Archives

Prestations OL-PSG : Puel remercie Edel

Publie le 29/11/2010 a 00:56



  • Malgré les sixième et huitième buts de la saison d’Hoarau (83e) et de Nenê (63e), Paris ne ramène donc qu’un point de Gerland. La faute à Apoula Edel, fautif sur le but de Gomis et pas vraiment irréprochable sur celui de Cissokho. Et même s’il a déjà fait gagner des points à Paris cette saison, le portier parisien saura où chercher s’il en manque deux au PSG après la 38e journée…Récapitulatif des performances individuelles de cet OL-PSG.

     Edel : En pleine prolongation de contrat, l’Arméno-Camerounais a complètement raté son match en bouchant mal son angle sur la frappe de Cissokho (56e) et en donnant le ballon à Gomis, qui l’a fusillé (87e). Il avait pourtant été efficace face à Bastos (14e, 64e) même si son dégagement manqué de la 49e était un avertissement.

    Jallet : Très actif offensivement tout au long du match, l’ancien Lorientais a plutôt bien muselé Lisandro et a été efficace dans ses interventions défensives (33e, 65e). Pris dans le dos sur le but de Cissokho (56e).

    Camara : Discret dans ses interventions, il a connu des premières relances difficiles et quelques pertes de balle.

    Armand : Au contraire de Camara, l’ancien Nantais a été décisif derrière (7e, 22e, 34e, 57e) même si la protection de balle de Gomis l’a constamment mis en difficulté. Des longs ballons moins précis également.

    Tiéné : Averti sévèrement dès la 23e, l’ancien Valenciennois a cédé sa place à Cearà (66e) après avoir joué haut en profitant des montées de Bastos.

    Makélélé : Omniprésent à la récupération, se permettant même une petite talonnade à la 26e, «le Vieux» a été l’auteur de bonnes ouvertures longues et d’une belle inspiration à l’origine du premier but parisien.

    Bodmer : Malgré quelques échanges fructueux avec Makélélé, l’ancien Lyonnais a moins rayonné qu’en Coupe de la Ligue dans ce même stade. Plus haut après la rentrée de Clément (80e), il a connu quelques maladresses dans la dernière passe.

    Giuly : Après 20 premières minutes difficiles (un seul ballon touché), Ludo Giuly a été plus actif et a délivré de bons centres pour ses partenaires avant de passer dans l’axe après la sortie de Luyindula (69e). Remplacé par Clément à la 80e.

    Nenê : Auteur de son huitième but de la saison en championnat, le Brésilien n’a pas obtenu tous les coups francs qu’il aurait espéré et il a plutôt mal négocié ceux qu’il a tiré (27e, 89e). Véritable électron libre, il a été au bon endroit au bon moment sur le centre d’Hoarau (63e).

    Luyindula : Bon dans la conservation des rares ballons qu’il a touché (4 fautes subies), l’ancien Lyonnais a cédé sa place à un Sessègnon qui aurait pu (dû ?) donner l’avantage aux siens aux six mètres à la 91e.

    Hoarau : Surtout en vue de la tête, que ce soit sur des déviations, des dégagements défensifs ou des actions offensives (12e, 46e), le Réunionnais a pris ses responsabilités pour servir Nenê (63e) et doubler la mise sur pénalty (83e). Insuffisant pour l’emporter.

    Ce match nul qui semble satisfaire tout le monde a toutefois un arrière-goût amer pour des Parisiens qui étaient leader à quelques minutes de la fin et semblaient encore avoir pris la mesure des Gones. Dommage…d’autant plus que Paris n’a jamais cessé d’attaquer dans ce match et aurait mérité la victoire. N’en déplaise à Claude Puel, qui doit certainement remercier Edel de lui avoir enlevé cette épine du pied. Pour combien de temps ?

