Europa League

Bilbao fait chuter le PSG

Publie le 29/09/2011 a 23:04



  • C’est en position de leader de la Ligue 1 que le PSG se déplaçait ce jeudi soir à Bilbao pour y affronter l’Athletic, dix-neuvième de Liga. Une équipe basque «pas à son niveau» selon son coach, Marcelo Bielsa, et qui espérait profiter des absences de Gameiro et Ménez côté parisien pour reconquérir  la Cathédrale de San Mamés.

    Si l’entraîneur argentin de cette équipe de Bilbao ne considérait pas ce PSG comme «la meilleure équipe pour se relancer», ses hommes l’ont contredit dès les premières minutes. Le champion du monde espagnol Llorente a notamment fait vivre un cauchemar à Lugano et Armand, et c’est sur un de ses décalages que Susaeta a trouvé Gabilondo au second poteau. La sublime reprise acrobatique du Basque à donner un avantage mérité à son équipe (1-0, 20e).

    Les joueurs de l’Athletic ont ensuite alterné pressing très haut et jeu en mouvement pour déstabiliser un milieu de terrain parisien privé de repères en l’absence de Matuidi. Ce dispositif a cependant failli être réduit à néant lorsqu’Iraizoz, en voulant sortir dans les pieds de Bodmer, a touché le ballon de la main en dehors de sa surface. L’arbitre a alors sanctionné le gardien d’un carton… jaune. Une erreur d’arbitrage grotesque que les Parisiens allaient payer cher.

    Sissoko dans le rouge

    Car malgré les belles opportunités d’Erding (30e), Bodmer (43e) ou Tiéné (45e), ce sont bien les Basques qui ont fait évoluer le tableau d’affichage avant la pause, Gabilondo renvoyant l’ascenseur à Susaeta (2-0, 46e). Compliquée à 11 contre 11, cette première confrontation officielle entre les deux équipes est devenue compromise suite à l’expulsion de Sissoko après un deuxième carton jaune. Antoine Kombouaré l’a compris et a fait sortir Pastore (58e) et Nenê (76e) en prévision du match de dimanche.

    Les Parisiens ont alors résisté comme ils ont pu aux vagues offensives basques tandis qu’Erding était cantonné à courir dans le vide. Le Turc n’a pu que constater le manque de rythme et d’automatismes de cette équipe bis parisienne qui perd sa place de leader du groupe F ce soir. Espérons qu’il reste encore des réserves mentales et physiques au club de la capitale pour finir la semaine face à Lyon sur une meilleure note.

    Publie le 29/09/2011 a 23:04

    Bilbao fait chuter le PSG

    C’est en position de leader de la Ligue 1 que le PSG se déplaçait ce jeudi soir à Bilbao pour y affronter l’Athletic, dix-neuvième de Liga. Une équipe basque «pas à son niveau» selon son coach, Marcelo Bielsa, et qui espérait profiter des absences de Gameiro et Ménez côté parisien pour reconquérir  la Cathédrale de San Mamés.

    Si l’entraîneur argentin de cette équipe de Bilbao ne considérait pas ce PSG comme «la meilleure équipe pour se relancer», ses hommes l’ont contredit dès les premières minutes. Le champion du monde espagnol Llorente a notamment fait vivre un cauchemar à Lugano et Armand, et c’est sur un de ses décalages que Susaeta a trouvé Gabilondo au second poteau. La sublime reprise acrobatique du Basque à donner un avantage mérité à son équipe (1-0, 20e).

    Les joueurs de l’Athletic ont ensuite alterné pressing très haut et jeu en mouvement pour déstabiliser un milieu de terrain parisien privé de repères en l’absence de Matuidi. Ce dispositif a cependant failli être réduit à néant lorsqu’Iraizoz, en voulant sortir dans les pieds de Bodmer, a touché le ballon de la main en dehors de sa surface. L’arbitre a alors sanctionné le gardien d’un carton… jaune. Une erreur d’arbitrage grotesque que les Parisiens allaient payer cher.

    Sissoko dans le rouge

    Car malgré les belles opportunités d’Erding (30e), Bodmer (43e) ou Tiéné (45e), ce sont bien les Basques qui ont fait évoluer le tableau d’affichage avant la pause, Gabilondo renvoyant l’ascenseur à Susaeta (2-0, 46e). Compliquée à 11 contre 11, cette première confrontation officielle entre les deux équipes est devenue compromise suite à l’expulsion de Sissoko après un deuxième carton jaune. Antoine Kombouaré l’a compris et a fait sortir Pastore (58e) et Nenê (76e) en prévision du match de dimanche.

