Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Aulas "des éléments exogènes" à la qualité de jeu ont permis au PSG d'être champion

Adversaires

Ligue 1 – Aulas « des éléments exogènes » à la qualité de jeu ont permis au PSG d’être champion

La saison dernière, le Paris Saint-Germain n’a pris la première place de la Ligue 1 qu’à la 31e journée, avant de ne plus la lâcher. Un scénario difficile à vivre pour ses concurrents. Jean-Michel Aulas, interviewé par France Football, est revenu sur ce titre manqué par l’Olympique Lyonnais qu’il a visiblement très mal digéré.

« L’an dernier, on concurrençait déjà le PSG, mais il y a eu des éléments exogènes à la qualité du jeu, comme le penalty à retirer contre eux alors qu’on allait les battre chez nous (1-1, 24e journée) et accroître notre avance en tête, qui ont été déterminants. On a loupé aussi notre match à Gerland contre Nice (1-2, 30e journée) et on s’est effondrés à Caen (3-0, 36 e journée) après que le PSG a atomisé Lille (6-1, 34e journée) au Parc des Princes dans des circonstances qui m’ont laissé perplexe … On a été plus de fois leader que le PSG la saison dernière, et c’est déjà une performance exceptionnelle. Mais on veut toujours faire mieux. »

Le championnat n’a pas repris que tout le monde reprend déjà ses habitudes. Les joueurs s’entraînent, les entraîneurs font des choix et des conférences de presse, et Jean-Michel Aulas fait preuve de mauvaise foi.

Pour ce qui est du penalty à Gerland, l’arbitre a simplement appliqué la règle. Chose qu’il disait vouloir faire en fin de saison. Si les autres arbitres n’appliquent pas bien cette règle, cela ne signifie pas qu’il ne faut pas le faire. Surtout que l’intrusion d’Umtiti dans la surface était très claire.

Sans oublier qu’il est très optimiste de dire que Lyon allait gagner ce match. Il y avait certes 1-0, mais le PSG dominait totalement la seconde période et les occasions s’enchaînaient sur le but d’Anthony Lopes, très en forme. On aurait même envie de dire que la qualité de jeu de Paris ce soir-là n’a été que moyennement récompensée.

Ensuite, il a évoqué des défaites lyonnaises dans le même temps que des victoires parisiennes. N’est-ce pas là simplement la qualité du jeu qui a donné un résultat? Les victoires du PSG sont totalement méritées, et Lyon n’a pas su gagner, c’est simple. On peut se demander quelles circonstances ont « laissé perplexe » Aulas. Insinuerait-il que le LOSC n’a pas joué le coup à fond? Ou était-il surpris de voir un PSG en grande forme au Parc des Princes?

Le PSG, malgré un début de saison loupé, a mérité son titre de champion de France en faisant preuve d’une certaine force morale pour se sortir d’une période compliquée, puis physique, car certains joueurs ont dû compenser de nombreuses blessures. Le PSG a même terminé avec 9 victoires consécutives en Ligue 1 et un quadruplé historique. Il y a certainement une part de mérite quelque part.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires