Restez connectés avec nous

LDC

Entre Lewandowski et Cavani, Valérien Ismaël voit l’attaquant du Bayern plus « complet »

Entre Lewandowski et Cavani, Valérien Ismaël voit l'attaquant du Bayern plus complet

Ce soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich s’affrontent à 20h45 pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de Ligue des Champions. De chaque côté, il y aura notamment un excellent numéro 9 : Edinson Cavani (30 ans) pour Paris et Robert Lewandowski (29 ans) pour le Bayern. Valérien Ismaël, ancien défenseur munichois (2005-2007) et récemment entraîneur de Wolfsbourg, a comparé ces 2 joueurs dans Le Parisien. Il place les 2 en haut de l’échelle européenne, avec une légère préférence pour Lewandoswki. 

 « Ce sont des attaquants de classe mondiale qui sont très proches l’un de l’autre, analyse Valérien Ismaël, l’ancien défenseur du Bayern et entraîneur de Wolfsburg l’an passé. Ils sont rapides, très bons de la tête, physiques, capables de garder des ballons pour faire remonter leur équipe et plus agiles que les attaquants de leur gabarit par le passé.

‘Cavani est le buteur qui peut mener Paris très loin en Ligue des Champions’

Avec son jeu de tête, sa capacité à jouer des deux pieds et aussi de frapper des coups francs, Lewandowski est certainement le no9 le plus complet d’Europe, assure Ismaël. Mais Cavani, qui a retrouvé sa position préférentielle avec le départ d’Ibrahimovic et qui est désormais entouré de très grands joueurs comme Neymar et Mbappé, est le buteur qui peut mener Paris très loin en Ligue des champions. »

2 excellents buteurs avec des profils un peu différents.

Bien sûr, il s’agit ici de buteurs de très haut niveau et il est toujours difficile de dire qui est le meilleur ou le plus utile pour une équipe. On ne peut pas nier que Lewandoswki est un peu plus technique et capable de participer au jeu. Cela se voit d’ailleurs dans le nombre de passes décisives : le Polonais est habitué à en délivrer entre 10 et 16 par saison, alors que l’Uruguayen oscille plutôt entre 2 et 6 (une fois il est arrivé à 8, lors de la saison 2010-2011).

Mais Cavani apporte beaucoup plus au pressing et au replis défensif, qu’il fait sans jamais se plaindre et toujours à fond. Cela peut nuire à son efficacité, mais c’est parfois ce qu’il faut pour éviter au PSG de prendre un but. Sans oublier que cela amène aussi des buts parisiens avec une récupération haute. Notons aussi qu’Ismaël évoque le jeu de tête de Lewandowski, mais le Matador fait sans aucun doute partie des meilleurs au monde dans ce domaine.

Il est en tout cas bien possible qu’il soit un buteur qui aide Paris à aller loin en Ligue des Champions. Il a été le seul à remplir son rôle au Camp Nou en mars dernier. On espère qu’il va encore enchaîner les buts et que le reste de l’équipe sera aussi en pleine forme. Il n’y qu’ainsi que le PSG pourra atteindre ses objectifs.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans LDC