    Les Parisiens ont alors résisté comme ils ont pu aux vagues offensives basques tandis qu’Erding était cantonné à courir dans le vide. Le Turc n’a pu que constater le manque de rythme et d’automatismes de cette équipe bis parisienne qui perd sa place de leader du groupe F ce soir. Espérons qu’il reste encore des réserves mentales et physiques au club de la capitale pour finir la semaine face à Lyon sur une meilleure note.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • néné 0.5 pour la présence pastore 1 pour la présence tiéné 0.5 pour ses droopjallet 1 sissoko 0 zero passe réussilugano 0 le gignac parisien (la pige de l’année) camara est plus fort que luiarmand 6 qui sort un but sur la lignechantome 0 retourne faire de la muscu mon gars et arrete te faire ton néné à tombé sans cesse douchez 0 il sais pas fair eun degagement et est obliger de relancer a la main pour trouver un partenaireerding 0 il est attaquant ou pivot ? il a jamais pris la profondeur sur les balles reçues AK 0.5 coatching a chier fallait mieux déclarer forfait si il voulait pas gagner !!!arbitre 0 et le rouge pour le gardien ???un bon gros match de merde avec une seul équipe sur le terrain

      • Yoyo

        tres bonne analyse

        • Zak93

          Sissoko 0 ? Avant son rouge il était tout simplement énorme, plein de balles récuppérées…

      • Pablo

        Espèce de footix, tu Vera tu va bien regretter cke ta dis sur lugano, t’es eu courant que le gars sort de la copa, n’a eu aucune prepa physique, il joue uniquement car sakho et bisevac sont blesser, mais dire ke lugano c’est le gignac parisien c’est que vraiment tu connais rien au foot, mais quand il sera a 100% et associer a sakho tu va te trouver ridicule en repenssant a cke tu vien de dire.

    • Kefran77

      Un match a oublier vite fait!

      Les notes des joueurs vont etre belle!

    • Senzu Shi

      L’essentiel sera de gagner dimanche, espérons que le turn over aura vraiment réussit à économiser les troupes pour un gros match dimanche !

      L’équipe B est loin d’être a niveau encore, mais bon sans les 2-3 gros manqués de Tiené et Erding face au but, cette incroyable erreur de l’arbitre le match aurait pu être différent, cela n’aurait pas été la première fois que Paris serait revenu en 2ème mi temps plus fort. 

      Enfin, Tiene à vraiment sombré (pas aidé par néné sur son couloir) face à l’ailier droit, tout est passé par la, finalement le reste à plus ou moins tenu. Dommages aussi qu’AK n’est pas sentit que Cissoko était toujours en retard et donc trop souvent à la faute, matuidi aurait pu rentrer 15 minute plus tôt à la mi temps pour le remplacer…

      J’espère que ce sera une bonne expérience pour le groupe, qui va surement bien apprendre de cette défaite.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    17 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    18 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    Bilbao fait chuter le PSG

    <Europa League , Une

    C’est en position de leader de la Ligue 1 que le PSG se déplaçait ce jeudi soir à Bilbao pour y affronter l’Athletic, dix-neuvième de Liga. Une équipe basque «pas à son niveau» selon son coach, Marcelo Bielsa, et qui espérait profiter des absences de Gameiro et Ménez côté parisien pour reconquérir  la Cathédrale de San Mamés.

    Si l’entraîneur argentin de cette équipe de Bilbao ne considérait pas ce PSG comme «la meilleure équipe pour se relancer», ses hommes l’ont contredit dès les premières minutes. Le champion du monde espagnol Llorente a notamment fait vivre un cauchemar à Lugano et Armand, et c’est sur un de ses décalages que Susaeta a trouvé Gabilondo au second poteau. La sublime reprise acrobatique du Basque à donner un avantage mérité à son équipe (1-0, 20e).

    Les joueurs de l’Athletic ont ensuite alterné pressing très haut et jeu en mouvement pour déstabiliser un milieu de terrain parisien privé de repères en l’absence de Matuidi. Ce dispositif a cependant failli être réduit à néant lorsqu’Iraizoz, en voulant sortir dans les pieds de Bodmer, a touché le ballon de la main en dehors de sa surface. L’arbitre a alors sanctionné le gardien d’un carton… jaune. Une erreur d’arbitrage grotesque que les Parisiens allaient payer cher.

    Sissoko dans le rouge

    Car malgré les belles opportunités d’Erding (30e), Bodmer (43e) ou Tiéné (45e), ce sont bien les Basques qui ont fait évoluer le tableau d’affichage avant la pause, Gabilondo renvoyant l’ascenseur à Susaeta (2-0, 46e). Compliquée à 11 contre 11, cette première confrontation officielle entre les deux équipes est devenue compromise suite à l’expulsion de Sissoko après un deuxième carton jaune. Antoine Kombouaré l’a compris et a fait sortir Pastore (58e) et Nenê (76e) en prévision du match de dimanche.

    Les Parisiens ont alors résisté comme ils ont pu aux vagues offensives basques tandis qu’Erding était cantonné à courir dans le vide. Le Turc n’a pu que constater le manque de rythme et d’automatismes de cette équipe bis parisienne qui perd sa place de leader du groupe F ce soir. Espérons qu’il reste encore des réserves mentales et physiques au club de la capitale pour finir la semaine face à Lyon sur une meilleure note.

    By
    @
    OTER ?>