Actu Féminin

Hamraoui : « Paris, c’est un autre monde »

Publie le 19/02/2013 a 19:30



  • A Paris depuis l’été dernier, Kheira Hamraoui est rapidement devenue une joueuse importante de l’équipe de Farid Benstiti. La milieu de terrain du PSG se plait dans la capitale et a déjà énormément appris grâce à la nouvelle dimension prise par le club parisien.

    « Ici, comparé à ce que j’ai vécu à Saint-Etienne, c’est clairement un autre monde. Paris c’est le monde professionnel, avec tout ce que ça implique en termes de conditions de travail, de structures, d’ambitions. Je vis bien ce changement, et pouvoir évoluer aux côtés de joueuses étrangères et internationales est aussi un nouveau challenge pour moi. C’est très enrichissant, et quand on parle de football, on a toutes le même langage. Je pense qu’en quelques mois seulement, j’ai énormément appris et progressé ici, a confié l’ancienne Stéphanoise, auteur de bonnes prestations sous le maillot du PSG qui lui ont valu d’être sélectionnée en équipe de France. C’était un moment forcément particulier de goûter à la sélection. Faire partie de ce groupe France pour moi, c’est un gros plus. Je me concentre jour après jour pour progresser et pouvoir prétendre jouer avec les Bleues. Cet été, il y aura l’Euro en Suède, et bien entendu je l’ai dans un coin de ma tête. Il faudra donc réaliser une belle fin de saison en club pour avoir la chance d’être appelée. »

    Dimanche, Hamraoui a de nouveau troué le chemin des filets en 16ème de finale de la Coupe de France face à Tours (6-0). Une compétition qui réussit lui plutôt bien et dans laquelle elle nourrit beaucoup d’ambition. « Effectivement, à Montigny j’avais inscrit un doublé et là j’ai marqué une nouvelle fois. Sur l’occasion, je profite d’un beau travail de Kenza Dali et Jessica Houara, qui me glisse le ballon. On a gagné, on sera au tour suivant mais cela n’a pas été facile. Il y avait beaucoup de supporters sur place, et Tours était donc très motivé face à nous. Mais on a finalement fait le travail en l’emportant largement (6-0) et en assumant notre statut. Une préférence pour les 8èmes ? J’aimerais surtout que l’on joue à domicile cette fois, c’est toujours plus facile. En ce qui concerne l’adversaire, honnêtement peu importe. Bien sûr, si on peut éviter une équipe de D1 je suis preneuse, mais j’ai confiance en notre groupe, on peut affronter n’importe qui. Cette Coupe est clairement un objectif cette saison, on veut aller au bout. On a largement les possibilités pour être compétitives sur les deux tableaux, avec le championnat, a assuré la N°14 parisienne, avant de conclure en évoquant le rendez-vous de ce week-end en championnat face à Issy, à Charléty (samedi à 18h, 16ème journée de D1). On ne craint pas cette équipe, même si à l’aller on avait eu du mal à les bousculer. On s’était heurté à un bloc compact, mais on avait tout de même fait la différence (succès 2-0). Là, ce sera différent je pense, le groupe monte en puissance, je suis donc confiante. On veut rester à cette deuxième place au classement et donc jouer la Champions League la saison prochaine. Comme chaque semaine, on va donc beaucoup axer le travail sur le physique et la technique, avec notamment deux séances de travail ce mercredi. On veut encore avancer, et atteindre nos objectifs. »

    Publie le 19/02/2013 a 19:30

    Hamraoui : « Paris, c’est un autre monde »

    A Paris depuis l’été dernier, Kheira Hamraoui est rapidement devenue une joueuse importante de l’équipe de Farid Benstiti. La milieu de terrain du PSG se plait dans la capitale et a déjà énormément appris grâce à la nouvelle dimension prise par le club parisien.

    « Ici, comparé à ce que j’ai vécu à Saint-Etienne, c’est clairement un autre monde. Paris c’est le monde professionnel, avec tout ce que ça implique en termes de conditions de travail, de structures, d’ambitions. Je vis bien ce changement, et pouvoir évoluer aux côtés de joueuses étrangères et internationales est aussi un nouveau challenge pour moi. C’est très enrichissant, et quand on parle de football, on a toutes le même langage. Je pense qu’en quelques mois seulement, j’ai énormément appris et progressé ici, a confié l’ancienne Stéphanoise, auteur de bonnes prestations sous le maillot du PSG qui lui ont valu d’être sélectionnée en équipe de France. C’était un moment forcément particulier de goûter à la sélection. Faire partie de ce groupe France pour moi, c’est un gros plus. Je me concentre jour après jour pour progresser et pouvoir prétendre jouer avec les Bleues. Cet été, il y aura l’Euro en Suède, et bien entendu je l’ai dans un coin de ma tête. Il faudra donc réaliser une belle fin de saison en club pour avoir la chance d’être appelée. »

