Restez connectés avec nous

Adversaires

Ajroudi parle déjà de détrôner le PSG et de Ligue des Champions avec l’OM

Mohamed Ayachi Ajroudi, homme d’affaires franco-tunisien, fait partie des grands candidats pour le rachat de l’Olympique de Marseille, rival historique du Paris Saint-Germain. Et justement, dans un entretien accordé au Figaro, il n’a pas caché l’ambition de dépasser Paris sur la scène nationale et de s’imposer en Ligue des Champions.

« Je veux le faire pour le plaisir de le faire, avec des amis. On veut faire un bon tour de table, avec des professionnels, des gens qui connaissent la région. (…) Ce n’est pas tout de trouver les financiers, il faut trouver les hommes aussi sur le terrain comme Mourad (Boudjellal) qui a bien réussi avec Toulon en partant de rien. 

L’ambition avec l’OM ?

Je suis un gagneur et j’ai les ambitions qui vont avec. C’est le seul club français qui a gagné la Ligue des champions. La gagner, c’est le rêve. C’est dans les victoires qu’on rassemble encore plus autour de soi. C’est ça l’objectif. Ce n’est pas un objectif politique, l’Arabie contre le Qatar.

Ajroudi « nous serons là pour faire face. »

Si je veux détrôner le PSG sur le plan national ?

Bien sûr. Gagner le championnat de France serait un plaisir. On veut rentrer en compétition avec ce qui existe. Et gagner pourquoi pas la Coupe d’Europe.

Le budget ?

Ce serait plus proche du PSG que de Lyon. Ce n’est pas une question de chiffre ou de montant mais d’hommes capables d’apporter leur compétence. Mais nous serons là pour faire face. »

Des propos qui pourront faire frémir certains supporters marseillais, mais face auxquels il vaut mieux rester très prudent. On a déjà vu ce genre de discours pour un résultat bien loin des promesses, comme avec le propriétaire sortant Frank McCourt. Ajroudi n’est même pas encore sûr de gagner son dossier et devrait faire les choses étape par étape. Il y a un gouffre avec le PSG à combler.

Et il doit avoir en tête qu’il y a le Fair-Play Financier à respecter, il faudra donc du temps pour construire l’équipe. Surtout qu’il est difficile de promettre des titres alors qu’il y a Paris, McCourt l’a bien vu. Peut-être qu’Ajroudi en est bien conscient, on le lui souhaite, mais ces paroles lancées en arrivant aident toujours à se faire apprécier au début. Le problème étant de réussir à suivre. Ce serait pourtant une bonne chose pour la Ligue 1 d’avoir un peu plus de concurrence pour le titre.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires