Archives

L’embellie du PSG expliquée par le coach

Publie le 27/11/2010 a 06:07



  • À l’occasion d’une émission consacrée aux 40 ans du PSG sur RTL, Antoine Kombouaré a exprimé son sentiment sur l’émotion procurée par son but légendaire, avant de faire un point sur la situation du PSG avant Lyon-PSG à Gerland ce week-end.

    S’il est donc revenu brièvement une énième fois sur son but marqué de la tête contre le Real Madrid au printemps 1993 lors du quart de finale retour de Coupe de l’UEFA, celui-ci a tout de même concédé « qu’il avait le sentiment d’avoir fait quelque chose de bien (…) On fait ce métier pour vivre des moments forts, on aime surtout faire plaisir aux supporters, c’est l’essentiel », a-t-il déclaré à ce sujet.

    La transition avec la situation actuelle était toute trouvée, puisqu’il a enchainé sur le fait que lorsqu’on « est footballeur, on a envie de vivre des grands moments ». Il révèle aussi qu’avoir vu jouer Lyon cette semaine donne des envies, « on se prend à rêver ». Mais attention, ce n’est pas le genre d’AK de s’enflammer car « le chemin est encore très long. Ça passe par des matchs comme celui de dimanche contre Lyon, que tout le monde est en train d’enfoncer». Les joueurs sont donc prévenus, leur entraîneur les attend au tournant face à une équipe pour qui il a beaucoup d’estime. D’autant que contre l’OL, Kombouaré sera privé de Sakho, Chantôme et Erding, trois éléments majeurs de son onze-type. Sur ce point, Lyon « a l’avantage d’avoir un effectif assez dense, ce n’est pas un souci pour eux de les remplacer, alors que pour nous, c’est plus complexe ». Il prévoit d’ailleurs qu’en fin de saison, « ils seront sur le podium ».

    Puis il s’est exprimé sur les raisons de l’embellie du PSG depuis le début de saison. Les joueurs le connaissent beaucoup mieux, et ça change tout. « Les joueurs comprennent la façon dont je travaille, ils connaissent mon management, et ils l’acceptent. ». Doté d’une « concurrence beaucoup plus forte, avec un état d’esprit irréprochable », l’entraîneur parisien souhaite que « ça continue dans ce sens-là. » Car il le sait bien, tout se jouera sur la « durée, et c’est ça le plus important ».

    Publie le 27/11/2010 a 06:07

    L’embellie du PSG expliquée par le coach

    À l’occasion d’une émission consacrée aux 40 ans du PSG sur RTL, Antoine Kombouaré a exprimé son sentiment sur l’émotion procurée par son but légendaire, avant de faire un point sur la situation du PSG avant Lyon-PSG à Gerland ce week-end.

    S’il est donc revenu brièvement une énième fois sur son but marqué de la tête contre le Real Madrid au printemps 1993 lors du quart de finale retour de Coupe de l’UEFA, celui-ci a tout de même concédé « qu’il avait le sentiment d’avoir fait quelque chose de bien (…) On fait ce métier pour vivre des moments forts, on aime surtout faire plaisir aux supporters, c’est l’essentiel », a-t-il déclaré à ce sujet.

    La transition avec la situation actuelle était toute trouvée, puisqu’il a enchainé sur le fait que lorsqu’on « est footballeur, on a envie de vivre des grands moments ». Il révèle aussi qu’avoir vu jouer Lyon cette semaine donne des envies, « on se prend à rêver ». Mais attention, ce n’est pas le genre d’AK de s’enflammer car « le chemin est encore très long. Ça passe par des matchs comme celui de dimanche contre Lyon, que tout le monde est en train d’enfoncer». Les joueurs sont donc prévenus, leur entraîneur les attend au tournant face à une équipe pour qui il a beaucoup d’estime. D’autant que contre l’OL, Kombouaré sera privé de Sakho, Chantôme et Erding, trois éléments majeurs de son onze-type. Sur ce point, Lyon « a l’avantage d’avoir un effectif assez dense, ce n’est pas un souci pour eux de les remplacer, alors que pour nous, c’est plus complexe ». Il prévoit d’ailleurs qu’en fin de saison, « ils seront sur le podium ».

    Puis il s’est exprimé sur les raisons de l’embellie du PSG depuis le début de saison. Les joueurs le connaissent beaucoup mieux, et ça change tout. « Les joueurs comprennent la façon dont je travaille, ils connaissent mon management, et ils l’acceptent. ». Doté d’une « concurrence beaucoup plus forte, avec un état d’esprit irréprochable », l’entraîneur parisien souhaite que « ça continue dans ce sens-là. » Car il le sait bien, tout se jouera sur la « durée, et c’est ça le plus important ».




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    18 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    19 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    L’embellie du PSG expliquée par le coach

    <Archives

    À l’occasion d’une émission consacrée aux 40 ans du PSG sur RTL, Antoine Kombouaré a exprimé son sentiment sur l’émotion procurée par son but légendaire, avant de faire un point sur la situation du PSG avant Lyon-PSG à Gerland ce week-end.

    S’il est donc revenu brièvement une énième fois sur son but marqué de la tête contre le Real Madrid au printemps 1993 lors du quart de finale retour de Coupe de l’UEFA, celui-ci a tout de même concédé « qu’il avait le sentiment d’avoir fait quelque chose de bien (…) On fait ce métier pour vivre des moments forts, on aime surtout faire plaisir aux supporters, c’est l’essentiel », a-t-il déclaré à ce sujet.

    La transition avec la situation actuelle était toute trouvée, puisqu’il a enchainé sur le fait que lorsqu’on « est footballeur, on a envie de vivre des grands moments ». Il révèle aussi qu’avoir vu jouer Lyon cette semaine donne des envies, « on se prend à rêver ». Mais attention, ce n’est pas le genre d’AK de s’enflammer car « le chemin est encore très long. Ça passe par des matchs comme celui de dimanche contre Lyon, que tout le monde est en train d’enfoncer». Les joueurs sont donc prévenus, leur entraîneur les attend au tournant face à une équipe pour qui il a beaucoup d’estime. D’autant que contre l’OL, Kombouaré sera privé de Sakho, Chantôme et Erding, trois éléments majeurs de son onze-type. Sur ce point, Lyon « a l’avantage d’avoir un effectif assez dense, ce n’est pas un souci pour eux de les remplacer, alors que pour nous, c’est plus complexe ». Il prévoit d’ailleurs qu’en fin de saison, « ils seront sur le podium ».

    Puis il s’est exprimé sur les raisons de l’embellie du PSG depuis le début de saison. Les joueurs le connaissent beaucoup mieux, et ça change tout. « Les joueurs comprennent la façon dont je travaille, ils connaissent mon management, et ils l’acceptent. ». Doté d’une « concurrence beaucoup plus forte, avec un état d’esprit irréprochable », l’entraîneur parisien souhaite que « ça continue dans ce sens-là. » Car il le sait bien, tout se jouera sur la « durée, et c’est ça le plus important ».

    By
    @
    OTER ?>