Restez connectés avec nous
Riolo déplore le manque d'ambition de l'ASSE et le banc un peu faible du PSG

Autour du PSG

Riolo déplore le manque d’ambition de l’ASSE et le banc un peu faible du PSG

Le Paris Saint Germain affrontait hier l’AS St-Etienne à l’occasion des 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Terriblement amoindrie, l’équipe de Christophe Galtier a tout de même livré une prestation honorable et s’est inclinée dans les derniers instants de la rencontre.

Lors de la traditionnelle émission l’After foot sur RMC, le journaliste Daniel Riolo a livré ses impressions personnelles sur la rencontre.

Il a d’abord mis en exergue la différence de comportement entre les deux équipes. D’un côté, une équipe parisienne prenant le jeu à son compte et voulant se défaire rapidement de son adversaire. De l’autre, un effectif affaibli et inexpérimenté, jouant uniquement en contres.

« Il y a une équipe qui joue et l’autre qui ne fait rien avec les petits jeunes…Et qui vient attendre la défaite pendant 90 ou 120 minutes, ou qui attend les pénos. »

Ensuite,  il a pointé du doigt l’inquiétante faiblesse de certains remplaçants parisiens. Au terme d’une prestation bien terne, les deux ailiers Lucas Moura et Ezequiel Lavezzi Lavezzi n’ont pas pu suffisamment dynamiser le secteur offensif francilien.

« Un mot sur les remplaçants, il ne faudra pas de blessés en 8e, quart, etc, parce qu’il n’y a pas de banc au PSG contrairement à ce que l’on pense. Il y a 13/14 joueurs pas plus. »

Enfin, le journaliste salue la présente de nombreux supporters parisiens lors de cette rencontre. Décrié, mal aimé, tels sont les qualificatifs qui fleurissent pour critiquer cette coupe. Moins prestigieuse que son aînée, la Coupe de France, elle permet néanmoins d’obtenir rapidement une qualification européenne.

Le troisième enseignement, c’est cette Coupe de la Ligue…Au moins au Parc des Princes, c’est plein. Parce que les gens viennent plus pour regarder qu’encourager et qu’il se passe toujours quelque chose avec Paris. »

Si le club de la capitale a rapidement su imposer une domination territoriale, ses offensives ont avortées les unes après les autres. Bien regroupée en défense, l’équipe stéphanoise a fait preuve de solidarité et a pu mener quelques timides contres. Malgré cela, le mur stéphanois s’est disloqué grâce à Edison Cavani récemment rentré en jeu. Qualifié, le PSG rencontrera donc en quart de finale, l’Olympique lyonnais qui s’est défait du club de Tours. Espérons que le match sera un peu plus spectaculaire

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG