Restez connectés avec nous

Club

Thomas Meunier « Le principal c’est vraiment l’envie et l’engouement que l’on met dans une rencontre »

Thomas Meunier "Le principal c’est vraiment l’envie et l’engouement que l’on met dans une rencontre"

Thomas Meunier, arrière droit de 27 ans du Paris Saint-Germain, s’est exprimé sur PSG TV à propos du match nul 2-2 contre le SSC Napoli hier soir au Parc des Princes dans le cadre de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions.

« On a vu une équipe de Naples qui joue comme depuis des années : à une ou deux touches de balle, avec beaucoup de mouvements, en pratiquant un jeu intelligent. Leurs joueurs créent un peu le trouble dans la défense adverse par leur vivacité, leur jeu incisif. On a été un peu attentiste en première période. Après la pause, notre système à trois derrière et un jeu beaucoup plus offensif nous ont permis de relever la tête et de reprendre le dessus.

‘le visage du Paris Saint-Germain après le repos est celui qu’il faut retenir.’

On se grille en première période tout simplement, car si l’on avait joué tout le match comme la seconde période, je pense qu’on l’aurait emporté ce soir. Le principal c’est vraiment l’envie et l’engouement que l’on met dans une rencontre et après les occasions viennent toujours. On a eu pas mal d’opportunités de centres, on s’est créé des occasions et le visage du Paris Saint-Germain après le repos est celui qu’il faut retenir. », a déclaré Meunier après le match.

Meunier découpe un peu grossièrement le match. Dans chaque mi-temps, le PSG a dominé et a eu un passage à vide. Mais il est vrai que la seconde a été globalement meilleure. Peut-être que le manque d’efforts de la première avait déjà marqué les esprits. Le changement de schéma tactique a clairement fait du bien. Avec plus d’efficacité, Paris aurait pu gagner. Il s’agit de mieux finir les actions obtenues et mieux repoussées celles subies.

Paris doit grandir.

Cela va passer par le travail, comme toujours. Mais il faut aussi une vraie prise de conscience. Le PSG ne fera rien en Ligue des Champions s’il a besoin d’une mi-temps pour vraiment rentrer dans son match. Il faut retenir que les efforts collectifs sont indispensables. Tout comme le fait de jouer avec confiance et respect. Au moins, les Parisiens peuvent encore se qualifier en 8e de finale. Il faudra montrer que les leçons de ces 3 premiers matchs bien comprises.

De quoi avoir plus de régularité, ainsi qu’une meilleure gestion des temps forts et faibles. Il est normal d’avoir des passages plus compliqués sur 90 minutes contre un grand adversaire, il faut alors une réponse en équipe. Une cohésion collective qu’il faudra afficher durant toute la rencontre le 6 novembre prochain à Naples.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club