Restez connectés avec nous
LDC - Stepanenko : état d'esprit, contres, supporters et Zlatan Ibrahimovic

Adversaires

LDC – Stepanenko : état d’esprit, contres, supporters et Zlatan Ibrahimovic

A la veille de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et le Shakhtar Donetsk dans le cadre de la 6e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le milieu du club ukrainien, Taras Stepanenko, a évoqué le match de demain soir (20h45) sur le site officiel de son club.

 « Le coach nous a montré le chemin à prendre pour jouer contre le Paris Saint-Germain par le biais de séances théoriques. De toute évidence, ce sera difficile. C’est le dernier match de l’année et nous devons le jouer décemment. Nous devrons être prêts physiologiquement, motivés, avec motivation, même si on sera en vacances au coup de sifflet final.

Le résultat dépendre de l’ensemble de l’équipe, de l’esprit et de l’attitude. Nous devons ne pas prendre de but en début de match afin de ne pas revivre le match aller. Il ne faudra pas répéter les erreurs du premier match, car c’est difficile à remonter.

Nous jouerons en contre-attaque, c’est la force de notre équipe grâce à nos joueurs rapides. Cela sera important dans le match.

Nous aurions aimé que nos supporters puissent venir, ils nous aident toujours. Mais c’est mieux ainsi, compte tenu de la situation en France. La sécurité des gens passe avant tout. Mais je n’ai pas peur de venir à Paris. Il ne devrait pas y avoir de problème, la sécurité est renforcée.

Ibrahimovic, tout le monde veut le stopper. C’est un bon joueur, une star mondiale. Nous ferons de notre mieux pour l’empêcher de marquer, mais peu y arrivent. »$

Si le PSG peut aborder ce match sereinement car le résultat ne changera rien à sa position dans le groupe (2e), le Shakhar a besoin d’une victoire pour assurer sa place en Europe League (il faut donc être 3e de la poule), au cas où Malmö ramènerait des points de Madrid. Il est donc logique que la préparation soit des plus sérieuses et la motivation grande.

Laurent Blanc fera certainement tourner son effectif pour cette rencontre, de quoi donner de l’espoir aux Ukrainiens. Mais les remplaçants parisiens ont déjà montré qu’ils ont de la qualité et voudront prouver qu’ils peuvent jouer en Europe. Pas sûr que la tâche soit simple pour Stepanenko et ses coéquipiers, qui devront faire sans leurs supporters à cause des mesures de sécurités mises en place après les attentats du 13 novembre.

Quant à Ibrahimovic, il faut voir s’il jouera ce match et combien de temps il passerait sur le terrain. Ce sera peut-être plus simple que d’habitude de faire en sorte qu’il ne marque pas (sans oublier que la Ligue des Champions n’est pas la compétition où il y arrive le mieux).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires