Restez connectés avec nous
OL/PSG - Gilets jaunes et le PSG en tricheur, Jean-Michel Aulas en pleine forme !

Adversaires

OL/PSG – Gilets jaunes et le PSG en tricheur, Jean-Michel Aulas en pleine forme !

Ce dimanche soir, en clôture de la 23e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplace sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais. Avant ce choc, Jean-Michel Aulas, président rhodanien, n’a pu une nouvelle fois s’empêcher de se payer le PSG en bonne et due forme. Au programme : le grand vilain club riche, un rapport de force « déséquilibré et Fair-play financier. JMA était très en forme dans les colonnes du Progrès.

 » Le PSG est dans l’irréel. Nous on va jouer contre un Etat.  Je suis contre le financement d’Etat qui attribue un titre de champion, qui qualifie automatiquement le PSG pour la Ligue des Champions et qui donc, ne donne plus qu’un accès direct aux autres clubs français.

« Le PSG joue sa lutte des classes, mais on est capable de renverser les montagnes. »

On ne va pas dire que l’on est le pays uniquement des Gilets jaunes, mais un peu de décence devrait être ressentie par les instances et les politiques. Contre nous, le PSG joue sa lutte des classes, mais on est capable de renverser les montagnes. Mais puisqu’avec la DNCG tout est permis et que le fair-play financier est bafoué… » a pesté Jean-Michel Aulas.

Un discours inaudible…

Bien plus sympathique quand il s’agit de demander de l’aide au jardinier du PSG, Jean-Michel Aulas et depuis lors retombé dans ses travers. Forcément, à l’approche du rendez-vous de ce dimanche il fait son petit cinéma habituel, rien de nouveau. Quand on lit ces lignes, on ne peut s’empêcher, avec un petit sourire en coin, de penser qu’Aulas et Javier Tebas (président de la Liga) devraient certainement passer leurs prochaines vacances ensemble tant ils paraissent sur la même longueur d’onde.

Donc le PSG triche, discours bien connu. On se demande néanmoins comment cela se fait que l’OL se trouve aujourd’hui aussi loin du club de la capitale en terme de point ? Alors même que les deux équipes ne se rencontrent que deux fois dans l’année, cela est tout de même étonnant. Mais bon, le PSG concentre tous les maux du football français et européen c’est bien connu. Jean-Michel Aulas ne la ramenait moins quand son club pillait toutes les autres écuries hexagonales, bizarrement…

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires