Restez connectés avec nous
Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1

EDF

Ménès a aimé Matuidi, beaucoup moins Ménez

Comme il a l’habitude de le faire, Pierre Ménès a noté les prestations des joueurs de l’équipe de France, et donc celles des Parisiens.

Lors du match face à l’Espagne, le journaliste sportif a été séduit, comme tout le monde, par la superbe prestation de Blaise Matuidi (sa note : 7). Même s’il aurait sûrement mérité un point de plus (sa note : 7). « Ce ne sera que 7 à cause d’une première période trop juste sur le plan technique, avec trop de pertes de balle. Mais alors après le repos, transformation totale ! Il a été absolument exceptionnel. Il a récupéré beaucoup de ballons et joué juste, toujours vers l’avant. Voilà un joueur travailleur, volontaire et qui progresse. C’est bien », s’est réjoui Ménès, avant de se montrer beaucoup moins emballé par le match de Jérémy Ménez. S’il se montre tout de même assez sévère, on ne peut pas vraiment lui donner tort sur certains points (sa note : 3).

« Le pauvre, il égalise et ce n’est pas de sa faute si le but n’est pas accordé. Mais c’est tout ce qu’il a fait de bien dans ce match. Le reste du temps, j’avoue que j’ai plusieurs fois hurlé contre lui devant ma télé en le voyant revenir en trottinant pendant que Debuchy voyait débouler devant lui Iniesta et Jordi Alba. Il n’a quasiment jamais suivi l’arrière gauche du Barça, pourtant le meilleur espagnol de la soirée. Ce n’est pas possible de faire ça dans un match de cette importance et à ce niveau. Surtout quand on a de telles qualités », a-t-il conclu, un peu déçu de voir un tel potentiel gâché par un manque d’investissement.

Enfin, le consultant du Canal Football Club s’est penché sur la prestation de Mamadou Sakho, auquel il reproche d’être en partie responsable de l’ouverture du score espagnole (sa note : 5). « Certains d’entre vous penseront sûrement que c’est trop, d’autres pas assez. C’est trop parce que techniquement c’est quand même pas ça. Et surtout parce que sur le but de Ramos il est totalement absent au marquage alors que le Madrilène est le seul joueur espagnol dont il faut se méfier dans ce domaine. Mais à coté de ça, il a aussi été souvent bien placé pour contrer des centres et des frappes. S’il pouvait progresser techniquement et tactiquement, ce serait quand même pas mal. »

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans EDF