Archives

Kombouaré a de la poigne !

Publie le 11/04/2011 a 11:36



  • Au PSG les semaines passent et ne se ressemblent pas. Le week-end dernier presque condamné à jouer la 4ème place et la Coupe de France, le club de la capitale peut de nouveau viser plus haut.

    Ce revirement de situation peut être porté au mérite d’Antoine Kombouaré qui, quand ses troupes s’éparpillaient, a toujours tout fais pour recadrer cette équipe parisienne plutôt distraite en cette fin de saison.

    Dernièrement tout le monde en a eu pour son grade, mieux fallait ne pas trop remuer devant le Kanak. Que ce soit Luyindula qui se plaint de son temps de jeu, Hoarau qui tacle l’individualisme de Nenê ou encore ce dernier toujours à montrer des signes d’agacement sur le terrain, tous ont été proprement recadré par le coach que ce soit en face à face ou par déclarations dans les médias.

    A Caen, nous avons retrouvé le Paris conquérant de début de saison, une équipe solidaire au jeu collectif et fluide. On a vu Nenê se remettre à briller par sa lucidité, Erding sans marquer a offert de nombreuses solutions à ses partenaires et Hoarau, entré en jeu pour le dernier quart d’heure, se battre comme un beau diable.

    « J’espère que mes joueurs n’attendent pas mes piques pour être bons »

    Le Kanak a constaté et apprécié ce changement mais, avec cette déclaration, fait comprendre au joueur qu’il ne faut pas attendre qu’on leur tape sur les doigts pour se remettre à jouer.

    En éspérant que les joueurs récidivent le week-end prochain pour la réception de Lyon. 

    Publie le 11/04/2011 a 11:36

    Kombouaré a de la poigne !

    Au PSG les semaines passent et ne se ressemblent pas. Le week-end dernier presque condamné à jouer la 4ème place et la Coupe de France, le club de la capitale peut de nouveau viser plus haut.

    Ce revirement de situation peut être porté au mérite d’Antoine Kombouaré qui, quand ses troupes s’éparpillaient, a toujours tout fais pour recadrer cette équipe parisienne plutôt distraite en cette fin de saison.

    Dernièrement tout le monde en a eu pour son grade, mieux fallait ne pas trop remuer devant le Kanak. Que ce soit Luyindula qui se plaint de son temps de jeu, Hoarau qui tacle l’individualisme de Nenê ou encore ce dernier toujours à montrer des signes d’agacement sur le terrain, tous ont été proprement recadré par le coach que ce soit en face à face ou par déclarations dans les médias.

    A Caen, nous avons retrouvé le Paris conquérant de début de saison, une équipe solidaire au jeu collectif et fluide. On a vu Nenê se remettre à briller par sa lucidité, Erding sans marquer a offert de nombreuses solutions à ses partenaires et Hoarau, entré en jeu pour le dernier quart d’heure, se battre comme un beau diable.

    « J’espère que mes joueurs n’attendent pas mes piques pour être bons »

    Le Kanak a constaté et apprécié ce changement mais, avec cette déclaration, fait comprendre au joueur qu’il ne faut pas attendre qu’on leur tape sur les doigts pour se remettre à jouer.

    En éspérant que les joueurs récidivent le week-end prochain pour la réception de Lyon. 




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Pierre-Antoine Gauberta publié un new post."PSG-Toulouse : Neymar "Je suis content que l'équipe a fait un bon match...""
    17 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Kombouaré a de la poigne !

    <Archives

    Au PSG les semaines passent et ne se ressemblent pas. Le week-end dernier presque condamné à jouer la 4ème place et la Coupe de France, le club de la capitale peut de nouveau viser plus haut.

    Ce revirement de situation peut être porté au mérite d’Antoine Kombouaré qui, quand ses troupes s’éparpillaient, a toujours tout fais pour recadrer cette équipe parisienne plutôt distraite en cette fin de saison.

    Dernièrement tout le monde en a eu pour son grade, mieux fallait ne pas trop remuer devant le Kanak. Que ce soit Luyindula qui se plaint de son temps de jeu, Hoarau qui tacle l’individualisme de Nenê ou encore ce dernier toujours à montrer des signes d’agacement sur le terrain, tous ont été proprement recadré par le coach que ce soit en face à face ou par déclarations dans les médias.

    A Caen, nous avons retrouvé le Paris conquérant de début de saison, une équipe solidaire au jeu collectif et fluide. On a vu Nenê se remettre à briller par sa lucidité, Erding sans marquer a offert de nombreuses solutions à ses partenaires et Hoarau, entré en jeu pour le dernier quart d’heure, se battre comme un beau diable.

    « J’espère que mes joueurs n’attendent pas mes piques pour être bons »

    Le Kanak a constaté et apprécié ce changement mais, avec cette déclaration, fait comprendre au joueur qu’il ne faut pas attendre qu’on leur tape sur les doigts pour se remettre à jouer.

    En éspérant que les joueurs récidivent le week-end prochain pour la réception de Lyon. 

    By
    @
    OTER ?>