Archives

L’histoire Sessegnon

Publie le 02/01/2011 a 16:52



  • En trois ans à Paris, Sessegnon n'aura jamais réussi à convaincre. Auteur d'une première année encourageante, il s'est peu à peu éteint. Dernier coup d'éclat du Béninois : un clash. Entre lui et le PSG, c'est terminé. Après avoir boycotté la reprise de l'entrainement ce jour (2 janvier), plusieurs problèmes se posent désormais. Le club va t-il céder et le laisser partir ? Ou contraindre le joueur à rester et risquer de perturber le groupe ? Retour sur une situation exceptionnelle pour Robin Leproux et Kombouaré.

    Des insultes et des mensonges ?

    Le 21 décembre dernier, Stéphane Sessegnon se plaint auprès d'Antoine Kombouaré de son temps de jeu minime et de sa situation. La discussion part en réglement de compte. Selon Sessegnon, Kombouaré l'insulte et le vire de son bureau. Des propos que dément fermement le coach parisien. Pour le Béninois, Kombouaré est un menteur. "C'est incroyable, il raconte n'importe quoi. Il ne dit pas la vérité. Je n'ai pas inventé ce qu'il m'a dit. Oui, le coach m'a insulté, a insulté mon agent, il a dit tous les mots que j'ai sortis. Il n'y aura plus d'explication. Moi, je dis la vérité, pas lui. " La vérité, c'est que Sessegnon est prêt à tout pour quitter le club.

    Sessegnon, un cas à part

    Le cas Sessegnon est unique pour les dirigeants parisiens. L'affaire Jérome Rothen était différente. Cantonné à la CFA, le gaucher ne faisait pas partie des plans de Kombouaré. A l'amiable, le joueur et le club se sont séparés. Pour Antoine Kombouaré, Sessegnon fait toujours partie du groupe pro. L'entraineur a convoqué le Béninois pour le stage au Maroc. Décidé à partir, Sessegnon ne devrait probablement pas rejoindre ses coéquipiers. " Stéphane considère qu’à partir du moment où il a pris sa décision, tout le monde doit être d’accord avec lui. On avait fait la paix pour que son transfert se fasse. Mais il ne faut pas le prendre dans le mauvais sens, sinon on ne peut plus rien en faire. "  Les propos sont d'Henri Legarda, président du Mans. A l'entendre dans le Parisien, une seule issue est possible pour le club : le vendre.

    Dilemme pour les dirigeants

    Une décision à double tranchant : le club cède et le joueur part. Une telle décision pourrait ensuite se généraliser. Un joueur qui veut être transferé part au clash et s'en va. D'un autre côté, faut-il prendre le risque de garder un joueur qui n'a plus la " motivation pour travailler avec Antoine Kombouaré ?"  Déjà décevant depuis le début de saison (et l'année dernière), Sessegnon ne devrait pas retrouver un niveau convenable en 2011. Pourtant, tout avait bien commencé pour le Béninois. Il avait commencé la saison par un but et une belle prestation contre Saint-Etienne (3-1). Dans le même temps, il était promu capitaine de sa sélection. Finalement, comme depuis son arrivée en 2008, ce n'était qu'un coup d'éclat. Relegué par Guily sur le banc, le Béninois n'aura débuté que quatre matches en tant que titulaire en Ligue 1. Contrairement aux précédentes années, le PSG va entamer une deuxième partie de championnat sur le podium. Sur une bonne dynamique, le cas Sessegnon pourrait perturber le groupe.

    Le groupe solidaire avec Sessegnon

    " On va le bombarder de textos pour qu’il nous revienne. On ne peut pas se mettre à sa place alors on essaye d’être indulgent et compréhensif", a déclaré Coupet sur RMC. Le groupe ne veut pas voir Sessegnon partir. Néanmoins, à part retournement de situation improbable, le Béninois ne devrait pas changer d'avis. L'épisode houleux avec Kombouaré n'est pas digéré. Son départ semble inéluctable. Selon RMC, le PSG est déterminé à consever Sessegnon. En stage au Maroc, Antoine Kombouaré évoquera le cas en conférence de presse.

    Publie le 02/01/2011 a 16:52

    L’histoire Sessegnon

    En trois ans à Paris, Sessegnon n'aura jamais réussi à convaincre. Auteur d'une première année encourageante, il s'est peu à peu éteint. Dernier coup d'éclat du Béninois : un clash. Entre lui et le PSG, c'est terminé. Après avoir boycotté la reprise de l'entrainement ce jour (2 janvier), plusieurs problèmes se posent désormais. Le club va t-il céder et le laisser partir ? Ou contraindre le joueur à rester et risquer de perturber le groupe ? Retour sur une situation exceptionnelle pour Robin Leproux et Kombouaré.

    Des insultes et des mensonges ?

    Le 21 décembre dernier, Stéphane Sessegnon se plaint auprès d'Antoine Kombouaré de son temps de jeu minime et de sa situation. La discussion part en réglement de compte. Selon Sessegnon, Kombouaré l'insulte et le vire de son bureau. Des propos que dément fermement le coach parisien. Pour le Béninois, Kombouaré est un menteur. "C'est incroyable, il raconte n'importe quoi. Il ne dit pas la vérité. Je n'ai pas inventé ce qu'il m'a dit. Oui, le coach m'a insulté, a insulté mon agent, il a dit tous les mots que j'ai sortis. Il n'y aura plus d'explication. Moi, je dis la vérité, pas lui. " La vérité, c'est que Sessegnon est prêt à tout pour quitter le club.

    Sessegnon, un cas à part

    Le cas Sessegnon est unique pour les dirigeants parisiens. L'affaire Jérome Rothen était différente. Cantonné à la CFA, le gaucher ne faisait pas partie des plans de Kombouaré. A l'amiable, le joueur et le club se sont séparés. Pour Antoine Kombouaré, Sessegnon fait toujours partie du groupe pro. L'entraineur a convoqué le Béninois pour le stage au Maroc. Décidé à partir, Sessegnon ne devrait probablement pas rejoindre ses coéquipiers. " Stéphane considère qu’à partir du moment où il a pris sa décision, tout le monde doit être d’accord avec lui. On avait fait la paix pour que son transfert se fasse. Mais il ne faut pas le prendre dans le mauvais sens, sinon on ne peut plus rien en faire. "  Les propos sont d'Henri Legarda, président du Mans. A l'entendre dans le Parisien, une seule issue est possible pour le club : le vendre.

    Dilemme pour les dirigeants

    Une décision à double tranchant : le club cède et le joueur part. Une telle décision pourrait ensuite se généraliser. Un joueur qui veut être transferé part au clash et s'en va. D'un autre côté, faut-il prendre le risque de garder un joueur qui n'a plus la " motivation pour travailler avec Antoine Kombouaré ?"  Déjà décevant depuis le début de saison (et l'année dernière), Sessegnon ne devrait pas retrouver un niveau convenable en 2011. Pourtant, tout avait bien commencé pour le Béninois. Il avait commencé la saison par un but et une belle prestation contre Saint-Etienne (3-1). Dans le même temps, il était promu capitaine de sa sélection. Finalement, comme depuis son arrivée en 2008, ce n'était qu'un coup d'éclat. Relegué par Guily sur le banc, le Béninois n'aura débuté que quatre matches en tant que titulaire en Ligue 1. Contrairement aux précédentes années, le PSG va entamer une deuxième partie de championnat sur le podium. Sur une bonne dynamique, le cas Sessegnon pourrait perturber le groupe.

    Le groupe solidaire avec Sessegnon

    " On va le bombarder de textos pour qu’il nous revienne. On ne peut pas se mettre à sa place alors on essaye d’être indulgent et compréhensif", a déclaré Coupet sur RMC. Le groupe ne veut pas voir Sessegnon partir. Néanmoins, à part retournement de situation improbable, le Béninois ne devrait pas changer d'avis. L'épisode houleux avec Kombouaré n'est pas digéré. Son départ semble inéluctable. Selon RMC, le PSG est déterminé à consever Sessegnon. En stage au Maroc, Antoine Kombouaré évoquera le cas en conférence de presse.




  • Tags de l'article : , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Pierre-Antoine Gauberta publié un new post."PSG-Toulouse : Neymar "Je suis content que l'équipe a fait un bon match...""
    2 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    L’histoire Sessegnon

    <Archives

    En trois ans à Paris, Sessegnon n'aura jamais réussi à convaincre. Auteur d'une première année encourageante, il s'est peu à peu éteint. Dernier coup d'éclat du Béninois : un clash. Entre lui et le PSG, c'est terminé. Après avoir boycotté la reprise de l'entrainement ce jour (2 janvier), plusieurs problèmes se posent désormais. Le club va t-il céder et le laisser partir ? Ou contraindre le joueur à rester et risquer de perturber le groupe ? Retour sur une situation exceptionnelle pour Robin Leproux et Kombouaré.

    Des insultes et des mensonges ?

    Le 21 décembre dernier, Stéphane Sessegnon se plaint auprès d'Antoine Kombouaré de son temps de jeu minime et de sa situation. La discussion part en réglement de compte. Selon Sessegnon, Kombouaré l'insulte et le vire de son bureau. Des propos que dément fermement le coach parisien. Pour le Béninois, Kombouaré est un menteur. "C'est incroyable, il raconte n'importe quoi. Il ne dit pas la vérité. Je n'ai pas inventé ce qu'il m'a dit. Oui, le coach m'a insulté, a insulté mon agent, il a dit tous les mots que j'ai sortis. Il n'y aura plus d'explication. Moi, je dis la vérité, pas lui. " La vérité, c'est que Sessegnon est prêt à tout pour quitter le club.

    Sessegnon, un cas à part

    Le cas Sessegnon est unique pour les dirigeants parisiens. L'affaire Jérome Rothen était différente. Cantonné à la CFA, le gaucher ne faisait pas partie des plans de Kombouaré. A l'amiable, le joueur et le club se sont séparés. Pour Antoine Kombouaré, Sessegnon fait toujours partie du groupe pro. L'entraineur a convoqué le Béninois pour le stage au Maroc. Décidé à partir, Sessegnon ne devrait probablement pas rejoindre ses coéquipiers. " Stéphane considère qu’à partir du moment où il a pris sa décision, tout le monde doit être d’accord avec lui. On avait fait la paix pour que son transfert se fasse. Mais il ne faut pas le prendre dans le mauvais sens, sinon on ne peut plus rien en faire. "  Les propos sont d'Henri Legarda, président du Mans. A l'entendre dans le Parisien, une seule issue est possible pour le club : le vendre.

    Dilemme pour les dirigeants

    Une décision à double tranchant : le club cède et le joueur part. Une telle décision pourrait ensuite se généraliser. Un joueur qui veut être transferé part au clash et s'en va. D'un autre côté, faut-il prendre le risque de garder un joueur qui n'a plus la " motivation pour travailler avec Antoine Kombouaré ?"  Déjà décevant depuis le début de saison (et l'année dernière), Sessegnon ne devrait pas retrouver un niveau convenable en 2011. Pourtant, tout avait bien commencé pour le Béninois. Il avait commencé la saison par un but et une belle prestation contre Saint-Etienne (3-1). Dans le même temps, il était promu capitaine de sa sélection. Finalement, comme depuis son arrivée en 2008, ce n'était qu'un coup d'éclat. Relegué par Guily sur le banc, le Béninois n'aura débuté que quatre matches en tant que titulaire en Ligue 1. Contrairement aux précédentes années, le PSG va entamer une deuxième partie de championnat sur le podium. Sur une bonne dynamique, le cas Sessegnon pourrait perturber le groupe.

    Le groupe solidaire avec Sessegnon

    " On va le bombarder de textos pour qu’il nous revienne. On ne peut pas se mettre à sa place alors on essaye d’être indulgent et compréhensif", a déclaré Coupet sur RMC. Le groupe ne veut pas voir Sessegnon partir. Néanmoins, à part retournement de situation improbable, le Béninois ne devrait pas changer d'avis. L'épisode houleux avec Kombouaré n'est pas digéré. Son départ semble inéluctable. Selon RMC, le PSG est déterminé à consever Sessegnon. En stage au Maroc, Antoine Kombouaré évoquera le cas en conférence de presse.

    By
    @
    OTER ?>