    Publie le 29/11/2010 a 00:56

    Prestations OL-PSG : Puel remercie Edel

    Malgré les sixième et huitième buts de la saison d’Hoarau (83e) et de Nenê (63e), Paris ne ramène donc qu’un point de Gerland. La faute à Apoula Edel, fautif sur le but de Gomis et pas vraiment irréprochable sur celui de Cissokho. Et même s’il a déjà fait gagner des points à Paris cette saison, le portier parisien saura où chercher s’il en manque deux au PSG après la 38e journée…Récapitulatif des performances individuelles de cet OL-PSG.

     Edel : En pleine prolongation de contrat, l’Arméno-Camerounais a complètement raté son match en bouchant mal son angle sur la frappe de Cissokho (56e) et en donnant le ballon à Gomis, qui l’a fusillé (87e). Il avait pourtant été efficace face à Bastos (14e, 64e) même si son dégagement manqué de la 49e était un avertissement.

    Jallet : Très actif offensivement tout au long du match, l’ancien Lorientais a plutôt bien muselé Lisandro et a été efficace dans ses interventions défensives (33e, 65e). Pris dans le dos sur le but de Cissokho (56e).

    Camara : Discret dans ses interventions, il a connu des premières relances difficiles et quelques pertes de balle.

    Armand : Au contraire de Camara, l’ancien Nantais a été décisif derrière (7e, 22e, 34e, 57e) même si la protection de balle de Gomis l’a constamment mis en difficulté. Des longs ballons moins précis également.

    Tiéné : Averti sévèrement dès la 23e, l’ancien Valenciennois a cédé sa place à Cearà (66e) après avoir joué haut en profitant des montées de Bastos.

    Makélélé : Omniprésent à la récupération, se permettant même une petite talonnade à la 26e, «le Vieux» a été l’auteur de bonnes ouvertures longues et d’une belle inspiration à l’origine du premier but parisien.

    Bodmer : Malgré quelques échanges fructueux avec Makélélé, l’ancien Lyonnais a moins rayonné qu’en Coupe de la Ligue dans ce même stade. Plus haut après la rentrée de Clément (80e), il a connu quelques maladresses dans la dernière passe.

    Giuly : Après 20 premières minutes difficiles (un seul ballon touché), Ludo Giuly a été plus actif et a délivré de bons centres pour ses partenaires avant de passer dans l’axe après la sortie de Luyindula (69e). Remplacé par Clément à la 80e.

    Nenê : Auteur de son huitième but de la saison en championnat, le Brésilien n’a pas obtenu tous les coups francs qu’il aurait espéré et il a plutôt mal négocié ceux qu’il a tiré (27e, 89e). Véritable électron libre, il a été au bon endroit au bon moment sur le centre d’Hoarau (63e).

    Luyindula : Bon dans la conservation des rares ballons qu’il a touché (4 fautes subies), l’ancien Lyonnais a cédé sa place à un Sessègnon qui aurait pu (dû ?) donner l’avantage aux siens aux six mètres à la 91e.

    Hoarau : Surtout en vue de la tête, que ce soit sur des déviations, des dégagements défensifs ou des actions offensives (12e, 46e), le Réunionnais a pris ses responsabilités pour servir Nenê (63e) et doubler la mise sur pénalty (83e). Insuffisant pour l’emporter.

    Ce match nul qui semble satisfaire tout le monde a toutefois un arrière-goût amer pour des Parisiens qui étaient leader à quelques minutes de la fin et semblaient encore avoir pris la mesure des Gones. Dommage…d’autant plus que Paris n’a jamais cessé d’attaquer dans ce match et aurait mérité la victoire. N’en déplaise à Claude Puel, qui doit certainement remercier Edel de lui avoir enlevé cette épine du pied. Pour combien de temps ?




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Cardinale "J'espère que Ben Arfa sera aligné" et "qu'il ne sera pas aussi bon qu'avec nous""
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Le Parisien revient sur le dernier entraînement du PSG avant Nice "on les sentait très mobilisés""
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Marie-Laure Delie

    Delie «c’est de bon augure pour le choc de la semaine prochaine face à Lyon»

    Actu Féminin

    Le Paris Saint-Germain disputait l’un des matchs clés qui composent le championnat féminin, et celui-ci a parfaitement ...

