Restez connectés avec nous

Club

Sirigu : « Pastore fait des sacrifices »

Salvatore Sirigu et Javier Pastore sont arrivés au même moment à Palerme, en 2009. Deux années plus tard, ils étaient transférés ensemble au PSG.

Contrairement à « El Flaco », le portier italien fait aujourd’hui l’unanimité chez les supporters franciliens. Pour défendre l’international albiceleste, le président de Palerme a récemment expliqué que Carlo Ancelotti « ne comprenait rien au football ». Pour Sirigu, les propos de Zamparini ont été sortis de leur contexte. « Cela a été mal interprété. Les critiques envers Pastore sont souvent injustes. On ne peut pas lui faire porter le prix payé par le PSG, il n’y est pour rien. Et sur le terrain, il fait des sacrifices  », assure le gardien de but des Rouge et Bleu, lors d’un entretien donné à Gazzetta dello Sport.

Sirigu s’est également exprimé au sujet de la trajectoire singulière suivie par Marco Verratti. « Il s’est trouvé dans une situation particulière. Il a montré de grandes choses en série B mais en Italie, on est très prudents avec les jeunes joueurs en Série A. Cela aurait été du gâchis de lui faire gagner en expérience dans une équipe dite normale. Ici, au PSG, ils ont cru en ses qualités. Parfois, il faut faire preuve d’un peu de courage. Il est sympathique, il est bien intégré au groupe mais il est très jeune donc je lui donne naturellement des conseils. Il est tranquille, il sait ce qu’il a à faire », explique le natif de Nuoro à propos de l’ancien joueur de Pescara.

Dans la capitale de la France, Sirigu n’a rencontré aucun problème d’acclimatation. Aussi bien sur le plan sportif que sur le  plan personnel. « J’ai une vie normale. Je vais m’acheter des produits italiens au supermarché. Je me balade à pied ou en métro, parfois pour aller à Saint-Germain-des-Prés, mon quartier préféré. Un jour, avec Lavezzi, on est allés faire un tour au centre de Paris et on a été surpris par le fait que tous ceux qui nous reconnaissaient étaient napolitains », confie-t-il. Ce soir, pour la réception de l’OM en 8e de finale de la Coupe de la Ligue, Sirigu sera laissé au repos par Ancelotti.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club