Actu Féminin

Horan : « Une nouvelle étape pour moi »

Publie le 01/10/2012 a 13:26



  • Lindsey Horan, qui a rejoint le Paris Saint-Germain cet été, a donné son sentiment sur ses premières semaines passées sous les couleurs parisiennes. Une nouvelle étape de sa vie, qu’elle raconte sans concessions.

    Approché par l’Olympique Lyonnais il y a de cela quelques mois, Lindsey Horan avait décidé de poursuivre ses études, avant de rejoindre finalement le Paris Saint-Germain cet été. « L’année dernière, j’ai eu ma première opportunité pour devenir professionnelle. Lyon m’a proposé un contrat, mais j’ai décidé qu’il serait mieux pour moi de terminer mes études et d’y réfléchir à la fin de l’année. Ce fut la décision la plus difficile de ma vie et à y réfléchir, j’ai stressé pendant des heuresLe PSG a été la première offre que j’ai reçue cet été. L’OL n’avait plus de place extra-communautaire disponible et l’offre que j’ai reçue du PSG était vraiment super, alors j’ai décidé d’aller là-bas. Je n’ai pas cherché à aller jouer ailleurs parce que je savais que le football français était incroyable et que jouer là-bas serait très bien pour moi. Mais j‘étais un peu nerveuse à l’idée d’être si loin de chez moi et de ne pas connaitre la langue », a déclaré l’attaquante américaine pour le site soccerwithoutlimits, avant de donner son point de vue sur sa nouvelle équipe. Cette équipe est vraiment très bonne, les joueuses sont incroyables. C’est une nouvelle étape pour moi, parce que c’est un niveau plus élevé. Les joueuses sont plus intelligentes, la vitesse du jeu est plus rapide et ça va vite vers l’avant. Tout le monde est intelligent, plus fort, plus rapide et plus décisif. Mais le style de jeu du PSG est un peu comme celui de mon ancien club, le Colorado Rush. Au début, c’était difficile de s’adapter à la vie d’ici car j’étais seule. Je n’ai pas pu jouer pendant plusieurs semaines et c’était très difficile pour moi. Après, j’ai commencé à m’entraîner et c’est devenu beaucoup plus facile. J’étais déjà plus heureuse. Le style de vie des Français est très différent de celui des Américains, et il faut aussi s’habituer à cela. »

    Comme pour beaucoup de joueuses, venir évoluer à Paris est presque un rêve. Rejoindre un club en pleine ascension et vivre dans l’une des plus belles villes du monde permet de franchir une étape importante dans la vie d’une footballeuse professionnelle. Lindsey Horan, qui avoue ne pas connaitre encore tous les endroits de Paris, est déjà conquise. « Paris est une ville incroyable ! Je vis avec Annike Krahn, qui est ma colocataire dans un appartement à Saint-Germain-en-Laye. Cette ville est étonnante, il y a de tout, des magasins, cinémas, spectacles, restaurants, etc… J’ai pris le train plusieurs fois, ce qui est vraiment cool. Je n’ai pas encore tout vu mais je vais trouver le temps pour le faire. »

    Enfin, l’ancienne joueuse du Colorado Rush a déjà ses préférences parmi ses coéquipières. « Il y en a plusieurs qui se démarquent selon moi. J’ai connu Shirley Cruz pendant un certains temps, et c’est toujours étonnant de la voir jouer et jouer avec elle. J’aime bien aussi jouer avec Laure Boulleau, qui est en équipe nationale. Elle est très intelligente et lis bien le jeu.  »

    Publie le 01/10/2012 a 13:26

    Horan : « Une nouvelle étape pour moi »

    Lindsey Horan, qui a rejoint le Paris Saint-Germain cet été, a donné son sentiment sur ses premières semaines passées sous les couleurs parisiennes. Une nouvelle étape de sa vie, qu’elle raconte sans concessions.

    Approché par l’Olympique Lyonnais il y a de cela quelques mois, Lindsey Horan avait décidé de poursuivre ses études, avant de rejoindre finalement le Paris Saint-Germain cet été. « L’année dernière, j’ai eu ma première opportunité pour devenir professionnelle. Lyon m’a proposé un contrat, mais j’ai décidé qu’il serait mieux pour moi de terminer mes études et d’y réfléchir à la fin de l’année. Ce fut la décision la plus difficile de ma vie et à y réfléchir, j’ai stressé pendant des heuresLe PSG a été la première offre que j’ai reçue cet été. L’OL n’avait plus de place extra-communautaire disponible et l’offre que j’ai reçue du PSG était vraiment super, alors j’ai décidé d’aller là-bas. Je n’ai pas cherché à aller jouer ailleurs parce que je savais que le football français était incroyable et que jouer là-bas serait très bien pour moi. Mais j‘étais un peu nerveuse à l’idée d’être si loin de chez moi et de ne pas connaitre la langue », a déclaré l’attaquante américaine pour le site soccerwithoutlimits, avant de donner son point de vue sur sa nouvelle équipe. Cette équipe est vraiment très bonne, les joueuses sont incroyables. C’est une nouvelle étape pour moi, parce que c’est un niveau plus élevé. Les joueuses sont plus intelligentes, la vitesse du jeu est plus rapide et ça va vite vers l’avant. Tout le monde est intelligent, plus fort, plus rapide et plus décisif. Mais le style de jeu du PSG est un peu comme celui de mon ancien club, le Colorado Rush. Au début, c’était difficile de s’adapter à la vie d’ici car j’étais seule. Je n’ai pas pu jouer pendant plusieurs semaines et c’était très difficile pour moi. Après, j’ai commencé à m’entraîner et c’est devenu beaucoup plus facile. J’étais déjà plus heureuse. Le style de vie des Français est très différent de celui des Américains, et il faut aussi s’habituer à cela. »

