Restez connectés avec nous
Saint-Etienne/PSG - Marquinhos "Il faut continuer à travailler et s’adapter au nouveau système du coach"
©Iconsport

Club

Saint-Etienne/PSG – Marquinhos « Il faut continuer à travailler et s’adapter au nouveau système du coach »

Pour sa reprise et son premier match de l’année 2021 et sous la houlette de son nouveau coach, l’Argentin Mauricio Pocchetino, le Paris Saint-Germain se déplaçait sur la pelouse de l’AS Saint-Etienne dans un Chaudron totalement vide. Si ce premier match a accouché d’un match nul 1-1 (retrouvez le résumé ici), égalisation de Moïse Kean à la 22ème, on retiendra la domination parisienne à l’extérieur avec une équipe stéphanoise qui a laissé le ballon à son adversaire mais également. En fin de rencontre, le capitaine brésilien du club parisien Marquinhos (défenseur central de 26 ans) s’est exprimé sur ce nouvel élan et les progrès à venir au micro de Téléfoot.

« Pas facile, ici c’est toujours compliqué avec beaucoup d’engagement. On savait que c’était une équipe compliquée à manœuvrer qui a bien resserrer sur le milieu. On a essayé de créer, de faire des animations. C’est le début d’une nouvelle étape pour nous. Il faut continuer à travailler et s’adapter au nouveau système du coach.

Marquinhos « il faut qu’on s’améliore très rapidement avec la nouvelle organisation. »

Quand tu es mené, il faut pousser. Ils ont essayé de contrer plusieurs fois, on a perdu quelques ballons et ils ont marqué. C’est toujours plus difficile quand il faut courir après le score. Il y a eu quelques difficulté dans le jeu mais il faut qu’on s’améliore très rapidement avec la nouvelle organisation. », propos relayés par Goal.

Les rencontres contre les Verts sont très souvent âpres pour ne pas dire très engagées physiquement, et ce déplacement n’a pas dérogé à la règle. Malgré le changement de coach, le PSG a essayé d’imposer son jeu, en preuve les 69% de possession de balle à l’extérieur. Si les joueurs Rouge et Bleu ont un peu moins tenté devant le but adversaire que d’habitude (11 tirs, 4 cadrés), les adversaires ont fini le match les mêmes statistiques (11 tirs, 5 cadrés), preuve que la défense sera également un chantier pour l’ancien joueur du PSG (2001-2003), en plus de l’efficacité offensive.

Keylor Navas, le gardien costaricien (34 ans) s’est encore illustré brillamment dans les cages parisiennes, signe que des progrès sont attendus dans le secteur défensif. Mais avec ce nouvel entraineur, on sent une nouvelle envie et on espère que sa philosophie portera très vite ses fruits.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club