Restez connectés avec nous
OL/PSG - Tuchel en conf : Lyon, Rabiot, Paredes, mercato, Dani Alves, Thiago Silva, Antero Henrique et Neymar

Club

OL/PSG – Tuchel en conf : Lyon, Rabiot, Paredes, mercato, Dani Alves, Thiago Silva, Antero Henrique et Neymar

Dimanche, dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera l’Olympique Lyonnais (3e) au Groupama Stadium (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer cette rencontre « super difficile« , le mercato hivernal, la recrue Leandro Paredes, Thiago Silva, le cas Adrien Rabiot, le poste de Daniel Alves et Antero Henrique (directeur sportif). Retrouvez le point sur le groupe ici.

Lyon ?

Ils n’ont pas perdu de match durant les groupes de la Ligue des Champions et ils ont gagné à Manchester City. C’est une équipe avec beaucoup de qualités. Ce sera super dur de gagner demain. Ce sera un grand défi de jouer. Ils attaquent avec beaucoup de courage et de qualité, dans des demi-espaces. C’est un grand défi, il faudra être prêt à défendre ensemble. Il faudra une bonne structure pour récupérer le ballon puis le garder, ainsi que mettre des buts. Nous avons beaucoup de respect. On doit faire une performance absolument complète. Sinon on n’aura pas la possibilité de gagner.

Un bon test avant Manchester United ?

Bien sûr, c’est une très belle équipe, de top niveau. C’est bien pour nous. On doit montrer que l’on peut jouer là-bas et montrer nos qualités en défense et en attaque. C’est nécessaire que l’on soit complet demain. Mais avec Manchester, on joue contre Villefranche et Bordeaux ne l’oubliez pas.

« On prépare ce match seulement sportivement. »

Les propos d’Aulas ? Amusant ou agaçant ?

(Sourire) Non, ce n’est pas agaçant. J’ai entendu ça il y a 10 minutes et j’ai déjà oublié (rires). C’est normal, ce sont des choses politiques pour faire un peu de taquinerie. Mais on prépare ce match seulement sportivement.

Paredes jouera demain ?

Il sera avec nous s’il fait un entraînement normal. Mais je pense que c’est un peu trop tôt pour commencer. Il vient d’avoir une pause très longue parce qu’il était en Russie. Il manque un peu de rythme. C’est possible qu’il joue 45, 30 minutes.

Bruno Génésio change parfois son système ?

C’est difficile d’adapter, car je ne sais pas ce qu’ils vont faire. On essaye de trouver des habitudes dans le jeu et on va s’y adapter. On ne peut pas juste y aller en pensant à nos qualités. Il faut voir leurs habitudes. On essaye de trouver une solution face à faire pour nous pour trouver notre force.

« En colère, non…je suis très satisfait d’avoir Leandro Paredes. »

La fin du mercato ? En colère ou satisfait ?

(Rires) En colère, non. Vous devez savoir que le mercato d’hiver est super compliqué. Qui veut perdre son joueur maintenant ? Personne. Il y a très peu de possibilités. C’est l’été le moment pour changer l’équipe. A l’hiver, il y a une grande possibilité d’être déçu.

Après, je suis très satisfait d’avoir Leandro Paredes. Je crois qu’il peut être très important pour nous. Il a la qualité et la personnalité. Il a une bonne vision de jeu, il sait l’accélérer et trouver de bonnes positions pour aider. Si je suis satisfait complètement ? Non, mais c’est compliqué pendant l’hiver. Le plus important pour moi c’est de me concentrer sur ce qui est possible et de travailler avec mon équipe. J’aime travailler avec mes joueurs.

« Rabiot ? Je respecte et je comprends cette décision. »

La réintégration de Rabiot ?

Non, je n’ai pas demandé ça. La situation est la même qu’en novembre. Le club a décidé de le suspendre. Je respecte et je comprends cette décision.

Dani Alves en joueur offensif ?

Il a beaucoup de qualités et je dois décider à chaque match lesquelles on préfère. Il y a l’offensif, le défensif, l’état d’esprit…Contre Rennes, il a joué au milieu puis à droite. Ce n’est pas un problème pour lui. Dans une phase comme maintenant, avec des absents, c’est important d’avoir un joueur comme lui.

Comment avoir relancé Thiago Silva ? 

Je ne sais pas, dès la première réunion avec lui c’était très agréable. Il a été très honnête et moi aussi. Je pense que nous avons eu une connexion et après je dois qu’avec lui c’est vraiment incroyable comme capitaine. Il pense toujours à l’équipe et au vestiaire. Il est au centre d’entraînement tous les joueurs avec un top état d’esprit. A chaque entraînement, il est l’un des meilleurs. C’est exceptionnel. Et on peut voir sur le terrain…je ne sais pas si j’ai fait quelque chose. Mais je suis sûr que l’on peut voir en ce moment toutes les qualités et son potentiel. C’est mon job de l’aider et d’aider tous les joueurs pour y arriver. Avec lui, c’est facile.

« On doit faire au mieux pour le club. »

Antero Henrique ?

Il y a beaucoup de choses dans la presse, ce n’est pas le moment de tout commenter. Vous savez ce que je voulais pour aider l’équipe. L’été et l’hiver. Mais j’ai dit, je comprends bien que le mercato hivernal est difficile. On est toujours proche, on a chacun nos avis. On doit faire au mieux pour le club. Je ne sais pas si les derniers jours sont les meilleurs pour trouver des solutions. Je crois en mon vestiaire et mon équipe. Chaque transfert est un changement, je dois protéger mon vestiaire. C’est délicat.

Si je peux aider Neymar en ce moment ?

Quand il est au centre d’entraînement, je lui fais un câlin. Quand il n’est pas là, je lui écris. Je lui montre que je suis là, que l’on est triste quand il est absent. C’est pareil avec d’autres joueurs, notamment ceux du Brésil, j’ai le sentiment qu’ils en ont besoin. Surtout avec une longue blessure. Il y a beaucoup de matchs à préparer, mais il ne faut pas perdre la connexion. Maintenant, tous les médecins font au mieux pour le ramener le plus vite possible sur le terrain.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club