    Comme pour beaucoup de joueuses, venir évoluer à Paris est presque un rêve. Rejoindre un club en pleine ascension et vivre dans l’une des plus belles villes du monde permet de franchir une étape importante dans la vie d’une footballeuse professionnelle. Lindsey Horan, qui avoue ne pas connaitre encore tous les endroits de Paris, est déjà conquise. « Paris est une ville incroyable ! Je vis avec Annike Krahn, qui est ma colocataire dans un appartement à Saint-Germain-en-Laye. Cette ville est étonnante, il y a de tout, des magasins, cinémas, spectacles, restaurants, etc… J’ai pris le train plusieurs fois, ce qui est vraiment cool. Je n’ai pas encore tout vu mais je vais trouver le temps pour le faire. »

    Enfin, l’ancienne joueuse du Colorado Rush a déjà ses préférences parmi ses coéquipières. « Il y en a plusieurs qui se démarquent selon moi. J’ai connu Shirley Cruz pendant un certains temps, et c’est toujours étonnant de la voir jouer et jouer avec elle. J’aime bien aussi jouer avec Laure Boulleau, qui est en équipe nationale. Elle est très intelligente et lis bien le jeu.  »




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Allez Paris

    • Allez les filles !
      Cette année vous allez mangé une gratinée oignons.
      Lyon ne passera pas.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    8 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    8 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Vidéos PSG

    Horan : « Une nouvelle étape pour moi »

    <Actu Féminin , Interviews , Une

    Lindsey Horan, qui a rejoint le Paris Saint-Germain cet été, a donné son sentiment sur ses premières semaines passées sous les couleurs parisiennes. Une nouvelle étape de sa vie, qu’elle raconte sans concessions.

    Approché par l’Olympique Lyonnais il y a de cela quelques mois, Lindsey Horan avait décidé de poursuivre ses études, avant de rejoindre finalement le Paris Saint-Germain cet été. « L’année dernière, j’ai eu ma première opportunité pour devenir professionnelle. Lyon m’a proposé un contrat, mais j’ai décidé qu’il serait mieux pour moi de terminer mes études et d’y réfléchir à la fin de l’année. Ce fut la décision la plus difficile de ma vie et à y réfléchir, j’ai stressé pendant des heuresLe PSG a été la première offre que j’ai reçue cet été. L’OL n’avait plus de place extra-communautaire disponible et l’offre que j’ai reçue du PSG était vraiment super, alors j’ai décidé d’aller là-bas. Je n’ai pas cherché à aller jouer ailleurs parce que je savais que le football français était incroyable et que jouer là-bas serait très bien pour moi. Mais j‘étais un peu nerveuse à l’idée d’être si loin de chez moi et de ne pas connaitre la langue », a déclaré l’attaquante américaine pour le site soccerwithoutlimits, avant de donner son point de vue sur sa nouvelle équipe. Cette équipe est vraiment très bonne, les joueuses sont incroyables. C’est une nouvelle étape pour moi, parce que c’est un niveau plus élevé. Les joueuses sont plus intelligentes, la vitesse du jeu est plus rapide et ça va vite vers l’avant. Tout le monde est intelligent, plus fort, plus rapide et plus décisif. Mais le style de jeu du PSG est un peu comme celui de mon ancien club, le Colorado Rush. Au début, c’était difficile de s’adapter à la vie d’ici car j’étais seule. Je n’ai pas pu jouer pendant plusieurs semaines et c’était très difficile pour moi. Après, j’ai commencé à m’entraîner et c’est devenu beaucoup plus facile. J’étais déjà plus heureuse. Le style de vie des Français est très différent de celui des Américains, et il faut aussi s’habituer à cela. »

    Comme pour beaucoup de joueuses, venir évoluer à Paris est presque un rêve. Rejoindre un club en pleine ascension et vivre dans l’une des plus belles villes du monde permet de franchir une étape importante dans la vie d’une footballeuse professionnelle. Lindsey Horan, qui avoue ne pas connaitre encore tous les endroits de Paris, est déjà conquise. « Paris est une ville incroyable ! Je vis avec Annike Krahn, qui est ma colocataire dans un appartement à Saint-Germain-en-Laye. Cette ville est étonnante, il y a de tout, des magasins, cinémas, spectacles, restaurants, etc… J’ai pris le train plusieurs fois, ce qui est vraiment cool. Je n’ai pas encore tout vu mais je vais trouver le temps pour le faire. »

    Enfin, l’ancienne joueuse du Colorado Rush a déjà ses préférences parmi ses coéquipières. « Il y en a plusieurs qui se démarquent selon moi. J’ai connu Shirley Cruz pendant un certains temps, et c’est toujours étonnant de la voir jouer et jouer avec elle. J’aime bien aussi jouer avec Laure Boulleau, qui est en équipe nationale. Elle est très intelligente et lis bien le jeu.  »

    By
    @
    OTER ?>