Restez connectés avec nous

LDC

Dortmund/PSG – Ménès ne comprend pas le changement de tactique mais n’enterre pas Paris

Dortmund/PSG - Ménès ne comprend pas le changement de tactique mais n'enterre pas Paris
Publicités

Pierre Ménès a livré via son blog son analyse de la défaite 2-1 du Paris Saint-Germain contre le Borussia Dortmund mardi soir au Signal Iduna Park, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Le journaliste de Canal+ revient sur l’abandon du 4-4-2 décidé par le coach Thomas Tuchel pour un 3-4-3 et évoque l’espoir encore existant d’une qualification.

« On peut déjà commencer par s’étonner de cette composition frileuse de Tuchel, qui avait mis en place une défense à trois centraux pour une seule vraie pointe en face, même si la pointe a quand même marqué deux buts. Et puis, pourquoi changer ce 4-4-2 qui fonctionnait si bien depuis trois mois ?

Ménès « le joueur en trop en défense est celui qui a manqué au milieu. »

La première mi-temps du PSG n’a pas été bonne du tout. Notamment dans l’utilisation du ballon, avec aucun décalage sur les côtés, ce qui fait que les trois de devant étaient souvent livrés à eux-mêmes et trop souvent dans l’axe. Maintenant, il faut aussi dire que, mis à part la frappe cadrée de Sancho, Dortmund n’était pas éblouissant non plus. (…)

La peur, c’est ce qui a un peu transpiré dans le jeu du PSG. Et le joueur en trop en défense est celui qui a manqué au milieu. D’autant que Gueye a livré une prestation effroyable, heureusement compensée par le très bon match de Verratti. Paris qui a quand même réussi à marquer ce but à l’extérieur si important en Coupe d’Europe sur une très belle action individuelle de Mbappé qui a servi Neymar, le Brésilien sauvant son match très terne avec ce but.

Le fait de ne pas avoir joué depuis quinze jours alors qu’il était dans une forme éblouissante juste avant a sans doute cassé un peu son rythme. S’il n’a pas de pépin d’ici au match retour, il aura certainement un bien meilleur niveau.

Ménès « perdre 2-1 à l’extérieur un match aller de Coupe d’Europe ne constitue en aucun cas un drame. »

Maintenant voilà, perdre 2-1 à l’extérieur un match aller de Coupe d’Europe ne constitue en aucun cas un drame. En tout cas, je pense qu’au Parc, il n’y aura pas d’atermoiement et que Tuchel jouera en 4-4-2. (…) Mais verra-t-on un bon PSG dans trois semaines ?

Clairement, les choix du Tuchel n’ont pas fini de faire parler. Peut-être qu’ils ont une justification et il est indéniable que les joueurs ont toujours leur part de responsabilité, seulement on a du mal à comprendre ce que voulait l’ntraîneur. La formule n’a pas fonctionné, avec un milieu dépassé, une défense en difficulté et une attaque inoffensive. Si on concède qu’il est possible que les choses ne se passent pas comme prévu, l’absence de réaction est terrible.

Pourquoi le premier changement arrive à la 75e minute ? Pourquoi est-ce le seul ? Tuchel a globalement raté son match et beaucoup de joueurs avec lui. Il reste à réagir pour le retour afin d’éviter une nouvelle élimination très gênante. C’est loin d’être joué, mais il faudra bien d’autres ingrédients.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans LDC