Restez connectés avec nous
PSG/Bordeaux - Tuchel évoque la préparation, les critiques, Verratti, le milieu et Icardi
©Iconsport

Club

PSG/Bordeaux – Tuchel évoque la préparation, les critiques, Verratti, le milieu et Icardi

Samedi, dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Bordeaux (12e) au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer la préparation du match avec Manchester United (que Paris affronte mercredi prochain) en tête, les critiques récentes, le retour de Marco Verratti (milieu de 28 ans), le calendrier, Marcus Thuram (attaquant de 23 ans du Borussia M’Gladbach et de l’Equipe de France) et Mauro Icardi (buteur de 27 ans).

Tuchel « C’est plus facile cette fois. »

J’avais dit que Leipzig était plus important que Monaco, on prépare cette fois plus Manchester que le match contre Bordeaux ?

Je ne crois pas avoir déjà dit qu’un match est plus important qu’un autre, mais qu’on devait gérer les 2 matchs ensemble et c’est encore le cas. On a des matchs cruciaux en Ligue des Champions. Mais là on a eu du temps pour récupérer et on en a encore après. On peut laisser jouer, il n’y a pas trop à réfléchir à la gestion des minutes. C’est plus facile cette fois.

Tuchel « C’est un sentiment complètement différent qu’en étant spectateur. »

Si j’ai peur que les critiques atteignent le vestiaire ?

Si elles arrivent au vestiaire, nous serrons encore plus serrés. Je peux comprendre les critiques, je l’ai toujours dit, mais on a des positions différentes. Ceux qui critiquent, ceux sont les supporters, les gars en tribune, les journalistes. Si je suis devant la télé, peut-être que je change de chaîne. Mais moi je suis sur le terrain, je vis le match avec mon équipe, chaque passe, chaque duel.

C’est un sentiment complètement différent qu’en étant spectateur. Je peux le comprendre, je peux accepter, mais il faut aussi accepter que l’on a un autre sentiment. C’était un travail très dur. J’ai eu l’impression que les journalistes veulent me convaincre de leur opinion. Mais je n’ai pas la même position pour juger. Sur le terrain ou à côté, c’est un sentiment différent. Mais il n’y a rien de grave.

Tuchel « Cela nous des possibilités, de la confiance et de la qualité. »

Le retour de Verratti ? Il change quoi dans les plans ?

Il peut tout changer dans les plans et sur le terrain. Il a montré en 10 minutes une influence extraordinaire, avec sa qualité c’est un grand changement dans le match. Mais on a décidé le matin qu’il serait sur le banc car il a fait un demi-entraînement. Nous sommes heureux qu’il n’ait pas une réaction. Il va s’entraîner aujourd’hui et il peut jouer peut-être une mi-temps contre Bordeaux. Cela nous des possibilités, de la confiance et de la qualité.

Tuchel « Il manque la préparation. »

Une préparation après Noël ?

Non, pas de préparation, nous reprendrons la saison après Noël. On aura maximum quelques jours pour préparer des matchs. Pour les clubs qui jouent la Ligue des Champions, c’est un grand impact que nous soyons le seul pays qui n’a pas fini le championnat. Et après on est la seule équipe à commencer avec deux finales, puis avec des matchs tous les 3 jours pour la nouvelle saison. Dans les autres pays, ils n’ont pas encore ce nombre de matchs. C’est difficile à gérer, de s’adapter.

Nous n’avons pas le meilleur état physiquement. Il manque la préparation. On rentre dans le cercle vicieux car des joueurs doivent jouer vite après des blessures. Demain, on aura peut-être beaucoup de changements nécessaires dans la défense. Cela influence nos automatismes.

Le danger numéro 1 c’est Ben Arfa à Bordeaux ?

C’est toujours lui, il l’a déjà fait avec Rennes, ça suffit (rires).

PSG/Bordeaux - Tuchel évoque la préparation, les critiques, Verratti, le milieu et Icardi

Thomas TUCHEL head coach of Paris Saint Germain during a press conference of Paris Saint-Germain at Camp des Loges on February 22, 2020 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – Thomas TUCHEL – Paris (France)

Tuchel « On a de la qualité si tout le monde est là, mais on a trop de blessures. »

Quelle est la meilleure formule au milieu si on a tout le monde ?

(Rires) Je ne vais pas répondre à cette question, mais je peux comprendre que vous ayez essayé. Si je l’ai dit, je vais avoir un problème dans le vestiaire avec les joueurs que je ne mets pas dans la réponse. J’ai confiance entre plusieurs choix, plusieurs mélanges. On peut jouer avec des profils différents. Cela dépend des joueurs disponibles et de l’adversaire. On a de la qualité si tout le monde est là, mais on a trop de blessures. Le retour de Marco donne de la confiance à tout le monde.

A quel match je m’attends ?

On attend un 4-4-2 avec Ben Arfa, donc un peu un numéro 10. C’est une équipe contre qui c’est difficile de créer de grandes occasions. On va essayer, en ayant une meilleure possession. Mais on ne va pas trop attendre de la défense avec des joueurs qui manquent d’automatismes. On s’attend à une équipe très serrée, disciplinée et qui a de la qualité technique pour sortir de la pression.

Tuchel « Il peut avoir une grande carrière. »

Marcus Thuram a pris une nouvelle dimension et est aujourd’hui en Equipe de France ?

Je ne suis pas surpris. Cela avait été impressionnant de jouer contre lui quand il était à Guingamp. Thomas Meunier avait eu beaucoup de difficultés, il n’avait pas la préparation. Thuram avait été super fort. Depuis, on observe sa carrière et son développement. Ce n’est pas surprenant qu’il soit en Equipe de France et qu’il joue à M’Glabach. C’était un bon choix d’aller là-bas, un club avec une équipe jeune et qui est serein. Il peut avoir une grande carrière.

Tuchel « S’il peut, on a la possibilité de le mettre sur le banc et de lui donner quelques minutes. »

Le retour d’Icardi est important ?

Ah oui ! La réalité est que l’on a décidé hier sur le terrain s’il peut tirer ou non. On a pris le risque, il n’a pas eu de réaction jusqu’à maintenant. J’espère vraiment qu’il peut être dans le groupe aujourd’hui. Je ne sais pas si le docteur avec le fait qu’il fasse tout aujourd’hui. S’il peut, on a la possibilité de le mettre sur le banc et de lui donner quelques minutes. Il a travaillé depuis plusieurs semaines. C’est long pour un joueur comme lui qui aime être sur le terrain et marquer.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club