Restez connectés avec nous
Gueye évoque la fête pour le titre en Ligue 1 et la fin de la Ligue des Champions
©IconSport

Club

Gueye évoque la fête pour le titre en Ligue 1 et la fin de la Ligue des Champions

Idrissa Gueye, milieu de 30 ans du Paris Saint-Germain et du Sénégal (72 sélections), s’est confié auprès d’Emedia. En plus de repousser la rumeur d’un départ, cela a été l’occasion de revenir sur son retour en Ligue 1 l’été dernier (après avoir joué au LOSC de 2010 à 2015) en signant à Paris en provenance d’Everton) avec un titre de champion très particulier à cause de l’arrêt de la saison dû à l’épidémie du coronavirus.

« C’était important pour moi de revenir en France et surtout de faire mes preuves. Après, cela s’est bien passé pour moi et toute l’équipe, on finit champion de France même si la situation était assez bizarre d’être champion de France comme ça parce qu’on n’a pas pu continuer le championnat avec cette maladie, ce virus.

Gueye « C’était assez bizarre, mais c’était mérité. « 

Mais après on a vu que ça parlait dans la presse que le championnat allait être arrêté, et finalement on a eu un message du club, puis un communiqué de la Ligue, disant qu’on était champion de France. Du coup, on a un peu fêté sur les réseaux sociaux avec nos amis, nos proches qui étaient avec nous, et on s’est envoyé des messages sur notre groupe WhatsApp. C’était assez bizarre, mais c’était mérité. Personne ne peut dire que ce titre a été volé. »

Après 5 années en Premier League, Gueye a fait le choix de revenir en France avec cette signature au PSG. Laquelle lui permettait d’être sur le devant de la scène alors qu’Everton n’est pas parmi les plus grands clubs de Premier League. Même s’il y était déjà un des meilleurs récupérateurs, c’était l’occasion de montrer d’autant plus ses qualités dans ce club médiatisé qui a de l’ambition en Ligue des Champions. C’est d’ailleurs dans cette compétition qu’il s’est le plus fait remarquer.

Quant à la Ligue 1, il a pu retrouver le titre après celui obtenu en 2011 mais celui-ci a une saveur un peu étrange. Il n’a pas été possible de jouer tous les matchs, ni de faire la fête avec ses coéquipiers, ni avec les supporters. Ce qui casse un peu sa saveur, même s’il y a forcément de la satisfaction. Comme l’a souligné le milieu sénégalais, il reste « mérité ».

Gueye « faire attention à la reprise. »

Gueye évoque la fête pour le titre en Ligue 1 et la fin de la Ligue des Champions

PARIS, FRANCE – MARCH 11: (FREE FOR EDITORIAL USE) In this handout image provided by UEFA, Idrissa Gueye of Paris Saint-Germain is challenged by Emre Can of Borussia Dortmund during the UEFA Champions League round of 16 second leg match between Paris Saint-Germain and Borussia Dortmund at Parc des Princes on March 11, 2020 in Paris, France. The match is played behind closed doors as a precaution against the spread of COVID-19 (Coronavirus). (Photo by UEFA – Handout/UEFA via Getty Images)
Photo by Icon Sport – Idrissa GUEYE – Emre CAN – Parc des Princes – Paris (France)

Maintenant, le PSG doit penser à la suite avec les finales des coupes nationales et la Ligue des Champions à jouer juste avant le début de la saison prochaine (le 23 août). Gueye a ainsi été invité à évoquer cette fin particulière de Ligue des Champions contre des adversaires qui devraient avoir terminé leur championnat. Une différence de préparation qui ne doit pas être une excuse.

« Forcément, on doit beaucoup faire attention à la reprise surtout qu’on est resté pendant une longue durée sans s’entraîner, sans se voir, sans avoir de compétition. Donc, il faudra voir comment on va revenir, comment les joueurs vont revenir en forme ou avec un peu de poids, on ne sait pas encore. Mais il ne faudra pas se poser des questions.

Gueye « Ils auront beaucoup plus de compétition que nous mais on essaie de transformer ça en notre faveur. »

Une fois qu’on aura repris les entraînements, il faudra être prêts pour reprendre tout de suite et se battre pour aller le plus loin possible même si on est un peu désavantagé du fait que les autres championnats ont repris depuis un certain temps. Ils auront beaucoup plus de compétition que nous mais si on essaie de transformer ça en notre faveur, c’est-à-dire ne pas se poser des questions, on peut tourner ça de notre côté, se dire qu’on arrivera beaucoup plus frais que les autres parce qu’ils auront joué beaucoup de matchs, et que nous serons plus frais pour les mettre en difficulté et gagner plus de matchs possibles. »

On apprécie la mentalité affichée ici par Gueye. Le Parisien ne peut pas contester le fait que le PSG aura moins de compétition dans les jambes que ces adversaires. Il n’y a ensuite pas d’autre choix que de faire avec et de donner le maximum. Il est pensable qu’il y aura un peu de fatigue dans les autres équipes, ce qui peut finalement compenser le manque de rythme des Parisiens. De toute façon, ces derniers n’ont pas d’autre choix que de tout donner pour se préparer, puis sur le terrain pour être performants. En tout cas, il n’est pas question de baisser les bras.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club