Restez connectés avec nous
Paredes point du doigt une "discrimination" avec l'absence du VAR en LDC Féminine
©IconSport

Club

Paredes point du doigt une « discrimination » avec l’absence du VAR en LDC Féminine

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain s’est incliné face à l’Olympique Lyonnais (0-1) en demi-finale de la Ligue des Champions Féminine après un match dont l’arbitrage a été très critiqué. Irene Paredes, défenseure et capitaine de 25 ans de l’équipe parisienne, s’est lâchée face aux médias en parlant de « discrimination » à cause de l’absence du VAR dans cette compétition.

« Qu’il n’y ait pas de VAR en Ligue des champions féminine fait partie de la discrimination. Je le dis comme ça et je ne vais pas me cacher. Si nous voulons l’égalité, ça doit être l’égalité.

Paredes « nous avons besoin de l’aide du VAR. »

Si nous sommes les meilleurs d’Europe, nous avons besoin des meilleurs arbitres d’Europe, nous avons besoin de l’aide du VAR et pour le moment nous ne l’avons pas. Je ne dis généralement rien sur l’arbitrage mais il est clair qu’elle n’a pas été au niveau et n’a rien fait de plus que de nous donner des cartons jaunes, ce qui vous conditionne beaucoup. Si elle avait arbitré ainsi pour les deux équipes, cela aurait été différent. »

Si on peut toujours discuter de l’intérêt de critiquer l’arbitrage d’une rencontre, puisque beaucoup d’éléments peuvent être sujets à débats et cela ne changera pas le match de toute façon, le message de Paredes a clairement une certaine importance. Il y a une injustice au fait que cette Ligue des Champions Féminine n’ait pas cette assistance vidéo. Est-ce considéré que ce n’était pas assez important ? C’est un terrible message pour le football féminin. Espérons qu’il y aura une amélioration à l’avenir.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club