Archives

Kombouaré : «Un nul au goût amer»

Publie le 01/11/2010 a 00:18



  • Malgré le point obtenu par son équipe en déplacement à Montpellier (1-1), l’entraîneur parisien Antoine Kombouaré ne s’en satisfaisait pas après le match. «Il y avait la place pour gagner ce match», selon lui. 

     «C'est un score de parité au goût amer. On pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score. Mais Montpellier marque beaucoup trop vite. (…) Je suis déçu car il y avait la place pour gagner ce match. Nous nous sommes créés beaucoup de situations que nous n’avons pas su concrétiser. On n’a pas su marquer ce but qui nous aurait permis de l’emporter. Nous avons bien fini la rencontre et il ne nous a pas manqué grand-chose pour nous imposer. J’ai aimé la deuxième période car nous avons fait preuve de maîtrise et été très bons défensivement», a déclaré le Kanak avant d’expliquer les raisons de l’inefficacité offensive parisienne. «Nous n'avons pas eu l'instinct de tueur, ni l'efficacité, ni le réalisme. Nous devons avoir l'envie de marquer, qui est l'essence du football. Mais pour commencer la semaine, c'est un bon point de pris que l'on va essayer de bonifier en battant Marseille dimanche prochain.»
    Publie le 01/11/2010 a 00:18

    Kombouaré : «Un nul au goût amer»

    Malgré le point obtenu par son équipe en déplacement à Montpellier (1-1), l’entraîneur parisien Antoine Kombouaré ne s’en satisfaisait pas après le match. «Il y avait la place pour gagner ce match», selon lui. 

     «C'est un score de parité au goût amer. On pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score. Mais Montpellier marque beaucoup trop vite. (…) Je suis déçu car il y avait la place pour gagner ce match. Nous nous sommes créés beaucoup de situations que nous n’avons pas su concrétiser. On n’a pas su marquer ce but qui nous aurait permis de l’emporter. Nous avons bien fini la rencontre et il ne nous a pas manqué grand-chose pour nous imposer. J’ai aimé la deuxième période car nous avons fait preuve de maîtrise et été très bons défensivement», a déclaré le Kanak avant d’expliquer les raisons de l’inefficacité offensive parisienne. «Nous n'avons pas eu l'instinct de tueur, ni l'efficacité, ni le réalisme. Nous devons avoir l'envie de marquer, qui est l'essence du football. Mais pour commencer la semaine, c'est un bon point de pris que l'on va essayer de bonifier en battant Marseille dimanche prochain.»




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Kombouaré : «Un nul au goût amer»

    <Archives

    Malgré le point obtenu par son équipe en déplacement à Montpellier (1-1), l’entraîneur parisien Antoine Kombouaré ne s’en satisfaisait pas après le match. «Il y avait la place pour gagner ce match», selon lui. 

     «C'est un score de parité au goût amer. On pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score. Mais Montpellier marque beaucoup trop vite. (…) Je suis déçu car il y avait la place pour gagner ce match. Nous nous sommes créés beaucoup de situations que nous n’avons pas su concrétiser. On n’a pas su marquer ce but qui nous aurait permis de l’emporter. Nous avons bien fini la rencontre et il ne nous a pas manqué grand-chose pour nous imposer. J’ai aimé la deuxième période car nous avons fait preuve de maîtrise et été très bons défensivement», a déclaré le Kanak avant d’expliquer les raisons de l’inefficacité offensive parisienne. «Nous n'avons pas eu l'instinct de tueur, ni l'efficacité, ni le réalisme. Nous devons avoir l'envie de marquer, qui est l'essence du football. Mais pour commencer la semaine, c'est un bon point de pris que l'on va essayer de bonifier en battant Marseille dimanche prochain.»
    By
    @
    OTER ?>