Restez connectés avec nous

Club

Charnière centrale toujours en chantier

Le 13 août dernier, lors de la 2e journée de Ligue 1, Mamadou Sakho doit sortir après trente minutes de jeu face à Rennes. Le capitaine parisien vient de se blesser à la cuisse gauche. Depuis cette date, l’international français n’a plus rejoué en compétition. Selon France Football, il espère effectuer son retour lors du prochain match de Championnat, programmé le 16 octobre à Ajaccio (10e journée). Cette semaine, Sakho va reprendre le chemin de l’entraînement collectif. Jusqu’à présent, il n’a pas eu la possibilité de jouer avec Diego Lugano. En charnière centrale, l’Uruguayen a été associé, soit avec Zoumana Camara, soit avec Sylvain Armand. « Cela a fonctionné lors de mes cinq premiers matches mais nous avons été en difficulté jeudi. Bilbao nous a été supérieur dans ce domaine », résumait le capitaine de la Celeste en conférence de presse vendredi.

Di Meco : « C’est une imposture »

Avec cette déclaration, Diego Lugano a enjolivé la situation. Face à Evian (2-2), lors de la sixième journée, son binôme avec Sylvain Armand ne s’est pas avéré fructueux. Plusieurs observateurs s’interrogent déjà sur le réel niveau de l’ancien joueur de Fenerbahce. « A un moment donné, il va falloir que Lugano justifie sa réputation autrement qu’en mettant des coups et en se faisant enrhumer en un contre un », écrivait Pierre Ménès sur son blog, avant la victoire du PSG contre Lyon dimanche (2-0). Face aux Rhodaniens, le natif de Canelones a certainement effectué son meilleur match depuis son arrivée à Paris, dans les dernières heures du mercato. Son duel avec Gomis a permis de confirmer sa solidité. Pas suffisant  pour faire l’unanimité néanmoins. « J’ai l’impression que c’est une imposture et que c’est le talon d’Achille du PSG parce qu’il n’est pas bon dans la relance, ni au niveau défensif où il se fait souvent bouger. De plus, il n’est jamais où il faut. Si un garçon comme çà, international uruguayen, avec les performances de son pays, a joué qu’au Brésil et en Turquie d’après moi ça veut dire quelque chose… », a lancé Eric Di Meco, sur le plateau de 100% foot, dans la nuit de dimanche à lundi.

Le bon soldat Camara

La vraie bonne surprise de ce début de saison, en défense centrale, n’est autre que Zoumana Camara. Qui l’aurait cru à l’aube de la reprise du Championnat ? Pratiquement personne. Leonardo a eu le nez creux en prolongeant le contrat de « Papus » d’une année supplémentaire, soit jusqu’en juin 2013. Surtout que l’ancien stéphanois était sur le point de s’engager en faveur de Montpellier à ce moment là. « Mon avenir en début de saison s’écrivait en pointillé, j’ai travaillé, c’était prévu que j’aille à Montpellier, Leonardo devait faire le point, il ne le faisait pas. Ensuite il est arrivé, des décisions ont été prises, puis Armand s’est blessé. On ne m’a pas jeté pour aller à Montpellier, c’est un club qui me voulait, on a eu des discussions mais ça ne s’est pas fait », a-t-il révélé fin septembre. Parti pour être le dernier dans la hiérarchie des défenseurs centraux, Camara est finalement le joueur qui a été le plus utilisé par Antoine Kombouaré dans ce secteur de jeu.

Sakho – Lugano : patience…

Restent les cas Milan Bisevac et Sylvain Armand. Absent des terrains depuis sa blessure en équipe nationale face aux Îles Féroé début septembre, le Serbe souffre toujours des adducteurs. « J’en ai encore pour trois semaine », confiait-il au quotidien L’Equipe la semaine passée. Quant à l’ancien Nantais, ses prestations ont été décevantes cette saison. « Mon métier est de faire des choix. Avec Lugano et Camara, j’ai deux profils plus stoppeurs. Avec Armand, j’ai un joueur qui permet peut-être de plus ressortir le ballon, de poser le jeu », résume Antoine Kombouaré. Le 16 octobre, Diego Lugano sera suspendu face à Ajaccio, étant donné qu’il a écopé de trois cartons jaunes en moins de dix rencontres de Ligue 1. Même si Mamadou Sakho est opérationnel pour ce match, le technicien kanak ne pourra toujours pas aligner sa charnière centrale (censée être) type. Il faudra probablement attendre le déplacement à Brastislava en Europa League (le 20 octobre) ou la réception de Dijon (23 octobre) pour voir les deux rocs jouer ensemble.

Arnaud Lapointe

Derniers articles

Autres articles présents dans Club