Restez connectés avec nous
Arsenal/PSG (2-2): Les notes des Parisiens : Lucas au top, l'erreur de Krychowiak

LDC

Arsenal/PSG (2-2): Les notes des Parisiens : Lucas au top, l’erreur de Krychowiak

   Cinquième match de poule pour le Paris Saint-Germain, qui se déplaçait sur le terrain des Gunners d’Arsenal. Un match capital pour le club parisien afin d’obtenir la première place du groupe. Cependant, la tâche s’annonçait ardue, dans un Emirates Stadium où il est toujours très difficile de revenir avec les trois points cette saison. Pour cette rencontre, Unai Emery avait choisi  d’innover. Dans un système en 4/3/3 comme au match aller, Blaise Matuidi jouant le rôle de piston sur le côté gauche, les Parisiens ont dominé Arsenal dans le jeu en première mi-temps. Mis en difficulté en début de deuxième période, le PSG, sous l’impulsion d’un grand Lucas,  a ensuite repris sa marche en avant pour marquer le but égalisateur qui permet à Paris de prendre la première place du groupe.

AREOLA (5.5) : Revenant de blessure, on pouvait s’inquiéter de son état de forme. On n’a même pas pu le voir à l’oeuvre tant Arsenal a été inoffensif malgré les deux buts encaissés. Match frustrant pour le portier parisien.

MEUNIER (6.5) : Il a profité des mésaventures de Serge Aurier pour s’installer sur le côté droit de la défense. Même si on l’a peu vu en phase offensive, il a bien tenu son couloir et a paru très serein défensivement. Chaque fois qu’on fait appel à lui en Ligue des Champions, il répond présent et ce soir ce fût encore le cas.

MAXWELL (6) : Il avait un client face à lui en la personne d’Alexis Sanchez, mais le Brésilien a fait parler son expérience et son sens du placement pour museler l’international chilien. Prudent offensivement, il s’est contenté de bien défendre en bloquant son couloir gauche.

THIAGO SILVA (7) : C’est dans ces matchs-là qu’on se dit que Thiago Silva est « O Monstro ». Étincelant dans les duels, précis dans les relances, ce fût encore un grand match pour le capitaine parisien ce soir. Il est au top et l’a encore montré ce soir.

MARQUINHOS (7.5) : Très solide. C’est un joueur qui aime les grands rendez-vous, ce soir il l’a encore démontré. Rarement pris à défaut et excellent dans les anticipations, il a réussi un récital  face aux attaquants des Gunners. Il a largement gagné son duel face à Olivier Giroud.

MOTTA (7) : Étonnamment à l’aise dans un rôle plus offensif qu’à l’accoutumée, il a réussi un début de match parfait. A l’origine du but de Cavani sur une passe laser pour Matuidi, il a été le métronome du jeu parisien. L’un des seuls à surnager en début de seconde période, on a retrouvé le Thiago Motta de l’année dernière. A un peu peiné physiquement en fin de seconde période, à cause, il est vrai d’une grande débauche d’énergie lors du premier acte.

VERRATTI (4) : Un cran en-dessous de ses coéquipiers en première mi-temps avec notamment des mauvais choix de passes ou des duels perdus. Il n’a pas été mieux en seconde période. Il perd notamment un ballon qui aurait pu coûter cher (74ème). Même s’il a été malheureux sur le but contre son camp, l’international italien a raté son match.

KRYCHOWIAK (3.5) : Il a fait son match jusqu’à la fin de la première mi-temps. Malheureusement, il commet deux grosses erreurs qui plombent sa prestation et surtout la première mi-temps des Parisiens. Dommage, car dans l’engagement et l’envie, il avait répondu présent.

LUCAS (7.5) : On l’a peu vu en phase offensive en première mi-temps et la première raison c’est qu’il n’a jamais pu faire parler sa vitesse face à Gibbs. En rentrant davantage dans l’axe en deuxième mi-temps, il a pu être davantage percutant. A la récupération, c’est l’un de ses meilleurs matchs depuis qu’il est au PSG. Il a constamment mis sous pression les défenseurs adverses , ce qui a permis des situations dangereuses sur le but anglais.

CAVANI (5.5) : Très décevant à l’aller où il avait vendangé de nombreuses occasions, l’international uruguayen a connu des hauts et des bas ce soir. Opportuniste sur son but, il a sans cesse harcelé le porteur de balle et ne s’est pas ménagé dans les tâches défensives. Cependant, il a encore trop raté d’occasions ce soir. Il faut un Cavani tueur, capable de mettre son équipe à l’abri, or ce soir il ne l’a pas été.

MATUIDI (6.5) : Utilisé pour la deuxième fois de la saison dans ce rôle de piston sur le côté gauche, il a su se montrer décisif grâce à sa passe décisive pour Cavani. Infatigable, dans un rôle très difficile, il a sans cesse harcelé le porteur de balle et a proposé beaucoup de solutions pour ses partenaires. Du grand Blaise.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans LDC