Restez connectés avec nous

Clasico

Kombouaré : «Ce n’est pas un tournant»

A la veille du match face à l’OM, Antoine Kombouaré s’est présenté en conférence de presse afin d’évoquer ce grand rendez-vous. L’entraîneur parisien espère évidemment que son équipe se montrera à la hauteur, comme elle l’a fait face à Lyon ou Montpellier.

« Jusqu’à présent, on a répondu présent lors des grands rendez-vous. Pourvu que ça dure. J’aimerais que ca continue dans ce sens là. C’est encourageant, les résultats nous ont permis d’asseoir une certaine confiance, même si on reste sur deux résultats négatifs. Mais on espère repartir des demain (dimanche), a déclaré le coach kanak, qui se dit bien heureux de rencontre l’OM maintenant, alors que les hommes de Didier Deschamps sont dans une situation critique. Cependant, il reste prudent puisqu’il est toujours dangereux de jouer une bête blessée. Je ne vais pas faire l’hypocrite. Je préfère les jouer aujourd’hui que s’ils avaient été premiers au classement. Mais on sait que c’est un match particulier. Tout ce qu’on a pu dire sur l’OM peut être balayé, car il y aura une motivation extraordinaire de l’autre côté. Je m’attends à voir des joueurs dans les meilleures conditions psychologiques. Que ça soit moi ou Deschamps, on n’aura pas besoin de motiver nos éléments

En tout cas, si ce match paraît particulier pour beaucoup de monde, Kombouaré se se met pas plus de pression que cela et abordera cette rencontre avec les objectifs habituels, à savoir revenir à Paris avec une victoire dans la poche. «  Si on parle en terme de points c’est pareil. Il y a trois points en jeu et ce n’est que la 15e journée. Ce n’est pas un tournant. On a de l’avance, c’est bien, mais il faut fructifier ça. Après, sur le plan médiatique et par rapport aux supporters, c’est un match particulier. Mais on va jouer ce match avec l’envie d’empocher les 3 points

Et après avoir observé le jeu des Marseillais, l’entraîneur parisien sait qu’il faudra profiter des espaces laissés par leur défense et leur milieu de terrain, et avoir le monopole du ballon pour les prendre à la gorge. « Face à l’OM, je m’attends à tous les cas de figure. Mais c’est certain qu’on aura des espaces. Avec le staff, on fait toutes les situations à l’entrainement, mais sur le terrain, ça sera à eux de jouer.  Il faut faire le jeu, mais pour réaliser un grand match, il faut s’en donner les moyens. De toute façon, on sera attendu de pied ferme.»

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Clasico