Europa League

Un point dans la douleur pour Paris

Publie le 20/10/2011 a 23:12



  • Pour la toute première fois de leur histoire respective, Bratislava et le PSG se rencontraient ce soir pour l’ultime match aller des poules de l’Europa League. Favoris, les Parisiens espéraient repartir de l’avant après leur défaite à Bilbao (0-2) tandis que les Slovaques, bons derniers du groupe F, pensaient profiter de l’absence de Sissoko, Matuidi, Bodmer, Hoarau et Bisevac pour empocher leur(s) premier(s) point(s).

    Conséquence de cette pléiade de forfaits au milieu, Sylvain Armand a dû monter d’un cran pour épauler Chantôme à la récupération. Devant, le trio Pastore-Ménez-Nenê ne manquait pas à l’appel et s’est d’ailleurs procuré les meilleures occasions de la première période. Mais ni Ménez (11e, 34e), ni Pastore (24e), ni les coups francs de Nenê n’ont été assez tranchants pour faire la différence dans la zone de vérité. En pointe, Erding n’a pas montré plus de réalisme puisqu’il a buté sur le portier slovaque (25e).

    Le pire, c’est que de l’autre côté, Zofcak a obligé Douchez à une parade du bout des doigts (22e). En un mot, et à l’image de cet enchaînement petit pont-coup du foulard de Pastore, les Parisiens ont été un peu trop faciles à l’approche du but de Hrosso. Leur maladresse a malheureusement persisté en seconde période, comme sur ce tacle de Lugano sur un corner de Nenê qui a filé à côté (47e).

    Chantôme et Tiéné voient rouge

    À force de ne pas concrétiser ces occasions, comme celles de Ménez (62e) et Erding (66e) à l’heure de jeu, Paris s’est petit à petit embourbé dans ce match. Et s’est sérieusement compliqué la tâche en perdant Chantôme (64e) puis Tiéné (80e) pour deux deuxièmes cartons jaunes mérités. Et forcément, à 9 contre 11, l’objectif n’était plus de prendre trois points mais de conserver celui acquis depuis le coup d’envoi.

    La fin de match s’est alors résumée à une attaque-défense mais personne n’a su faire évoluer le tableau d’affichage malgré deux balles de match de Nenê (84e) et Bagayoko (90e). Cette 69e sortie du club de la capitale en Coupe d’Europe aura donc accouché d’un non-match. Une contre-performance toutefois relative étant donné que Bilbao et Salzbourg (2-2) n’ont pas non plus réussi à se départager.

    Photo : PSG.fr

    Publie le 20/10/2011 a 23:12

    Un point dans la douleur pour Paris

    Pour la toute première fois de leur histoire respective, Bratislava et le PSG se rencontraient ce soir pour l’ultime match aller des poules de l’Europa League. Favoris, les Parisiens espéraient repartir de l’avant après leur défaite à Bilbao (0-2) tandis que les Slovaques, bons derniers du groupe F, pensaient profiter de l’absence de Sissoko, Matuidi, Bodmer, Hoarau et Bisevac pour empocher leur(s) premier(s) point(s).

    Conséquence de cette pléiade de forfaits au milieu, Sylvain Armand a dû monter d’un cran pour épauler Chantôme à la récupération. Devant, le trio Pastore-Ménez-Nenê ne manquait pas à l’appel et s’est d’ailleurs procuré les meilleures occasions de la première période. Mais ni Ménez (11e, 34e), ni Pastore (24e), ni les coups francs de Nenê n’ont été assez tranchants pour faire la différence dans la zone de vérité. En pointe, Erding n’a pas montré plus de réalisme puisqu’il a buté sur le portier slovaque (25e).

    Le pire, c’est que de l’autre côté, Zofcak a obligé Douchez à une parade du bout des doigts (22e). En un mot, et à l’image de cet enchaînement petit pont-coup du foulard de Pastore, les Parisiens ont été un peu trop faciles à l’approche du but de Hrosso. Leur maladresse a malheureusement persisté en seconde période, comme sur ce tacle de Lugano sur un corner de Nenê qui a filé à côté (47e).

    Chantôme et Tiéné voient rouge

    À force de ne pas concrétiser ces occasions, comme celles de Ménez (62e) et Erding (66e) à l’heure de jeu, Paris s’est petit à petit embourbé dans ce match. Et s’est sérieusement compliqué la tâche en perdant Chantôme (64e) puis Tiéné (80e) pour deux deuxièmes cartons jaunes mérités. Et forcément, à 9 contre 11, l’objectif n’était plus de prendre trois points mais de conserver celui acquis depuis le coup d’envoi.