    Dimanche, Hamraoui a de nouveau troué le chemin des filets en 16ème de finale de la Coupe de France face à Tours (6-0). Une compétition qui réussit lui plutôt bien et dans laquelle elle nourrit beaucoup d’ambition. « Effectivement, à Montigny j’avais inscrit un doublé et là j’ai marqué une nouvelle fois. Sur l’occasion, je profite d’un beau travail de Kenza Dali et Jessica Houara, qui me glisse le ballon. On a gagné, on sera au tour suivant mais cela n’a pas été facile. Il y avait beaucoup de supporters sur place, et Tours était donc très motivé face à nous. Mais on a finalement fait le travail en l’emportant largement (6-0) et en assumant notre statut. Une préférence pour les 8èmes ? J’aimerais surtout que l’on joue à domicile cette fois, c’est toujours plus facile. En ce qui concerne l’adversaire, honnêtement peu importe. Bien sûr, si on peut éviter une équipe de D1 je suis preneuse, mais j’ai confiance en notre groupe, on peut affronter n’importe qui. Cette Coupe est clairement un objectif cette saison, on veut aller au bout. On a largement les possibilités pour être compétitives sur les deux tableaux, avec le championnat, a assuré la N°14 parisienne, avant de conclure en évoquant le rendez-vous de ce week-end en championnat face à Issy, à Charléty (samedi à 18h, 16ème journée de D1). On ne craint pas cette équipe, même si à l’aller on avait eu du mal à les bousculer. On s’était heurté à un bloc compact, mais on avait tout de même fait la différence (succès 2-0). Là, ce sera différent je pense, le groupe monte en puissance, je suis donc confiante. On veut rester à cette deuxième place au classement et donc jouer la Champions League la saison prochaine. Comme chaque semaine, on va donc beaucoup axer le travail sur le physique et la technique, avec notamment deux séances de travail ce mercredi. On veut encore avancer, et atteindre nos objectifs. »




  • Tags de l'article : , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Aodren

      arrivée de sainté, grosse progression, titulaire à paris, appelée en équipe de france… un parcours qui ressemble à celui de notre ptit blaise qu’on aime

    • Be972

      Allez les filles !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC – Lionel Messi « Aujourd’hui, le PSG et City sont les meilleures équipes »

    Adversaires

    Lionel Messi, ailier de 30 ans du FC Barcelone, s’est confié auprès de Marca. L’Argentin a notamment ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"PSG/Celtic - Cavani "Quand toute l'équipe joue comme ça, c'est dur pour les autres""
    3 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"PSG/Celtic - Cavani "Quand toute l'équipe joue comme ça, c'est dur pour les autres""
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Benstiti Le PSG a fait une erreur en me laissant partir parce que le plus dur avait été fait

    Benstiti « Le PSG a fait une erreur en me laissant partir parce que le plus dur avait été fait »

    Actu Féminin

    Après son expérience en Chine et un triomphe avec le club de Dalian Quanjian, Farid Benstiti s’est ...

    Vidéos PSG

    Hamraoui : « Paris, c’est un autre monde »

    <Actu Féminin , Club , Interviews

    A Paris depuis l’été dernier, Kheira Hamraoui est rapidement devenue une joueuse importante de l’équipe de Farid Benstiti. La milieu de terrain du PSG se plait dans la capitale et a déjà énormément appris grâce à la nouvelle dimension prise par le club parisien.

    « Ici, comparé à ce que j’ai vécu à Saint-Etienne, c’est clairement un autre monde. Paris c’est le monde professionnel, avec tout ce que ça implique en termes de conditions de travail, de structures, d’ambitions. Je vis bien ce changement, et pouvoir évoluer aux côtés de joueuses étrangères et internationales est aussi un nouveau challenge pour moi. C’est très enrichissant, et quand on parle de football, on a toutes le même langage. Je pense qu’en quelques mois seulement, j’ai énormément appris et progressé ici, a confié l’ancienne Stéphanoise, auteur de bonnes prestations sous le maillot du PSG qui lui ont valu d’être sélectionnée en équipe de France. C’était un moment forcément particulier de goûter à la sélection. Faire partie de ce groupe France pour moi, c’est un gros plus. Je me concentre jour après jour pour progresser et pouvoir prétendre jouer avec les Bleues. Cet été, il y aura l’Euro en Suède, et bien entendu je l’ai dans un coin de ma tête. Il faudra donc réaliser une belle fin de saison en club pour avoir la chance d’être appelée. »

    Dimanche, Hamraoui a de nouveau troué le chemin des filets en 16ème de finale de la Coupe de France face à Tours (6-0). Une compétition qui réussit lui plutôt bien et dans laquelle elle nourrit beaucoup d’ambition. « Effectivement, à Montigny j’avais inscrit un doublé et là j’ai marqué une nouvelle fois. Sur l’occasion, je profite d’un beau travail de Kenza Dali et Jessica Houara, qui me glisse le ballon. On a gagné, on sera au tour suivant mais cela n’a pas été facile. Il y avait beaucoup de supporters sur place, et Tours était donc très motivé face à nous. Mais on a finalement fait le travail en l’emportant largement (6-0) et en assumant notre statut. Une préférence pour les 8èmes ? J’aimerais surtout que l’on joue à domicile cette fois, c’est toujours plus facile. En ce qui concerne l’adversaire, honnêtement peu importe. Bien sûr, si on peut éviter une équipe de D1 je suis preneuse, mais j’ai confiance en notre groupe, on peut affronter n’importe qui. Cette Coupe est clairement un objectif cette saison, on veut aller au bout. On a largement les possibilités pour être compétitives sur les deux tableaux, avec le championnat, a assuré la N°14 parisienne, avant de conclure en évoquant le rendez-vous de ce week-end en championnat face à Issy, à Charléty (samedi à 18h, 16ème journée de D1). On ne craint pas cette équipe, même si à l’aller on avait eu du mal à les bousculer. On s’était heurté à un bloc compact, mais on avait tout de même fait la différence (succès 2-0). Là, ce sera différent je pense, le groupe monte en puissance, je suis donc confiante. On veut rester à cette deuxième place au classement et donc jouer la Champions League la saison prochaine. Comme chaque semaine, on va donc beaucoup axer le travail sur le physique et la technique, avec notamment deux séances de travail ce mercredi. On veut encore avancer, et atteindre nos objectifs. »

    By
    @
    OTER ?>