Restez connectés avec nous
PSG/Bordeaux - Tuchel évoque la gestion du match et l'animation dans un schéma
©Iconsport

Club

PSG/Bordeaux – Tuchel évoque la gestion du match et l’animation dans un schéma

En marge de la conférence de presse ce mercredi pour évoquer le match de la 12e journée de Ligue 1 2020-2021 contre Bordeaux (12e) demain au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+), Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, était au micro de PSG TV. L’occasion d’évoquer la gestion de cette rencontre avec celle contre Manchester United mercredi prochain (5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions) en tête, la tactique et les mouvements dans un schéma qui peuvent tout changer.

Tuchel « le match sera mercredi donc on aura du temps pour récupérer et on peut se concentrer pendant 90 minutes. »

Comment gérer ce match pour ne pas trop penser à Manchester ?

Le match à Monaco, c’est un bon exemple pour ne pas recommencer. Ce n’est pas possible, on doit faire mieux. Je pense que les adversaires aiment les matchs contre nous entre deux matchs de Ligue des Champions. C’est le bon moment. C’est un défi pour les clubs comme nous de ne pas perdre la concentration, l’agressivité. Mais on doit dire aussi que Monaco c’était juste après la trêve. Là, le match sera mercredi donc on aura du temps pour récupérer et on peut se concentrer pendant 90 minutes.

Bordeaux a beaucoup de matchs sans prendre de buts et peu de buts marqués, il y a la tentation d’attaquer un peu plus ?

Cela dépend de la formation et des caractéristiques de l’équipe. De leur vitesse aussi. Si c’est une équipe de contre-attaque ou non, si c’est au Parc ou non. Nous voulons attaquer, mais il faut bien penser à couvrir le terrain. On veut retrouver la possession de balle et trouver des manières de mieux accélérer le jeu que sur des matchs récents.

Tuchel « L’important, c’est d’avoir des principes, de savoir ce que l’on veut faire. »

Le 4-2-3-1 de Bordeaux, un schéma fait notamment pour les contres, comment le contrer ? Quelle est l’importance du schéma ?

C’est important d’avoir une structure, de trouver celle qui t’aide dans les automatismes. Comme ça, les joueurs savent ce qu’ils doivent faire. On peut dire qu’entre le 4-4-2 et le 4-2-3-1 c’est très proche, il y a seulement la position d’un attaquant qui change. Il y a Tottenham et Leipzig qui jouent un peu en 4-2-3-1, mais un défenseur central se décale et cela fait un peu un 3-1-3-1. Depuis un 4-2-3-1 on peut laisser 3 joueurs derrière. Leipzig avait un de ses 6 qui allait à droite contre nous en possession du ballon. Cela nous a posé des problèmes. L’important, c’est d’avoir des principes, de savoir ce que l’on veut faire, quand on veut accélérer, où le faire, comment faire le pressing. Il faut que les joueurs puissent s’adapter et se sentent à l’aise.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club