Adversaires

Montaroup : « Faire notre maximum »

Publie le 17/03/2012 a 15:25



  • Très probablement titulaire sur le flanc gauche de la défense caennaise ce samedi face au Paris Saint-Germain, le défenseur Aurélien Montaroup s’est livré pour France 3 à quelques heures de la rencontre.

    Actuellement placés en bas de tableau avec un seul petit point d’avance sur le premier relégable Dijonnais, les Caennais comptent bien profiter de l’occasion pour engranger des points, et s’éloigner un peu de la zone rouge. « C’est le premier, à nous de montrer que l’on peut faire le maximum sur le terrain. D’abord bien défendre puis essayer de contrer parce que l’on a de la vitesse devant. Il sera alors temps de jouer les coups à fond ! A Montpellier, on a eu quelques occasions que l’on a mal exploitées, il faudra les mettre au fond si on veut espérer. Si on veut avoir une chance, l’idéal serait de marquer tôt pour les faire douter. Si l’on marque en 1ère période, plus le temps avancera plus ils risquent de laisser des espaces. »

    Face au PSG, les équipes ont parfois tendance à vouloir donner un peu plus, afin d’impressionner et de battre le favori. Pour Montaroup, la concentration reste la même, et que cela soit Paris ou pas, il faudra donner le maximum. « La concentration est la même pour tous les matches mais là c’est surtout l’ambiance qui risque d’être différente, le stade sera plein et les supporters à fond derrière nous. Après… le match est lui plus intense… il y a moins de temps morts et en fin de rencontre la fatigue se fait plus sentir. Il faut être concentré 90 minutes voire plus… le PSG aime bien les arrêts de jeu ces derniers temps. »

    Titularisé sur le flanc gauche de la défense normande, l’ancien joueur de Minsk ne croisera pas sur son aile le milieu de terrain brésilien Nenê, suspendu. Une absence qui arrange tout particulièrement le Caennais. « On sait qu’ils ont les plus grosses individualités du championnat de France. Alors oui, sans Nêne, ils sont un peu moins forts mais ça reste de sacrés clients. A titre personnel, je ne vais pas me plaindre de ne pas l’avoir en face… même si c’est en affrontant ce type de joueur que l’on progresse. C’est l’un des meilleurs dribbleurs du championnat qui n’est pas là, c’est un souci de moins. »

    Publie le 17/03/2012 a 15:25

    Montaroup : « Faire notre maximum »

    Très probablement titulaire sur le flanc gauche de la défense caennaise ce samedi face au Paris Saint-Germain, le défenseur Aurélien Montaroup s’est livré pour France 3 à quelques heures de la rencontre.

    Actuellement placés en bas de tableau avec un seul petit point d’avance sur le premier relégable Dijonnais, les Caennais comptent bien profiter de l’occasion pour engranger des points, et s’éloigner un peu de la zone rouge. « C’est le premier, à nous de montrer que l’on peut faire le maximum sur le terrain. D’abord bien défendre puis essayer de contrer parce que l’on a de la vitesse devant. Il sera alors temps de jouer les coups à fond ! A Montpellier, on a eu quelques occasions que l’on a mal exploitées, il faudra les mettre au fond si on veut espérer. Si on veut avoir une chance, l’idéal serait de marquer tôt pour les faire douter. Si l’on marque en 1ère période, plus le temps avancera plus ils risquent de laisser des espaces. »

    Face au PSG, les équipes ont parfois tendance à vouloir donner un peu plus, afin d’impressionner et de battre le favori. Pour Montaroup, la concentration reste la même, et que cela soit Paris ou pas, il faudra donner le maximum. « La concentration est la même pour tous les matches mais là c’est surtout l’ambiance qui risque d’être différente, le stade sera plein et les supporters à fond derrière nous. Après… le match est lui plus intense… il y a moins de temps morts et en fin de rencontre la fatigue se fait plus sentir. Il faut être concentré 90 minutes voire plus… le PSG aime bien les arrêts de jeu ces derniers temps. »

    Titularisé sur le flanc gauche de la défense normande, l’ancien joueur de Minsk ne croisera pas sur son aile le milieu de terrain brésilien Nenê, suspendu. Une absence qui arrange tout particulièrement le Caennais. « On sait qu’ils ont les plus grosses individualités du championnat de France. Alors oui, sans Nêne, ils sont un peu moins forts mais ça reste de sacrés clients. A titre personnel, je ne vais pas me plaindre de ne pas l’avoir en face… même si c’est en affrontant ce type de joueur que l’on progresse. C’est l’un des meilleurs dribbleurs du championnat qui n’est pas là, c’est un souci de moins. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • il s’est fait balader par bedimo et utaka contre Montpellier nous on a pas besoin d’un nene pour lui casser les reins pastore et menez va s’en OQP

    • en fait il y a que leur gardien qui a peté un plomb ds les déclarations, heureusement que les autres sont plus pros et moins « haineux « 

    • psg93

      il à ètè nul face à montepellier se lui la

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    6 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    14 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Montaroup : « Faire notre maximum »

    <Adversaires , Interviews , Ligue 1

    Très probablement titulaire sur le flanc gauche de la défense caennaise ce samedi face au Paris Saint-Germain, le défenseur Aurélien Montaroup s’est livré pour France 3 à quelques heures de la rencontre.

    Actuellement placés en bas de tableau avec un seul petit point d’avance sur le premier relégable Dijonnais, les Caennais comptent bien profiter de l’occasion pour engranger des points, et s’éloigner un peu de la zone rouge. « C’est le premier, à nous de montrer que l’on peut faire le maximum sur le terrain. D’abord bien défendre puis essayer de contrer parce que l’on a de la vitesse devant. Il sera alors temps de jouer les coups à fond ! A Montpellier, on a eu quelques occasions que l’on a mal exploitées, il faudra les mettre au fond si on veut espérer. Si on veut avoir une chance, l’idéal serait de marquer tôt pour les faire douter. Si l’on marque en 1ère période, plus le temps avancera plus ils risquent de laisser des espaces. »

    Face au PSG, les équipes ont parfois tendance à vouloir donner un peu plus, afin d’impressionner et de battre le favori. Pour Montaroup, la concentration reste la même, et que cela soit Paris ou pas, il faudra donner le maximum. « La concentration est la même pour tous les matches mais là c’est surtout l’ambiance qui risque d’être différente, le stade sera plein et les supporters à fond derrière nous. Après… le match est lui plus intense… il y a moins de temps morts et en fin de rencontre la fatigue se fait plus sentir. Il faut être concentré 90 minutes voire plus… le PSG aime bien les arrêts de jeu ces derniers temps. »

    Titularisé sur le flanc gauche de la défense normande, l’ancien joueur de Minsk ne croisera pas sur son aile le milieu de terrain brésilien Nenê, suspendu. Une absence qui arrange tout particulièrement le Caennais. « On sait qu’ils ont les plus grosses individualités du championnat de France. Alors oui, sans Nêne, ils sont un peu moins forts mais ça reste de sacrés clients. A titre personnel, je ne vais pas me plaindre de ne pas l’avoir en face… même si c’est en affrontant ce type de joueur que l’on progresse. C’est l’un des meilleurs dribbleurs du championnat qui n’est pas là, c’est un souci de moins. »

    By
    @
    OTER ?>