    La fin de match s’est alors résumée à une attaque-défense mais personne n’a su faire évoluer le tableau d’affichage malgré deux balles de match de Nenê (84e) et Bagayoko (90e). Cette 69e sortie du club de la capitale en Coupe d’Europe aura donc accouché d’un non-match. Une contre-performance toutefois relative étant donné que Bilbao et Salzbourg (2-2) n’ont pas non plus réussi à se départager.

    Photo : PSG.fr




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Toto-1975

      arbitrage nul a chier …tiéné nul aussi  au secours …néné personnel
      ..ménez personnel..erding pas réaliste du tout …ouais bin match de
      merde ..a oublier…( pour dire que certains joueurs et membres du staff
      disaient  » on a fait bcp de progrés  » ..
      franchement quand on mate
      le match bin je ne vois pas ou…certains matchs les mec assurent
      collectivement et par moment non ils sont personnels…ils retombent
      dans leur égo de gloire…faut que je marque un but  qu’ils disent ..et
      bin a ces joueurs la sur le banc de touche pdt 2/3 matchs ca leurs
      feraient du bien ..je crois ..ou alors méme pire en cfa rejoindre l’
      autre tocard de pegguy la cochonne …voila mon coup de gueule…mais a
      mon avis ( l’ arbitre était tcheque)..lol..

    • Okocha

      Je crois qu’ils ont pas envie de jouer le jeudi soir nos joueurs. Ca en est affligeants, et c’est très moche surtout devant. (Pastore il a qu’à le dire qu’il prefere rester chez lui sur les « petit » match ça sera plus simple)

    • Senzu Shi

      Erding n’aura toujours pas retrouvé de réussite, il en a pourtant eu l’occasion. Par contre Néné et Ménez sont retombés dans leur travers ce soir, je ne compte même pas le nombre de passe intéressante voir décisive qu’il auraient pu amener, au lieu de ça ils se sont empétrés dans leur individualisme.

      Ce qui est clair ce soir, c’est qu’on manque sérieusement d’une doublure de qualité à gauche pour la coupe, que jallet aurait surement mieux fait de jouer MD avec Ceara derrière, et que Matuidi manque cruellement à l’équilibre de l’équipê.

      Sinon, bien que les exclusions soit justifiés, l’arbitre était au dessous de tout, une honte. 

    • Flgcorp Flg

      Laissons cette ligue europa 

      Sérieusement on ce concentrons sur la L1 on met tout les cartes pour accéder au panthéon et retrouver la gloire 
      1 d’etre champion
      2 de retrouver la LDC
      3 de faire chier tous rageux de paris
      4 enrager les marseillais

      mais surtout reconstruire le PSG

      car faut pas être dupe cette année on gère pas cette coupe d’Europe ok on a battu salzbourg whaou quelle equipe
      derrière Bilbao nous mets une leçon d’opportuniste et de réalisme terrible
      et la ce soir c’est comme si on avait deja gagner les mecs ils ont pas jouer

      donc faut être réaliste on refera pas notre parcours de l’année dernière 
      maintenant je souhaite me tromper mais sa aurait mieux de na pas être qualifier du coup pour concentrer le max d’énergie pour la L1

      • Senzu Shi

        Je pense qu’en jouant la 2ème place ca permettrais de passer sans trop donner d’énergie, et on verrait alors en 1/16 l’état de l’effectif, et si renfort il y a.

        Avec 2 domicile pour les retours, et un déplacement largement prenable chez salzburg, il y a moyen de prendre mini 4 point, voir 6/7 sans trop forcer. Avec l’ambiance du Parc (quel ennui la bas, ca donnait pas envie de se donner ^^) le retour contre les slovaques peut largement donner une victoire !

    • Pauuuleta

      Et il sont oû ceux qui ******* de Erding et PASTORééééééé, allez rembalé bande d’amateur.

      • maurice la biscotte

        héé jomosetyorbook on é pa la pour ensencé les personne sur ce site . respecte grounvalskii . pastoreeee c « est pas luchooo

      • Cyril

        vtff au pire on est 1er de ligue 1 et 2 eme de notre poule en europa (qualifié pour l’instant ) alors no rage

        • Pauuuleta

          Ouais enfin bon faut pas se leurré na pas gagné contre les bratislas boys c’est crégnos.

          • Le BroX

            C’est toi qu’est craignos footix, ne viens pas ici, c’est pour le haut niveau Paris, toi je te vois pas tellement t’es bas, Popo déjà! LOL!!! , je comprends, ca a du être dur pour toi, tu as encore besoin d’affection alors tu te blottis dans les bras du PSG qui cette année apporte joie et réconfort à ses supporters. J’ai dit ses supporters, donc ce n’est pas ici que tu trouveras des bras pour consoler ta vie insipide, et ton pseudo Que même un enfant de deux ans ne dis plus. il dit « caca ».

            • Pauuuleta

              Remballe toi STP t’étais le premier à encensé Erding lors de son match contre Toulouse et pareil pour PASTORE alors maintenant avec leur match soporifique d’hier, tu peux allé supporter le Paris FC c’est plus de ton niveau Tocard.Tellement haut le niveau qu’ils n’ont même pas su gagné et pire ils ont joué à 9.Alors le haut niveau je crois qu ‘on la bien vu avec toi.

            • Pauuuleta

              Et quand je vois ton niveau de réponse je me dis que ma vie et pas si insipide que ça.Amateur.

      • Cyril Barrage

         au pire on est 1er de ligue 1 et 2 eme de notre poule en europa (qualifié pour l’instant ) alors no rage

    • Bastoriano

      un arbitrage calamiteux qui sort pas le jaune en premiere mi temps sur 3-4 fautes grossieres
      du coup on a cette purge de 2 eme mi temps a 7 jaunes 2 rouges

      et puis le psg avec erding a la place de gameiro a besoin de 150 occases pour planter

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Le Parisien revient sur le dernier entraînement du PSG avant Nice "on les sentait très mobilisés""
    6 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Les images partagées par les joueurs du PSG ce samedi: motivation pour PSG/Nice"
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Féminines – Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain recevait Juvisy pour le compte de la 10e journée ...

    Vidéos PSG

    Un point dans la douleur pour Paris

    <Europa League , Une

    Pour la toute première fois de leur histoire respective, Bratislava et le PSG se rencontraient ce soir pour l’ultime match aller des poules de l’Europa League. Favoris, les Parisiens espéraient repartir de l’avant après leur défaite à Bilbao (0-2) tandis que les Slovaques, bons derniers du groupe F, pensaient profiter de l’absence de Sissoko, Matuidi, Bodmer, Hoarau et Bisevac pour empocher leur(s) premier(s) point(s).

    Conséquence de cette pléiade de forfaits au milieu, Sylvain Armand a dû monter d’un cran pour épauler Chantôme à la récupération. Devant, le trio Pastore-Ménez-Nenê ne manquait pas à l’appel et s’est d’ailleurs procuré les meilleures occasions de la première période. Mais ni Ménez (11e, 34e), ni Pastore (24e), ni les coups francs de Nenê n’ont été assez tranchants pour faire la différence dans la zone de vérité. En pointe, Erding n’a pas montré plus de réalisme puisqu’il a buté sur le portier slovaque (25e).

    Le pire, c’est que de l’autre côté, Zofcak a obligé Douchez à une parade du bout des doigts (22e). En un mot, et à l’image de cet enchaînement petit pont-coup du foulard de Pastore, les Parisiens ont été un peu trop faciles à l’approche du but de Hrosso. Leur maladresse a malheureusement persisté en seconde période, comme sur ce tacle de Lugano sur un corner de Nenê qui a filé à côté (47e).

    Chantôme et Tiéné voient rouge

    À force de ne pas concrétiser ces occasions, comme celles de Ménez (62e) et Erding (66e) à l’heure de jeu, Paris s’est petit à petit embourbé dans ce match. Et s’est sérieusement compliqué la tâche en perdant Chantôme (64e) puis Tiéné (80e) pour deux deuxièmes cartons jaunes mérités. Et forcément, à 9 contre 11, l’objectif n’était plus de prendre trois points mais de conserver celui acquis depuis le coup d’envoi.

    La fin de match s’est alors résumée à une attaque-défense mais personne n’a su faire évoluer le tableau d’affichage malgré deux balles de match de Nenê (84e) et Bagayoko (90e). Cette 69e sortie du club de la capitale en Coupe d’Europe aura donc accouché d’un non-match. Une contre-performance toutefois relative étant donné que Bilbao et Salzbourg (2-2) n’ont pas non plus réussi à se départager.

    Photo : PSG.fr

    By
    @
    OTER ?>