Archives

Coupet: « Domenech a subi le poids des anciens »

Publie le 29/04/2011 a 12:05



  • Dans son autobiographie, le portier du PSG, Grégory Coupet revient sur le jour où il a appris par la bouche de Raymont Domenech qu'il serait numéro deux pour le mondial 2006.

    C'était le 11 mai 2006, Bruno Martini avait demandé à Coupet de le rejoindre discrètement lui et Raymond Domenech dans un hôtel de Lyon.

    « Titulaire ou pas, le fait de l’annoncer en catimini, caché à l’intérieur d’un hôtel, est grotesque »

    Le portier du Paris Saint-Germain révèle avoir compris d'entrée la raison de sa venue. Hébété par cette déclaration l'envoyant sur le banc de l'Equipe de France, il avoue avoir eu envie d'en venir aux mains.

    « Je le regarde parler, mais je ne l’écoute pas. Il est un objet transparent. J’ai la sensation d’avoir en face de moi deux types à qui j’ai juste envie de casser la gueule. »

    Décomposé, le joueur rentre chez lui annoncé la mauvaise nouvelle à sa femme tout en retournant le problème dans sa tête, il en arrive à deux conclusions: « soit Domenech a subi le poids des anciens, soit Barthez a menacé de ne pas venir en Allemagne s’il était gardien no 2 ».

    Publie le 29/04/2011 a 12:05

    Coupet: « Domenech a subi le poids des anciens »
    Dans son autobiographie, le portier du PSG, Grégory Coupet revient sur le jour où il a appris par la bouche de Raymont Domenech qu'il serait numéro deux pour le mondial 2006.

    C'était le 11 mai 2006, Bruno Martini avait demandé à Coupet de le rejoindre discrètement lui et Raymond Domenech dans un hôtel de Lyon.

    « Titulaire ou pas, le fait de l’annoncer en catimini, caché à l’intérieur d’un hôtel, est grotesque »

    Le portier du Paris Saint-Germain révèle avoir compris d'entrée la raison de sa venue. Hébété par cette déclaration l'envoyant sur le banc de l'Equipe de France, il avoue avoir eu envie d'en venir aux mains.

    « Je le regarde parler, mais je ne l’écoute pas. Il est un objet transparent. J’ai la sensation d’avoir en face de moi deux types à qui j’ai juste envie de casser la gueule. »

    Décomposé, le joueur rentre chez lui annoncé la mauvaise nouvelle à sa femme tout en retournant le problème dans sa tête, il en arrive à deux conclusions: « soit Domenech a subi le poids des anciens, soit Barthez a menacé de ne pas venir en Allemagne s’il était gardien no 2 ».




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier «on a été conditionné à craindre Barcelone»

    Meunier «on a été conditionné à craindre Barcelone»

    LDC

     Durant un entretien accordé au quotidien belge Sport/Foot Magazine, le latéral du Paris Saint-Germain, Thomas Meunier, ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Mercato - Le PSG propose 10 millions d'euros par an à Aubameyang, d'après la Gazzetta dello Sport"
    20 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Le PSG propose 10 millions d'euros par an à Aubameyang"
    20 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Cruz "Nous restons concentrés et nous espérons terminer le travail à la maison"

    Féminines – Cruz « Nous restons concentrés et nous espérons terminer le travail à la maison »

    Actu Féminin

    Shirley Cruz, milieu de terrain de 31 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confiée ...

    Vidéos PSG

    Coupet: « Domenech a subi le poids des anciens »

    <Archives
    Dans son autobiographie, le portier du PSG, Grégory Coupet revient sur le jour où il a appris par la bouche de Raymont Domenech qu'il serait numéro deux pour le mondial 2006.

    C'était le 11 mai 2006, Bruno Martini avait demandé à Coupet de le rejoindre discrètement lui et Raymond Domenech dans un hôtel de Lyon.

    « Titulaire ou pas, le fait de l’annoncer en catimini, caché à l’intérieur d’un hôtel, est grotesque »

    Le portier du Paris Saint-Germain révèle avoir compris d'entrée la raison de sa venue. Hébété par cette déclaration l'envoyant sur le banc de l'Equipe de France, il avoue avoir eu envie d'en venir aux mains.

    « Je le regarde parler, mais je ne l’écoute pas. Il est un objet transparent. J’ai la sensation d’avoir en face de moi deux types à qui j’ai juste envie de casser la gueule. »

    Décomposé, le joueur rentre chez lui annoncé la mauvaise nouvelle à sa femme tout en retournant le problème dans sa tête, il en arrive à deux conclusions: « soit Domenech a subi le poids des anciens, soit Barthez a menacé de ne pas venir en Allemagne s’il était gardien no 2 ».

    By
    @
    OTER ?>