentir depuis l’arrivée de Carlo Ancelotti en lieu et place d’Antoine Kombouaré. « Je n’aime pas comparer mais c’est complètement différent. On travaille plus la tactique et la mise en place. C’est toujours bien d’être entraîné par un grand nom du foot international », juge-t-il. Le technicien italien a instauré plusieurs changements, tels que la fin de la mise au vert, ce qui ne pose aucun problème au joueur formé au PSG, qui trouve « agréable de rester en famille la veille de match ».

Le nouveau staff francilien insiste énormément sur le travail physique à l’entraînement. « Pour l’instant, nous n’avons pas de blessés à l’entraînement. Pastore (indisponible pendant quatre semaines après son claquage face à Sablé en Coupe de France), c’est un joueur de qualité en moins. On n’a pas encore joué sans lui, on verra comment ça va se passer à Brest. Paris affrontera le club breton samedi prochain, à 19h, à l’occasion de la 21e journée de Ligue 1. Ils sont invaincus à domicile, solides derrière, on sait à quoi s’attendre. On doit prendre le match en main pour forcer la décision et avoir une bonne possession de balle. Il faudra garder un bon équilibre et être décisif dans les derniers mètres », prévient Chantôme, qui ne sait pas encore si Carlo Ancelotti lui donnera sa chance face aux hommes d’Alex Dupont.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires