Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Ménès « Paris a montré qu’il avait de la marge en championnat et les choses ne devraient pas s’arranger »

Ménès "Paris a montré qu’il avait de la marge en championnat et les choses ne devraient pas s’arranger"

Samedi au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-0 contre le SCO d’Angers pour le compte de la 9e journée de Ligue 1. C’est une des rencontres sur laquelle le journaliste Pierre Ménès (Canal+) est revenu via son blog. Cela en soulignant une grande supériorité parisienne sur son dauphin avant le match (c’est le FC Nantes dorénavant).

« Sur le papier, le choc de cette journée avait lieu samedi après-midi au Parc entre le leader parisien et son dauphin angevin. Mais de choc il n’y a pas eu, car Paris a balayé le SCO au terme d’un match plein, sans doute le plus abouti en Ligue 1 cette année. Emmené par un milieu de terrain où Verratti et Gueye – et même, à un degré moindre,  Paredes ! – ont rayonné, le PSG a ouvert le score par l’intermédiaire de Sarabia, avant qu’Icardi ne double la mise sur une passe de… Sarabia. L’Espagnol ne m’avait pas convaincu jusqu’ici, mais après son bon match et sa passe décisive à Istanbul mardi, il a sorti sa meilleure prestation sous le maillot parisien.

Ménès « les choses ne devraient pas s’arranger lorsque l’escouade offensive sera au complet et pleinement opérationnelle. »

En face, les Angevins ont eu quelques opportunités devant, notamment en première mi-temps, mais ils se sont montrés trop maladroits pour faire douter des Parisiens qui auraient pu alourdir encore la note sans un très bon Butelle. Malgré les absences de Mbappé, Cavani et l’entrée très tardive de Di Maria, Paris a montré qu’il avait de la marge en championnat et les choses ne devraient pas s’arranger lorsque l’escouade offensive sera au complet et pleinement opérationnelle. »

Difficile de dire que Paris ne mérite pas son succès vu l’écart au score et la maîtrise en seconde période, mais Ménès exagère un peu. Pourtant, il n’oublie pas de mentionner les occasions d’Angers. Ce qui ne semble pas altérer le fait que le PSG aurait « balayé le SCO ». Mais dans le contenu de la première période, c’était loin d’être le cas. Il était plutôt chanceux pour le PSG de mener 2-0 alors que les Angevins avaient de grosses occasions. Certes, l’efficacité fait partie du match. Reste que l’on ne peut pas affirmer que Paris a maîtrisé les 45 premières minutes. La domination semblait bien plus nette la semaine passée à Bordeaux, même s’il n’y a que 0-1 au bout.

Cependant, le PSG a fait globalement un bon match et sa victoire n’est absolument pas volée. Simplement, le score aurait être un peu moins flatteur. On retient tout de même le positif pour ce dernier match après un marathon passé avec une infirmerie toujours plutôt bien remplie. Espérons qu’elle pourra se vider prochainement.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG