Restez connectés avec nous
PSG/TFC - Riolo "Paris ne joue pas contre Toulouse mais contre le temps. Et le PSG n’y arrive pas"

Ligue 1

PSG/TFC – Riolo “Paris ne joue pas contre Toulouse mais contre le temps. Et le PSG n’y arrive pas”

Daniel Riolo, journaliste de RMC, a consacré plusieurs lignes sur son blog au match nul décevant du Paris Saint-Germain contre le Toulouse Football Club (0-0, 26e journée de Ligue 1). Et il souligne notamment l’incapacité des Parisiens à se montrer dangereux et marquer ce fameux but qui peut changer tout un match. Et ce dans son style habituel, avec quelques piques.

“Pour le PSG, c’était le match d’après. Battre 4/0 le Barça, c’est parfait, mais il fallait aussi profiter du faux-pas de l’ASM en ouverture de cette J26. Emery change logiquement son 11, les latéraux et le milieu notamment. Et ce 11 aligné devant le TFC n’est pas fameux. Beaucoup d’approximations et un jeu collectif moyen. On voit beaucoup Lucas, mais pas grand-monde avec lui. Inutile d’évoquer celui qui doit animer avec lui le couloir droit. Sans Meunier, le PSG a du mal de ce côté-là, on le sait.

A gauche c’est pas mieux. Draxler essaye mais sans être vraiment tranchant. Au milieu, Motta est lent et Nkunku court beaucoup dans le vide. Alors oui le PSG a une grosse possession et domine, mais ce n’est globalement pas très brillant. Le TFC est venu pour un 0/0 et le tient avec un 451 bien solide. C’est mieux dès l’entame de la seconde période. Verratti entre au milieu et le jeu se porte évidemment mieux. Il y a plus de mouvements, de vitesse dans le jeu du PSG. Les occasions sont tout de suite plus nettes. Dupraz répond en mettant plus de muscles. Il met aussi un homme en surveillance sur Verratti. Dupraz gère les joueurs en fonction de leur masse musculaire.

Le PSG pousse de plus en plus fort car il s’agit de ne pas laisser passer l’occasion de revenir à 1 point de Monaco ! Paris ne joue pas contre Toulouse mais contre le temps. Et le PSG n’y arrive pas. En ne marquant pas vite, en ratant la première période, Paris s’est mis dans la configuration du match piège, du match stressant. Du match où il faut marquer à la fin. Mais le bus du TFC a tenu et Paris reste à 3 points de l’ASM…”

Paris a eu la balle mais n’a pas su en faire grand chose.

Tout n’a pas été raté ou mauvais hier soir. Les Parisiens ont tout de même assuré la base en étant solides défensivement et en ayant la possession de balle. Avec plus de 70%, on peut presque se demander s’ils ne l’ont pas trop eu. Paris avait tellement de mal à avancer que les joueurs ont surtout garder la balle et ce plutôt bas sur le terrain pendant une grande partie du match.

Le problème étant que la plupart de tentatives d’accélération se sont soldées par de tristes échecs. Notamment à cause de latéraux très peu inspirés. Maxwell a sans doute été un peu mieux qu’Aurier, mais on ne peut pas dire que ce soit une grande performance. L’Ivoirien devait répondre à la concurrence d’un Thomas Meunier excellent contre le Barça, il a finalement donné amplement raison à Unai Emery. Au final, les Parisiens ont eu assez peu d’occasions et ont gâchés ces dernières.

Le PSG s’est loupé au Parc des Princes et le regrettera peut-être. C’est bien trop tôt pour en être sûr. Mais il est déjà très clair qu’il faut que l’équipe de la capitale règle vite son problème d’irrégularité si elle compte soulever le trophée de champion de Ligue 1 en fin de saison.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Ligue 1