    Vidéos PSG

    Prestations OL-PSG : Puel remercie Edel

    <Archives

    Malgré les sixième et huitième buts de la saison d’Hoarau (83e) et de Nenê (63e), Paris ne ramène donc qu’un point de Gerland. La faute à Apoula Edel, fautif sur le but de Gomis et pas vraiment irréprochable sur celui de Cissokho. Et même s’il a déjà fait gagner des points à Paris cette saison, le portier parisien saura où chercher s’il en manque deux au PSG après la 38e journée…Récapitulatif des performances individuelles de cet OL-PSG.

     Edel : En pleine prolongation de contrat, l’Arméno-Camerounais a complètement raté son match en bouchant mal son angle sur la frappe de Cissokho (56e) et en donnant le ballon à Gomis, qui l’a fusillé (87e). Il avait pourtant été efficace face à Bastos (14e, 64e) même si son dégagement manqué de la 49e était un avertissement.

    Jallet : Très actif offensivement tout au long du match, l’ancien Lorientais a plutôt bien muselé Lisandro et a été efficace dans ses interventions défensives (33e, 65e). Pris dans le dos sur le but de Cissokho (56e).

    Camara : Discret dans ses interventions, il a connu des premières relances difficiles et quelques pertes de balle.

    Armand : Au contraire de Camara, l’ancien Nantais a été décisif derrière (7e, 22e, 34e, 57e) même si la protection de balle de Gomis l’a constamment mis en difficulté. Des longs ballons moins précis également.

    Tiéné : Averti sévèrement dès la 23e, l’ancien Valenciennois a cédé sa place à Cearà (66e) après avoir joué haut en profitant des montées de Bastos.

    Makélélé : Omniprésent à la récupération, se permettant même une petite talonnade à la 26e, «le Vieux» a été l’auteur de bonnes ouvertures longues et d’une belle inspiration à l’origine du premier but parisien.

    Bodmer : Malgré quelques échanges fructueux avec Makélélé, l’ancien Lyonnais a moins rayonné qu’en Coupe de la Ligue dans ce même stade. Plus haut après la rentrée de Clément (80e), il a connu quelques maladresses dans la dernière passe.

    Giuly : Après 20 premières minutes difficiles (un seul ballon touché), Ludo Giuly a été plus actif et a délivré de bons centres pour ses partenaires avant de passer dans l’axe après la sortie de Luyindula (69e). Remplacé par Clément à la 80e.

    Nenê : Auteur de son huitième but de la saison en championnat, le Brésilien n’a pas obtenu tous les coups francs qu’il aurait espéré et il a plutôt mal négocié ceux qu’il a tiré (27e, 89e). Véritable électron libre, il a été au bon endroit au bon moment sur le centre d’Hoarau (63e).

    Luyindula : Bon dans la conservation des rares ballons qu’il a touché (4 fautes subies), l’ancien Lyonnais a cédé sa place à un Sessègnon qui aurait pu (dû ?) donner l’avantage aux siens aux six mètres à la 91e.

    Hoarau : Surtout en vue de la tête, que ce soit sur des déviations, des dégagements défensifs ou des actions offensives (12e, 46e), le Réunionnais a pris ses responsabilités pour servir Nenê (63e) et doubler la mise sur pénalty (83e). Insuffisant pour l’emporter.

    Ce match nul qui semble satisfaire tout le monde a toutefois un arrière-goût amer pour des Parisiens qui étaient leader à quelques minutes de la fin et semblaient encore avoir pris la mesure des Gones. Dommage…d’autant plus que Paris n’a jamais cessé d’attaquer dans ce match et aurait mérité la victoire. N’en déplaise à Claude Puel, qui doit certainement remercier Edel de lui avoir enlevé cette épine du pied. Pour combien de temps ?

    By
    @
    OTER ?>