Restez connectés avec nous

Adversaires

Bastia – PSG, une « CFA contre une L1 »

Après sa très belle victoire en Ligue des Champions face au Dynamo Kiev, le PSG va devoir se replonger dans le championnat et négocier au mieux le match de samedi face à Bastia. De son côté, Frédéric Hantz, le coach corse, s’inquiète un peu de la différence de niveau entre les deux équipes.

« On va jouer à guichets fermés, j’attends un beau match et on espère faire mieux que devant Saint-Etienne. Par exemple, on aimerait enfin pouvoir ouvrir le score, ce qui ne nous est jamais arrivé cette saison. On sait que Paris n’est pas le meilleur client pour ça… On souhaite, avant tout, trouver une vraie cohésion sur quatre-vingt-dix minutes. Ce match-là est plus un match de référence dans l’attitude des joueurs, plus qu’un match à gagner absolument où le résultat primera. On sait dans quelle situation on est, on sait qui est Paris. Et ce match fait penser à un tour de Coupe de France entre une Ligue 1 et une CFA. Eh bien, ça arrive que la CFA l’emporte, a déclaré l’entraîneur du SC Bastia, qui sait que son équipe pourrait être corrigée si elle fait le même match que le week-end dernier face à Evian Thonon-Gaillard (3-0). Si c’est comme ça, contre Paris ce sera entre trois et dix…Je ne vois pas en quoi ça peut choquer ? On prend trois buts à Rennes, trois chez nous devant Saint-Etienne, cinq contre Arles, encore trois à Evian. Donc en toute logique, et je le maintiens trois jours après, si c’est comme ça, on peut en prendre entre trois et dix contre Paris. Ce qui serait discutable, c’est si je disais : je pense qu’on va mettre entre trois et dix buts à Paris. Maintenant j’ai dit ça et je souhaite, bien évidemment, que ce ne sera pas le cas. On travaille dur pour ça. Oui, bien sûr, ce match est important. Non pas parce que c’est Paris, mais par rapport à ce qu’on a fait avant, à notre série en cours. Parce qu’on doit relever la tête ! »

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires