Restez connectés avec nous
Dijon/PSG - Jobard a "des regrets", même s'il ne conteste pas la supériorité parisienne

Adversaires

Dijon/PSG – Jobard a « des regrets », même s’il ne conteste pas la supériorité parisienne

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-6 contre le Dijon FCO ce mercredi en quart de finale de la Coupe de France. Les Parisiens ont dominé largement ce match, même s’ils n’ont pas toujours été brillants. Ils ont en tout cas su s’imposer sans grande difficulté face à une équipe qui a essayé de résister, en vain. Le coach dijonnais Stéphane Jobard est revenu sur ce match difficile pour son équipe au micro d’Eurosport. 

« C’est dur ? Le PSG n’a pas laissé une miette ?

Je les ai trouvé très appliqués, solide. Même si la première mi-temps laisse des regrets. On prend un but au bout d’une minute de jeu. Il faut de l’énergie pour égaliser, et on le fait. Après on prend un 2e but sur une perte de perte improbable au milieu. Il aurait fallu mener.

Jobard « Après c’est le tapis rouge pour les attaquants parisiens. »

On voulait se projeter vite devant ?

C’était le projet de jeu oui, en attendant bas et d’exploser à la récupération. On a eu des occasions comme ça. Mais on sait que lorsque l’on s’ouvre c’est compliqué et on devait le faire après le 3-1. Après c’est le tapis rouge pour les attaquants parisiens. »

Le Paris Saint-Germain n’avait pas aligné une grande équipe ce soir. Pourtant, celle-ci a su faire le travail proprement. Les Parisiens n’ont pas eu à forcer leur talent, mais ils ont été très sérieux pour ne pas avoir une mauvaise surprise. Même si Dijon a eu quelques occasions, il n’y a pas eu trop à trembler côté parisien. Après le 1-2, le succès a même été très clair.

La deuxième période a été à sens unique. En effet, le PSG a rapidement bouclé le match en marquant les 3e et 4e buts rapidement (50e et 56e min). Après cela, les Parisiens se sont contentés de défendre leur avantage au score. Pourtant, ils ont réussi à marquer deux buts de plus (86e et 92e min). Au final, cela a donné un score extrêmement large en faveur des visiteurs, même un peu flatteur. Le PSG fonce encore une fois en demi-finale de la Coupe de France.

On peut tout même mettre en avant la prestation dijonnaise. En effet, ils ont tenté de jouer assez haut et ne pas mettre un « bus » devant leur cage. Ils ont même eu une énorme occasion de prendre l’avantage grâce au pressing, avec la frappe de Cadiz (41e). Cela montre bien que cette équipe a essayé de jouer. Elle n’est pas partie défaitiste face au PSG. Certes le score est lourd pour eux, mais ils auront au moins essayé. C’est ce qu’il faut retenir.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires