Club

Thomas Meunier « Les sud-américains ne sont pas restés dans leur coin »

Thomas Meunier Les Sud-Américains ne sont pas restés dans leur coin
Publie le 15/09/2017 a 12:45



  • Thomas Meunier, arrière droit de 26 ans du Paris Saint-Germain, a répondu à quelques questions du Parisien au cours d’un match sur FIFA 18. L’international belge a notamment été invité à décrire l’ambiance dans le vestiaire et l’union du groupe.

    « Une belle entente entre les Sud-Américains et les autres dans le vestiaire ? C’est bien, ils se sont intégrés parce qu’ils ont voulu apprendre la langue. C’est ça qui est super intéressant. Ils ne sont pas restés dans leur coin en parlant Portugais et les autres allez vous faire voir.

    Je crois que c’est Ancelotti qui a écrit dans son livre que le minimum de respect c’est d’apprendre la langue du pays où tu travailles. Les causeries ? Elles sont en français. »

    Cela fait plusieurs années qu’il y a plusieurs Brésiliens au PSG et encore plus de sud-américains. Il y aurait pu avoir des « groupes » qui se forment au sein de l’effectif, mais on sent plutôt qu’un ensemble solidaire qui vit très bien s’est créé. Cela grâce à un effort d’apprentissage de la langue, ainsi que la capacité en général de ce groupe à très bien intégré les nouveaux joueurs. Espérons que cela permette à l’équipe de réaliser de grandes performances et surmonter les moments difficiles qui se présenteront.

    Publie le 15/09/2017 a 12:45

    Thomas Meunier « Les sud-américains ne sont pas restés dans leur coin »

    Thomas Meunier, arrière droit de 26 ans du Paris Saint-Germain, a répondu à quelques questions du Parisien au cours d’un match sur FIFA 18. L’international belge a notamment été invité à décrire l’ambiance dans le vestiaire et l’union du groupe.

    « Une belle entente entre les Sud-Américains et les autres dans le vestiaire ? C’est bien, ils se sont intégrés parce qu’ils ont voulu apprendre la langue. C’est ça qui est super intéressant. Ils ne sont pas restés dans leur coin en parlant Portugais et les autres allez vous faire voir.

    Je crois que c’est Ancelotti qui a écrit dans son livre que le minimum de respect c’est d’apprendre la langue du pays où tu travailles. Les causeries ? Elles sont en français. »

    Cela fait plusieurs années qu’il y a plusieurs Brésiliens au PSG et encore plus de sud-américains. Il y aurait pu avoir des « groupes » qui se forment au sein de l’effectif, mais on sent plutôt qu’un ensemble solidaire qui vit très bien s’est créé. Cela grâce à un effort d’apprentissage de la langue, ainsi que la capacité en général de ce groupe à très bien intégré les nouveaux joueurs. Espérons que cela permette à l’équipe de réaliser de grandes performances et surmonter les moments difficiles qui se présenteront.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Neymar fera-t-il des interviews en francais plus vite que Zlatan?

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Marco Verratti revient sur l'échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

    Marco Verratti revient sur l’échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

    Club

    Marco Verratti, milieu de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du magazine officiel du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Thomas Meunier « Les sud-américains ne sont pas restés dans leur coin »

    Thomas Meunier Les Sud-Américains ne sont pas restés dans leur coin <Club

    Thomas Meunier, arrière droit de 26 ans du Paris Saint-Germain, a répondu à quelques questions du Parisien au cours d’un match sur FIFA 18. L’international belge a notamment été invité à décrire l’ambiance dans le vestiaire et l’union du groupe.

    « Une belle entente entre les Sud-Américains et les autres dans le vestiaire ? C’est bien, ils se sont intégrés parce qu’ils ont voulu apprendre la langue. C’est ça qui est super intéressant. Ils ne sont pas restés dans leur coin en parlant Portugais et les autres allez vous faire voir.

    Je crois que c’est Ancelotti qui a écrit dans son livre que le minimum de respect c’est d’apprendre la langue du pays où tu travailles. Les causeries ? Elles sont en français. »

    Cela fait plusieurs années qu’il y a plusieurs Brésiliens au PSG et encore plus de sud-américains. Il y aurait pu avoir des « groupes » qui se forment au sein de l’effectif, mais on sent plutôt qu’un ensemble solidaire qui vit très bien s’est créé. Cela grâce à un effort d’apprentissage de la langue, ainsi que la capacité en général de ce groupe à très bien intégré les nouveaux joueurs. Espérons que cela permette à l’équipe de réaliser de grandes performances et surmonter les moments difficiles qui se présenteront.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>